Navigation – Plan du site
Notes critiques

Machinae spirituales

Survivances médiévales dans les retables baroquesÀ propos de :
D’Hainaut-Zveny Brigitte, Dekoninck Ralph (dir.), Machinae Spirituales. Les retables baroques dans les Pays-Bas méridionaux et en Europe. Contribution à une histoire formelle du sentiment religieux au xviie siècle, Bruxelles-Turnhout, Institut Royal du Patrimoine Artistique/Brepols, coll. « Scientia Artis », 2014, 321 p.
Clara Lieutaghi
p. 191-207
Référence(s) :

D’Hainaut-Zveny Brigitte, Dekoninck Ralph (dir.), Machinae Spirituales. Les retables baroques dans les Pays-Bas méridionaux et en Europe. Contribution à une histoire formelle du sentiment religieux au xviie siècle, Bruxelles-Turnhout, Institut Royal du Patrimoine Artistique/Brepols, coll. « Scientia Artis », 2014, 321 p.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2021.
Consulter cet article sur Cairn

Aperçu du texte

L’histoire du développement du retable d’autel, avant l’internationalisation en Europe des structures et motifs renaissants et des nouvelles injonctions de la Contre-Réforme, retient deux principales traditions. L’une, italienne, invente dans le Moyen Âge tardif la pala, polyptyque de peinture ; l’autre, dans les anciens Pays-Bas, développe des retables à volets ou ensembles sculptés et peints dans des huches. Elles dénotent néanmoins de nombreuses variantes, dans la composition des retables, leur fabrication, d’évolutions régionales, stylistiques, liturgiques, théologiques, anthropologiques, des relations du fidèle à l’image. Les suites du Concile de Trente verront au contraire, dans le domaine religieux, une unification (néanmoins nuancée) des pratiques artistiques et liturgiques.

De la table d’autel à son investissement par les reliques et le mobilier liturgique, au développement d’imageries périphériques puis retables peints ou sculptés, le centre de l’action liturgique et de l’a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Clara Lieutaghi, « Machinae spirituales », Archives de sciences sociales des religions, 180 | 2017, 191-207.

Référence électronique

Clara Lieutaghi, « Machinae spirituales », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 180 | octobre-décembre 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 21 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/assr/34537 ; DOI : 10.4000/assr.34537

Haut de page

Auteur

Clara Lieutaghi

Centre d’Histoire et de Théorie des Arts (EHESS)

Haut de page

Droits d’auteur

Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals