Pour citer cet article

Référence électronique

Katerina Seraïdari, « La Vierge de Tinos : le cœur sacré de l’État grec », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 113 | janvier-mars 2001, mis en ligne le 19 août 2009, consulté le 20 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/assr/20186  ; DOI : 10.4000/assr.20186

Référence papier

Katerina Seraïdari, « La Vierge de Tinos : le cœur sacré de l’État grec », Archives de sciences sociales des religions, 113 | 2001, 45-59.