Navigation – Plan du site
Le prophète dans les premières vocations mystiques

Le modèle prophétique chez Hallâj

The Prophetic model in Hallâj’s spirituality
El modelo profético en Hallâj
Pierre Lory
p. 89-100

Résumés

Dans sa monumentale enquête sur l’œuvre de Hallâj, Louis Massignon avait bien sûr étudié de façon approfondie l’opuscule Kitâb al-Tawâsîn. Un aspect de cet ouvrage mérite, cependant, un éclairage supplémentaire ; le fait que le témoignage de l’unité exprimé par le « je suis le Dieu-Réel, anâ al-Haqq » hallâjien y est explicitement rapporté à l’expérience du prophète Muhammad. Hallâj y affirme sa propre mission spirituelle par conformation à celle du Prophète. Il proclame en outre la possibilité, pour quiconque le chercherait vraiment, d’accéder à la seule forme véritable d’unité, de tawhîd : celle de l’abolition de soi dans le modèle parfait de l’humanité, à savoir le modèle prophétique précisément.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2021.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

L’expérience du Réel absolu (Haqq)
Muhammad, lumière primordiale
Expérience prophétique et mystique hallâjienne

Aperçu du texte

Au cours du iiie/ixe siècle, apparurent en islam des spéculations sur la pré-existence du prophète Muhammad. Celles-ci étaient concomitantes d’une évolution plus générale de la pensée sunnite. Contre le mu‘tazilisme et les tendances rationalistes en général, le recours à l’enseignement du Prophète infaillible et le rôle irremplaçable de la Sunna en général furent reconnus par la majorité de la communauté. Le hadith se mit à opérer comme un texte sacré, comme un auxiliaire indispensable du Coran lequel était reconnu comme discours divin incréé. Plusieurs cercles de tendance ésotériste se mirent à considérer que le prophète Muhammad partageait avec le verbe coranique, quoiqu’à un degré moindre, une antécédence réelle sur le monde. Le premier grand auteur connu ayant abordé cette question et ayant laissé des écrits est l’ascète et théologien Sahl Tustarî (m. 283/896). À travers les fragments malheureusement peu nombreux et lapidaires qu’il nous reste de son œuvre, on comprend qu’il a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Lory, « Le modèle prophétique chez Hallâj », Archives de sciences sociales des religions, 178 | 2017, 89-100.

Référence électronique

Pierre Lory, « Le modèle prophétique chez Hallâj », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 178 | Avril-juin 2017, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 21 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/assr/29426 ; DOI : 10.4000/assr.29426

Haut de page

Auteur

Pierre Lory

École pratique des hautes études –

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals