Navigation – Plan du site

AccueilPrésentationBulletin bibliographique

Bulletin bibliographique

Le « Bulletin bibliographique » se compose de quatre rubriques : « L’atelier des sciences sociales du religieux », « Lectures croisées », « Notes critiques », « Recensions ».

L’atelier des sciences sociales du religieux

Le mot « atelier » renvoie à une double visée : d’une part, l’attention portée aux conditions matérielles et quotidiennes du savoir en train de se construire ; d’autre part, l’ouverture de cette initiative au-delà des programmes et protocoles prédéfinis.
La « sociologie des religions », à l’origine de notre revue, a correspondu à un temps fort, dans les années 1950-1960, de réintégration des faits religieux dans l’atelier des sciences sociales par rupture avec la sociographie pastorale, l’histoire des traditions ou les théologies de la sécularisation. D’une certaine manière, les œuvres fondatrices de Durkheim et de Weber trouvaient là un prolongement, avec une extension des terrains d’enquête bien au-delà des religions dites historiques ou des cultes naguère dits primitifs. Les objets d’une science sociale du religieux ne peuvent que se redéfinir selon de nouvelles problématiques mêlant changements de paradigmes, relations entre les disciplines (sociologie, histoire, anthropologie et philosophie), méthodes d’enquête.
Avec la disparition récente de plusieurs des grandes figures de cette refondation d’après-guerre, l’heure du classement des archives personnelles a sonné, et le temps semble plus mûr que jamais pour les bilans critiques, les biographies analytiques et la généalogie des savoirs du religieux.
Les contributions destinées à l’« Atelier » sont soumises aux mêmes règles d’évaluation ainsi qu’aux mêmes normes de rédaction appliquées pour les articles présentés dans les numéros thématiques/varia.

Lectures croisées

Cette rubrique vise à établir un dialogue entre les lecteurs et les auteurs à partir d’un même ouvrage. La rédaction se réserve le droit de choisir l’ouvrage pouvant faire l’objet de lectures croisées et de prendre contact avec les auteurs. Ces contributions sont soumises aux mêmes règles d’évaluation ainsi qu’aux mêmes normes de rédaction appliquées pour les articles présentés dans les numéros thématiques/varia. La taille des textes est au maximum de 16000 signes. Ici un exemple de lectures croisées.

Notes critiques

Les notes critiques comportent entre 20 000 à 40 000 signes, espaces compris, et regroupent plusieurs ouvrages (minimum deux) du même champ d’études. Les normes de rédaction des notes critiques ne diffèrent pas de celles appliquées pour les articles et sont retrouvables ici.

Recensions

Nos comptes rendus sont au maximum de 12 000 signes. Si vous souhaitez rédiger une recension plus longue, rapprochez-vous de la rédaction.
Les recensions doivent souligner l'apport des ouvrages à la recherche, en montrer aussi les limites. Nous apprécions tout particulièrement les recensions qui amorcent une réflexion à partir de l'analyse de l'ouvrage, et qui permettent d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche.
Les recensions ne doivent pas comporter de notes de bas de page ni de bibliographie finale. Les auteurs sont invités à indiquer, en début de texte, le prénom (en entier) et le nom de l’auteur, le titre complet de l’ouvrage, le lieu d’édition, l’éditeur, l’année de publication et le nombre de pages. Les auteurs doivent renvoyer les recensions dans les trois mois suivant la réception de l’ouvrage. Les livres recensés restent la propriété des auteurs du compte rendu qui reçoivent également un exemplaire du numéro auquel ils ont collaboré.

Les textes destinés au Bulletin bibliographique sont à envoyer à mattia.gallo@ehess.fr

  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search