Navigation – Plan du site

AccueilNuméros7Analyses et positionsDossier : Femmes et développementIntroduction

Analyses et positions
Dossier : Femmes et développement

Introduction

Augmenter la participation des femmes dans la coopération au développement
p. 239-240

Texte intégral

Comparaison des enjeux en Suisse et sur le plan international

1En examinant dans une perspective critique les vingt dernières années de coopération au développement, on en vient à poser la question suivante : « Quel a été l’apport de la coopération publique et privée pour les femmes du Tiers Monde ? ». Les premiers débats portant sur le thème « femme et développement » se situent dans les années 70, soit dans le sillage du mouvement de libération des femmes dans les pays industrialisés. La décennie des Nations Unies pour la femme (1975-1986) a abordé de façon plus approfondie la question des femmes au sein de la coopération, notamment en mettant au premier plan la prise en compte et la promotion des femmes dans les pays en voie de développement. Les femmes des pays en développement ont commencé à définir leurs problèmes, à s’organiser et à mettre sur pied des projets d’aide de façon autonome. L’importance d’apporter soutien et encouragement aux femmes a été souligné dans de nombreux pro grammes, résolutions, directives et déclarations d’intention. Toutefois, ces idées ne se sont pas encore véritablement concrétisées, et ce pour de multiples raisons.

2Les articles de la première série examinent d’une part les enjeux réels et virtuels d’une plus grande participation des femmes à la coopération suisse au développement et tentent d’autre part de situer ces efforts dans un contexte international. Cette série contient également une analyse de deux projets d’aide publique de la DDA. Puis, dans une deuxième partie, on aborde plus brièvement les efforts accomplis par les œuvres d’entraide privées. Les dispositions particulières prises par diverses organisations privées seront publiées ultérieurement, de même que des exemples de projets de femmes. L’analyse des positions des œuvres d’entraide et de la DDA par rapport à la problématique « femmes et développement » ne permet guère d’entrevoir les lignes directrices d’une politique bien définie en la matière. Les articles présentés ici ont pour but de contribuer à élargir le débat au sein de la coopération suisse au développement.

3Les articles relatifs à la promotion de la femme dans d’autres pays amènent des éléments de comparaison dans un domaine qui nécessite encore des recherches approfondies et davantage de débats publics. L’étude comparative de l’EADI1, publiée en septembre 1987, insiste sur l’importance de la promotion des femmes dans la coopération au développement de plusieurs pays européens et représente une contribution essentielle à ce sujet. La Suisse n’est pas mentionnée dans cette étude, ce qui nous paraît une raison supplémentaire de présenter un dossier sur la problématique de la femme et de la coopération et, par là même, de susciter un vaste débat en Suisse sur ces questions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Introduction »Annuaire suisse de politique de développement, 7 | 1988, 239-240.

Référence électronique

« Introduction »Annuaire suisse de politique de développement [En ligne], 7 | 1988, mis en ligne le 05 avril 2013, consulté le 23 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/aspd/1346 ; DOI : https://doi.org/10.4000/aspd.1346

Haut de page

Droits d’auteur

© The Graduate Institute | Geneva

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search