Navigation – Plan du site
Normalisation de la présence et de la vénération du Prophète

Aspects of Prophetic Piety in the Early Modern Period

Aspects de la piété prophétique à l'époque moderne
Aspectos de la piedad profética en la época moderna
Stefan Reichmuth
p. 129-150

Résumés

Sont ici étudiées la dévotion des musulmans envers leur Prophète et leurs vues concernant sa présence continue en tant que source de bienfait, d’inspiration et d’attente eschatologique, lesquelles ont façonné la culture religieuse tout au long de l’ère moderne. L’attachement envers le Prophète a été étendu à ses descendants qui, après la disparition du califat islamique universel, ont joui d’un respect particulier dans le monde islamique. La piété prophétique, avec ses différents moyens d’expression doctrinaux, littéraires, socioculturels et politiques, reste un domaine trop peu examiné pour la période moderne, dans le cadre de laquelle l’herméneutique de la continuité et celle de la transformation doivent encore être équilibrées ; les aspects centraux de ce domaine sont abordés.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2021.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

Sharîfs and Sufis in eschatological alliance (15th/16th centuries): State formation in Iran and Morocco
Iran
Morocco
Sharîfian social and communal spaces
Hadith as a moral resource and a medium of connection with the Prophet
Imitatio of the Prophet – Individual and Collective
Conclusion: imitation of the prophet and political mobilization

Aperçu du texte

Shortly after 1400, the polymath Majd al-Dîn al-Fîrûzâbâdî (d. 1414), at that time chief qadi of the Rasûlid state in Yemen, finished the revised version of his Arabic lexicon, the Qâmûs al-muhît. He had augmented its introduction by an important passage in praise of Arabic (Reichmuth, 2009: 239ff.). The highly ornate praise evokes some rich natural scenery as an image of the beneficial and delightful qualities of that language. It conveys a firm hope for its future, as it is protected by its relation to the Koran and to the power (dawla) of the Prophet. Quite obviously, this dawlat al-nabî does not refer to any specific polity, and certainly not to the Abbasid caliphs in Cairo, who by then had lost power to the Mamluk rulers. The author highlights the central role of the Prophet for the Arabic language, both as a model of eloquence and culture and as a founder of its eternal message.

Fîrûzâbâdî’s evocation of the Prophet as guardian and protector of the realm of the Arabic language ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stefan Reichmuth, « Aspects of Prophetic Piety in the Early Modern Period », Archives de sciences sociales des religions, 178 | 2017, 129-150.

Référence électronique

Stefan Reichmuth, « Aspects of Prophetic Piety in the Early Modern Period », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 178 | Avril-juin 2017, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/assr/29454 ; DOI : 10.4000/assr.29454

Haut de page

Auteur

Stefan Reichmuth

Ruhr-Universität Bochum, Germany

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals