Navigation – Plan du site
Vulnérabilités en migration et gestion des risques : développement de stratégies individuelles et collectives

Les travailleurs migrants face à la tuberculose en Russie et au Kazakhstan : résultats d’une enquête exemplaire

Migrant workers facing tuberculosis in Russia and Kazakhstan: results of a pilot survey
Знание трудовых мигрантов, имеющих опыт работы в России и Казахстане о туберкулёзе
Dmitrij Poletaev
Traduction de Sophie Hohmann
p. 239-267

Résumés

Cet article s’intéresse à la sensibilisation à la tuberculose (tb) chez les travailleurs migrants originaires d’Asie centrale. Il s’agit d’évaluer les possibilités permettant d’améliorer la prévention de cette maladie sociale parmi eux. Ce travail présente les résultats d’une enquête menée en Russie, au Kazakhstan, au Tadjikistan et au Kirghizstan, auprès de 1 750 travailleurs migrants originaires du Tadjikistan, du Kirghizstan et d’Ouzbékistan qui se caractérisent dans l’enquête comme ayant eu une expérience professionnelle en Russie et au Kazakhstan. Cette enquête étudie aussi la prévalence de la tuberculose, du dépistage ainsi que la perception des traitements chez les migrants en passant par les formations mises en place visant à sensibiliser les migrants.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article traduit du russe par Sophie Hohmann

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2020.

Plan

Introduction
Méthodologie de l’enquête
Cadres temporels et spatiaux
Sensibilisation à la tuberculose : quel niveau de connaissance chez les travailleurs migrants originaires d’Asie centrale ?
Traitement de la tuberculose chez les travailleurs migrants originaires d’Asie centrale
Prévention de la tuberculose chez les travailleurs migrants originaires d’Asie centrale
Évaluation de la prévalence de la tuberculose parmi les travailleurs migrants originaires d’Asie centrale
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

L’objectif de cet article est de mettre en lumière la sensibilisation à la tuberculose (tb) chez les travailleurs migrants originaires d’Asie centrale. Il évalue par ailleurs les possibilités permettant d’améliorer la prévention de cette maladie sociale parmi eux. Ce travail présente les résultats d’une enquête menée en Russie, au Kazakhstan, au Tadjikistan et au Kirghizstan, auprès de 1 650 travailleurs migrants originaires du Tadjikistan, du Kirghizstan et d’Ouzbékistan qui se caractérisent dans l’enquête comme ayant eu une expérience professionnelle en Russie et au Kazakhstan. Cette enquête s’intéresse aussi à la prévalence de la tuberculose, au dépistage ainsi qu’à la perception des traitements chez les migrants.

En Russie, principal pays d’accueil des travailleurs migrants originaires d’Asie centrale, l’incidence de la tuberculose diminue progressivement depuis 2009. La létalité pour toutes les causes de tuberculose est passée de 11,8 % (2009) à 11,6 % (2012) et la g...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dmitrij Poletaev, « Les travailleurs migrants face à la tuberculose en Russie et au Kazakhstan : résultats d’une enquête exemplaire », Cahiers d’Asie centrale, 27 | 2018, 239-267.

Référence électronique

Dmitrij Poletaev, « Les travailleurs migrants face à la tuberculose en Russie et au Kazakhstan : résultats d’une enquête exemplaire », Cahiers d’Asie centrale [En ligne], 27 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/asiecentrale/4068

Haut de page

Auteur

Dmitrij Poletaev

Directeur du Centre de Recherches sur les migrations à Moscou.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals