Navigation – Plan du site
Recompositions identitaires, communautaires et sociales

« Bénie soit l’Égypte »

Prier pour la nation dans l’espace public révolutionnaire
Blessed be Egypt. Pray for the nation in the revolutionary public space
"Bendito sea Egipto". Ora por la nación en el espacio público revolucionario
Gaétan Du Roy
p. 141-159

Résumés

Cet article examine les modalités de la participation des chrétiens charismatiques égyptiens à la sphère publique révolutionnaire en Égypte. L’église évangélique de Qasr al-Dûbbâra, la Société biblique et l’église du père Sam’ân au Muqattam organisèrent des prières d’intercession pour l’Égypte. Ces performances témoignaient d’une volonté de soutenir la révolution mais celle-ci était, dans le même temps, décrite comme le résultat des prières de fidèles. L’article montre ainsi la profonde ambivalence de la participation des charismatiques qui semblaient voir dans les événements qui secouaient leur pays un signe de la venue prochaine du Christ. Ces chrétiens partageaient pourtant une grande part des aspirations au changement de leurs concitoyens de religion musulmane.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2022.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

Un courant charismatique à la reconquête du territoire
Publicité de la religion et discours nationaliste
Promouvoir la Bible dans l’espace public révolutionnaire
La communion ambivalente
L’alliance des évangéliques et des révolutionnaires contre l’armée et les islamistes
Ambivalences du hidden transcript
L’union sacrée : la logique de l’inimitié l’emporte

Aperçu du texte

« Seigneur protège l’Égypte, amîn, Seigneur, bénis l’Égypte, amîn… ». Le 6 février 2011, une petite délégation de l’église protestante évangélique de Qasr al-Dûbbâra se rendait à la place Tahrîr voisine pour participer au mouvement qui mènerait, quelques jours plus tard, à la destitution du président Hosni Moubarak. Posté sur une estrade, un orateur récitait à un public enthousiaste des versets bibliques prônant le changement : « Parle en leur faveur : gouverne avec justice, défends la cause des pauvres et des malheureux (Proverbes 31,9) ». Des slogans religieux étaient ensuite lancés à la manière d’une manifestation – le public composé de chrétiens et de musulmans y répondait en s’écriant « amîn» en chœur.

Depuis le 25 janvier 2011 la place Tahrîr était devenue le lieu de l’expression des espérances de changement en Égypte. Alors que de nombreuses manifestations s’y déroulaient, la place ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gaétan Du Roy, « « Bénie soit l’Égypte » », Archives de sciences sociales des religions, 181 | 2018, 141-159.

Référence électronique

Gaétan Du Roy, « « Bénie soit l’Égypte » », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 181 | janvier-mars 2018, mis en ligne le 01 mars 2020, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/assr/38538 ; DOI : 10.4000/assr.38538

Haut de page

Auteur

Gaétan Du Roy

Université catholique de Louvain – gaetan.duroy@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals