Navigation – Plan du site
Vulnérabilités en migration et gestion des risques : développement de stratégies individuelles et collectives

Awareness of Communicable Diseases Among Migrants in St Petersburg

Sensibilisation au sujet des maladies infectueuses parmi les migrants à Saint-Pétersbourg
Осведомлённость об инфекционных заболеваниях среди трудовых мигрантов в Санкт-Петербурге
Boris Sergeev
p. 223-237

Résumés

La mise en œuvre de campagnes de prévention des maladies infectieuses nécessite de recueillir des informations sur le niveau de sensibilisation aux infections parmi les groupes cibles. Or, ces données sont très limitées les concernant, alors que les maladies infectieuses sont suffisamment élevées parmi les migrants pour avoir un impact non négligeable sur la situation sanitaire générale dans certaines zones géographiques. Une étude empirique parmi les travailleurs migrants à Saint-Pétersbourg (n=150) a été réalisée par une équipe de chercheurs russes et finlandais. Cette enquête évaluait la sensibilisation des migrants au vih, aux hépatites, à la tuberculose et aux ist ; les comportements à risque tels que les rapports sexuels, la consommation d’alcool et de drogues, ainsi que le classement des diverses sources d’informations en fonction de leur importance dans le domaine des maladies infectieuses. Les résultats ont révélé des fluctuations considérables du niveau de sensibilisation pour les maladies infectieuses, la connaissance des symptômes et des techniques de prévention de l’hépatite étant particulièrement faible. L’écart entre les sexes est également important, les femmes étant mieux informées sur les voies de transmission et les méthodes de prévention contre les maladies infectieuses. Les femmes sont, par ailleurs, plus susceptibles de contacter des professionnels de la santé pour recueillir des informations médicales tandis que les hommes ont tendance à compter sur les médias, les établissements d’enseignement et les amis comme sources d’information sur les maladies infectieuses. Compte tenu de leur rôle de fournisseurs d’informations sur la santé pour les migrants, les professionnels de la santé devraient être encouragés à partager leurs conseils sanitaires avec les migrants, les possibilités existantes étant largement sous-utilisées. Il y a une véritable tendance à négliger les opportunités offertes par les séances de conseil avant et après les tests obligatoires auxquels sont soumis les migrants pour les maladies infectieuses. Dans ce contexte, il est nécessaire de modifier les priorités de financement visant à soutenir les professionnels de la santé fournissant des informations sanitaires aux migrants. L’enquête analyse la sensibilisation des migrants aux maladies telles que le vih, la tb, les ist et les hépatites tout en mettant en évidence divers facteurs socio-économiques et comportementaux qui peuvent les exposer à un risque d’infection. Plusieurs recommandations sur la conception des programmes de prévention des maladies infectieuses seront proposées suite à cette étude.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2020.

Plan

Background
Methods
Survey Results
Respondents
Involvement in Risk Behavior
Awareness of Communicable Diseases
Sources of Information on Communicable Diseases
Discussion
Conclusion

Aperçu du texte

Background

Despite current economic instability in Russia, the country remains attractive for labor migrants, especially those coming from former Soviet republics. During the first nine months of 2015 over 14 million of foreign citizens entered Russia, over two-thirds of them are from cis countries (Federal Migration Service, 2015). The latter can visit Russia with relative ease as visa-free regime is maintained between most of cis countries. Under current provisions, they can stay in Russia for up to 90 days as visitors, the amount of time sufficient for some of them to get employed. Some of them go through the established legal procedures to get work authorizations while others are employed without completing necessary paperwork. Earlier the Director of the Federal Migration Service put his estimate of the number of migrants working illegally in Russia at 3,7 million (ria, 2014).

By necessity high volume of migration calls for preventive measure against communicable diseases such a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Boris Sergeev, « Awareness of Communicable Diseases Among Migrants in St Petersburg », Cahiers d’Asie centrale, 27 | 2018, 223-237.

Référence électronique

Boris Sergeev, « Awareness of Communicable Diseases Among Migrants in St Petersburg », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 27 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/asiecentrale/3841

Haut de page

Auteur

Boris Sergeev

Expert from International Organisation of Migration, Moscow.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals