Navigation – Plan du site

AccueilNuméros129Résumés des conférencesChristianisme orthodoxe, xve-xxie...

Résumés des conférences

Christianisme orthodoxe, xve-xxie siècles

Vassa Kontouma
p. 355-358

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Autour de 1821 : théologie, ecclésiologie, idéologie

1Bicentenaire de la Révolution grecque oblige, un nouveau cycle d’enseignement et de recherches a été inauguré en 2020-2021. Ambitionnant de sortir des sentiers battus pour explorer à nouveaux frais des sources de nature variée (traités de théologie polémique, prophéties, récits hagiographiques, mais aussi actes d’assemblées constituantes, textes de loi, correspondances et mémoires de responsables politiques, etc.), ce cycle est appelé à s’étendre sur plusieurs années, suivant un plan général initialement fixé comme suit : Introduction, questions historiographiques (a. Approches grecques aux xixe-xxie siècles ; b. Débats idéologiques des années 1820, particulièrement en Europe occidentale) ; 1. Vision (a. Prophéties ; b. Idéaux) ; 2. Sacrifice (a. Variations sur l’idée de la mort ; b. Mort subie ; c. Mort choisie : néomartyrs, ethnomartyrs) ; 3. Reconstruction (a. Action de grâces ; b. Autonomie et autocéphalie ; c. Réforme et rénovation ecclésiastique) ; 4. Aliénation (a. Excommunication ; b. Expropriation ; c. Occidentalisation).

  • 1 Anthime de Jérusalem, Διδασκαλία Πατρική, συντεθεῖσα παρὰ τοῦ μακαριωτάτου πατριάρχου τῆς ἁγίας πόλ (...)
  • 2 A. Koraès, Ἀδελφικὴ διδασκαλία πρὸς τοὺς εὑρισκομένους κατὰ πᾶσαν τὴν ἐπικράτειαν Γραικούς, εἰς ἀντ (...)
  • 3 Rédigé vers 1750, l’opuscule a largement circulé sous une forme manuscrite. À titre d’exemple, on a (...)
  • 4 K. Dyobouniôtès, « Κοσμᾶ τοῦ Αἰτωλοῦ, Διδαχὴ ἀνέκδοτος » [= Kosmas d’Étolie, Didachè inédite], Ἱερὸ (...)
  • 5 Nicodème l’Hagiorite, Νέον μαρτυρολόγιον [= Nouveau Martyrologe], Venise 1799 ; 2e édition Athènes (...)

2Pour cette première année du cycle – qui s’est déroulée entièrement en distanciel en raison des longues périodes de confinement imposées à l’enseignement supérieur –, le travail a porté d’une part sur les questions historiographiques, d’autre part sur les écrits à dimension visionnaire qui ont précédé la Révolution. Plusieurs séances ont également été consacrées à la fameuse dispute autour de la Πατρικὴ Διδασκαλία [= Enseignement paternel] du patriarche Anthime de Jérusalem (1788-1808)1. L’opuscule, ainsi que la réponse d’Adamantios Koraès (1748-1833), parue sous le titre de Ἀδελφικὴ Διδασκαλία2, ont ainsi été lus et traduits dans leur intégralité durant le séminaire. Pour ce qui est des écrits à caractère prophétique ou visionnaire, le choix s’est porté sur les textes suivants, qui ont également été lus, traduits et discutés dans leur intégralité : Προφητεία τοῦ μακαρίου Ἀγαθαγγέλου [= Prophétie du bienheureux Agathange]3, par Théoklètos Polyeidès († 1754/9) ; Διδαχαί [= Didachai, ou Enseignements], VI-VII4, de Kosmas d’Étolie (1714-1779), abordés conjointement au Martyre de ce dernier par Nicodème l’Hagiorite (1749-1809)5.

3Parallèlement à cette série de cours, les étudiants et auditeurs assidus ont été invités à participer à l’organisation de l’exposition 1821-1921. Frontières, populations, territoires de la Grèce à travers les cartes de l’Institut français d’études byzantines, qui, après plusieurs reports dus à la situation sanitaire, s’est tenue à la Maison de la Grèce, à Paris, du 12 octobre au 9 novembre 2021. Cette exposition a donné lieu à la réalisation d’un catalogue illustré de 44 pages6 et d’une vidéo de 9 min7. Elle a aussi été accompagnée d’une série de conférences, données par des spécialistes de la période.

Séminaire commun « Histoire comparée et connectée des christianismes orientaux »

4Organisé en commun avec Bernard Heyberger (EHESS-EPHE), ainsi qu’avec Aurélien Girard (université de Reims), Radu Păun (CNRS) et Laurent Tatarenko (CNRS), ce séminaire a repris ses activités après une interruption de plusieurs mois. Dans la mesure où les réunions sur les lieux d’enseignement étaient impossibles, le séminaire a été organisé par visioconférence, ce qui a eu pour effet positif la participation de plusieurs collègues ou étudiants étrangers aux débats. De plus, les séances ont été régulièrement enregistrées et mises en ligne sur le site MediHal avec l’accord des conférenciers invités. Une collection a ainsi été créée, avec des accès pérennes8. Le programme de l’année a été le suivant :

  • 3.11.2020 – V. Tchentsova (UMR 8167 Orient et Méditerranée) : L’« église de Saint-Vladimir » et ses peintres grecs à l’époque de Pierre Moghila : nouvelles recherches sur les fresques de Kiev.
  • 17.11.2020 – V. Kontouma (EPHE) : Le Vortex des ténèbres (Σκοτοδίνη) de Gérasimos Blachos (1653). Un compromis ecclésiastique lors du siège de Candie ?
  • 1.12.2020 – N. Vatin (CNRS, EPHE, Collège de France) : La question de la « restauration » des lieux de culte dans l’Empire ottoman : le cas du couvent de la Panayia Chryssopigi à Patmos (xvie-xviie siècle).
  • 15.12.2020 – R. Păun (CNRS), Le vécu de la mémoire éternelle : le Synodikon de l’Orthodoxie chez les Slaves orientaux (xvie-xviie siècles).
  • 9.02.2021 – V. de Obaldia (Johannes Gutenberg Univ., Mayence) : New Churches of the Tanzimât Era. An Insight into the Ottoman State’s Relations with the Latin Catholic Church.
  • 9.02.2021 – N. A. Chrissidis (Southern Connecticut State Univ.) : Greeks Pursuing Careers in the Russian Empire. The Affair(s) of the Most Reverend Archimandrite Grigorios Vegleris in Odessa.
  • 2.03.2021 – P. Gonneau (SU, EPHE) et M. d’Avezac-Odaysky (docteur EPHE) : Les pérégrinations de Vassili Grigorovitch Barski en terres d’Orthodoxie.
  • 23.03.2021 – S. Henny (univ. de Berne) : Le Grec errant. Réalité et topos. À propos des pérégrinations de Nathanael de Leukas (milieu xviie siècle).
  • 11.05.2021 – C. Callard (EHESS) : Du bon usage des morts-vivants dans les îles du Levant.
  • 18.05.2021 – L. Parker et R. Maxton (univ. Oxford) : A Catholic Family Archive from Eighteenth-Century Mesopotamia.
  • 8.06.2021 – L. Cotovanu (Académie roumaine) : Les métoques des Patriarcats d’Alexandrie et d’Antioche en Valachie et Moldavie.
  • 15.06.2021 – A. Binggeli (CNRS, IRHT), M. Cassin (CNRS, IRHT) : Autour de l’ouvrage Bibliothèques grecques de l’Empire ottoman (Turnhout 2020).
Haut de page

Notes

1 Anthime de Jérusalem, Διδασκαλία Πατρική, συντεθεῖσα παρὰ τοῦ μακαριωτάτου πατριάρχου τῆς ἁγίας πόλεως Ἱερουσαλὴμ κὺρ Ἀνθίμου εἰς ὠφέλειαν τῶν ὀρθοδόξων χριστιανῶν, νῦν πρῶτον τυπωθεῖσα δ᾽ἰδίας δαπάνης τοῦ Παναγίου Τάφου, Constantinople 1798.

2 A. Koraès, Ἀδελφικὴ διδασκαλία πρὸς τοὺς εὑρισκομένους κατὰ πᾶσαν τὴν ἐπικράτειαν Γραικούς, εἰς ἀντίῤῥησιν κατὰ τῆς ψευδωνύμως ἐν ὀνόματι τοῦ μακαριωτάτου πατριάρχου Ἱεροσολύμων ἐκδοθείσης ἐν Κωνσταντινουπόλει Πατρικῆς Διδασκαλίας, Rome, an Ier de la Liberté (1798).

3 Rédigé vers 1750, l’opuscule a largement circulé sous une forme manuscrite. À titre d’exemple, on a ainsi consulté les manuscrits numérisés Paphos, Monastère de St Néophyte le Reclus, 8B (a. 1798) [Diktyon n°48979] et Thessalonique, Bibliothèque de l’Université, 10 (a. 1810). La première édition, rarissime, est toutefois antérieure à ceux-ci. Non-datée, elle doit en effet être située vers 1791 : [Χρησμοί] ἤτοι Προφητεία τοῦ μακαρίου Ἱερομονάχου τῆς μοναδικῆς πολιτείας τοῦ μεγάλου Βασιλείου, γενηθεῖσα ἐν Μεσσίνῃ τῆς Σικελίας ἔτει [1279]. Νῦν πρῶτον θείᾳ νεύσει τύποις ἐκδοθεῖσα ἐν Ἀγαθουπόλει ἔτει σωτηριώδι [†]. Cf. A. Politès, « Ἡ προσγραφομένη στὸν Ρῆγα πρώτη ἔκδοση τοῦ Ἀγαθαγγέλου. Τὸ μόνο γνωστὸ ἀντίτυπο » [= La première édition d’Agathange attribuée à Rhègas. L’unique exemplaire connu], Ὁ Ἐρανιστής 7 (1969), p. 173-192 (avec reproduction photographique de l’opuscule original).

4 K. Dyobouniôtès, « Κοσμᾶ τοῦ Αἰτωλοῦ, Διδαχὴ ἀνέκδοτος » [= Kosmas d’Étolie, Didachè inédite], Ἱερὸς Σύνδεσμος 11 (1915), fasc. 246, p. 3-8 ; 247, p. 1-6 ; 248, p. 1-5 ; 232, p. 2-6. Ces textes ont respectivement reçu les numéros VII et VI dans l’édition de Th. Simopoulos, Κοσμᾶς ὁ Αἰτωλός 1714-1779, Athènes 1979, p. 156-172 et 151-155.

5 Nicodème l’Hagiorite, Νέον μαρτυρολόγιον [= Nouveau Martyrologe], Venise 1799 ; 2e édition Athènes 1856, p. 200-208 (à la date du 4 août 1779).

6 Catalogue en accès libre : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03363381

7 Vidéo en accès libre : https://medihal.archives-ouvertes.fr/hal-03377086

8 https://hal.archives-ouvertes.fr/HIST_OR/ – Les vidéos de la plupart des conférences listées ci-dessus sont agrégées sur cette page : https://hal.archives-ouvertes.fr/HIST_OR/page/conferences-en-ligne

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vassa Kontouma, « Christianisme orthodoxe, xve-xxie siècles »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences religieuses, 129 | -1, 355-358.

Référence électronique

Vassa Kontouma, « Christianisme orthodoxe, xve-xxie siècles »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences religieuses [En ligne], 129 | 2022, mis en ligne le 09 juin 2022, consulté le 13 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/asr/4135 ; DOI : https://doi.org/10.4000/asr.4135

Haut de page

Auteur

Vassa Kontouma

Mme, Directrice d’études, École pratique des hautes études – Section des sciences religieuses

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search