Navigation – Plan du site
Normalisation de la présence et de la vénération du Prophète

Figures du Prophète et modalités de sa présencedans les récits visionnaires du Maghreb :la Ru’yâ de ‘Abd al-Salâm al-Asmar al-Faytûrî (m. 981/1573)

Figures of the Prophet and modalities of his presence through visionary narratives of the Maghreb : the Ru’yâ of ‘Abd al-Salâm al-Asmar al-Faytûrî (m.981/1573)
Figuras del Profeta y modalidades de su presencia en los relatos de visiones del Magreb: la Ru’yâ de Abd al.Salâm al-Asmaral-Faytûrî (m. 981/1573)
Nelly Amri
p. 103-128

Résumés

Les récits de visions que nous livre la littérature sur les saints au Maghreb, à partir du viiie/xive siècle, se distinguent par la centralité de la présence prophétique dans l’économie de ces expériences visionnaires. La vision attribuée à ‘Abd al-Salâm al-Asmar al-Faytûrî se signale par son mimétisme avec l’ascension du Prophète, telle que l’exalte la tradition du Mi‘râj. Parmi les figures incarnées par le Prophète, celle de maître spirituel qui guide le saint dans cette ascension, est particulièrement à l’honneur ici, tandis que l’exaltation de sa fonction eschatologique et d’intercesseur rapproche cette vision d’autres récits de visionnaires. La visée éthique et la portée légitimatrice ancrent cette vision dans les réalités de la voie ‘Arûsiyya-Salâmiyya. La dimension communautaire n’est pas, pour autant, absente : c’est par elle et pour elle que la sainteté d’un homme de Dieu prend tout son sens, c’est en cela d’ailleurs que se parfait l’imitation du modèle muhammadien.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2021.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

La vision du cheikh al-Tha‘âlibÎ
La vision du cheikh al-Asmar
La « vérité » du texte : un souci des auteurs
Un modèle et ses tensions : le Mi‘râj muhammadien 
Le récit de la vision
Analyse de la vision
L’organisation narrative : un mimétisme avec les récits du Mi‘râj
Une ru’yâ aux visées multiples
Le Prophète comme maître spirituel et comme intercesseur

Aperçu du texte

Les récits de visions (ru’yâ) que nous livre la littérature sur les saints (Lory, 2003 : 191-256 ; Felek and Knysh, 2012) notamment au Maghreb, à partir du viiie/xive, se distinguent par la place croissante et de plus en plus exclusive accordée au Prophète dans l’économie de ces visions, notamment quand elles prennent la forme de « voyages célestes » (Amri, 2008 : 199-236), dont la référence majeure reste l’ascension prophétique (Mi‘râj) et l’abondante littérature que, très tôt, ce thème a suscitée en islam (Bencheikh,1993 : 102-107 ; Amir-Moezzi (dir.), 1996). Toutefois, et à la différence du Mi‘râj, telle que la Tradition le fixera à partir notamment du iiie/ixe siècle, le but ultime de l’ascension du saint et son point final, dans nombre de ces récits, sont une mise en présence du seul Prophète. Cette tendance, attestée aussi bien par la littérature des visions que par l’hagiographie, n’infirme pas toutefois l’existence de récits tels celui du Mi‘râj d’Ibn ‘Arabî (m. 638/1240), o...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nelly Amri, « Figures du Prophète et modalités de sa présencedans les récits visionnaires du Maghreb :la Ru’yâ de ‘Abd al-Salâm al-Asmar al-Faytûrî (m. 981/1573) », Archives de sciences sociales des religions, 178 | 2017, 103-128.

Référence électronique

Nelly Amri, « Figures du Prophète et modalités de sa présencedans les récits visionnaires du Maghreb :la Ru’yâ de ‘Abd al-Salâm al-Asmar al-Faytûrî (m. 981/1573) », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 178 | Avril-juin 2017, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 25 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/assr/29443 ; DOI : 10.4000/assr.29443

Haut de page

Auteur

Nelly Amri

Université de la Manouba-Tunis –

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals