Navigazione – Piano del sito
Bulletin bibliographique
142-63

Paul Walker, Exploring an Islamic Empire. Fatimid History and its Sources

Londres – New York, I.B. Tauris, 2002, 286 p.
Constant Hamès
p. 191-321

Testo integrale

1L’ouvrage est publié « en association avec l’Institute of Ismaili Studies » de Londres, sous la rubrique « Works on Ismaili History and Thought ». L’auteur a déjà fait paraître, en 1996 et 1999, dans le cadre de cet institut, deux ouvrages portant sur des auteurs ismaïliens (branche shiite dite des sept imâms). L’objectif de ces publications, globalement, est de « faire parler » les sources internes au mouvement ismaïlien plutôt que les sources historiques hostiles qui ont prévalu jusque-là. D’ailleurs, d’entrée de jeu (pp. xii-xiii), l’auteur insiste sur la rareté et l’insuffisance des travaux sur la période fatimide où le courant ismaïlien a atteint d’une part son apogée politique, à travers le pouvoir califal exercé à partir de la ville qu’ils ont fondée, Le Caire, et, d’autre part, son apogée culturelle, symbolisée par la création de l’université d’al-Azhar (xe siècle).

2Si la désaffection à l’égard de ce pouvoir politico-religieux (l’imâm est chef politique et religieux) qui a duré deux siècles (xe-xiie), jusqu’à la prise de pouvoir par Salah ad-Dîn (vizir du dernier calife fatimide), s’explique, admet l’auteur, par « a lack of material and sources », il ne peut s’expliquer complètement que si l’on y ajoute « l’aversion ou, à tout le moins, le manque de familiarité avec le shiisme ismaïlien » (p. 3). Mais l’approche de cet ismaïlisme au pouvoir, à son tour, n’aide pas à clarifier l’analyse. En effet, les ismaïliens n’ont jamais été majoritaires dans leur territoire égypto-syrien et, en conséquence, nombre de leurs actions, idées, motivations sur le plan religieux restent inconnues parce qu’elles ont été accomplies sous le sceau du secret et de l’action souterraine. D’où la tendance des chercheurs à étudier le califat fatimide sans en étudier – ou sans pouvoir en étudier – la composante ismaïlienne proprement dite.

3Fort de ces constats, l’auteur se propose d’aider les futurs chercheurs, en leur proposant, d’une part, un inventaire des questions à traiter et surtout un inventaire des sources susceptibles d’être mobilisées pour pareil effort. D’où la division de l’ouvrage en deux parties : « The Shape and Content of Fatimid History » (pp. 17-90) qui concerne les trois étapes du pouvoir fatimide : les débuts en Afrique du Nord, l’apogée au Caire, le déclin avec les « wazir militaires ». La seconde partie « Sources and Studies » (pp. 93-202) est de loin la plus fournie et se divise en six parties : « Coins, Inscriptions, Tirâz, Art and Archaeology » ; « Letters and Documents » ; « Memoirs, Eyewitnesses and Contemporaries » ; « Histories, Topographies and Biographical Dictionaries » ; « Literature and the Sciences » ; « Modern Studies ».

4Chaque chapitre est assorti de notes copieuses et l’ensemble est clos par une bibliographie considérable (pp. 228-270) et un index général. On pourra être surpris de ne pas trouver parmi la littérature ismaïlienne, les célèbres Rasâ’il Ikhwân as-Safâ’ (xe siècle) ni les très nombreuses études que leur a consacrées le regretté Yves Marquet.

5Sans nul doute cet ouvrage fournit une base de travail claire et de premier ordre pour tout étudiant ou chercheur intéressé ou intrigué par les deux siècles de règne shiite ismaïlien au Caire et ailleurs.

Inizio pagina

Per citare questo articolo

Riferimento cartaceo

Constant Hamès, « Paul Walker, Exploring an Islamic Empire. Fatimid History and its Sources », Archives de sciences sociales des religions, 142 | 2008, 191-321.

Riferimento elettronico

Constant Hamès, « Paul Walker, Exploring an Islamic Empire. Fatimid History and its Sources », Archives de sciences sociales des religions [Online], 142 | avril-juin 2008, documento 142-63, Messo online il 26 novembre 2008, consultato il 21 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/assr/16203

Inizio pagina

Autore

Constant Hamès

Articoli dello stesso autore

Inizio pagina

Diritti d'autore

© Archives de sciences sociales des religions

Inizio pagina
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals