Navigation – Plan du site
Façonner l'objet de dévotion chrétien
Aux frontières de la catholicité : transferts et réinventions

La fabrication des objets de dévotion en Palestine, de l’époque moderne au début du xixe siècle

Le témoignage des maquettes et d’une icône de pèlerin récemment acquises par le MuCEM
The manufacture of devotional objects in Palestine, from the modern era to the early nineteenth century: the testimony of models and a pilgrim icon recently acquired by the MuCEM
La fabricación de objetos devocionales en Palestina, desde la era moderna hasta principios del siglo xix: el testimonio de modelos y un ícono peregrino adquirido recientemente por MuCEM
Émilie Girard et Felicita Tramontana
Traduction de Marie Lezowski
p. 247-260

Résumés

Au cours des dernières décennies, les objets de dévotion ont suscité un intérêt croissant parmi les chercheurs de diverses disciplines. Aux études traditionnelles d’historiens de l’art et de conservateurs, attentifs depuis longtemps à ce type d’artefacts, se sont récemment ajoutées de nombreuses études à l’approche plus proprement historique, qui relèvent le plus souvent de la culture matérielle. Dans leur sillage, cette contribution interdisciplinaire introduit à quelques nouvelles acquisitions du MuCEM (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) de Marseille, à partir d’une vision d’ensemble des études dédiées à la production des objets de dévotion en Palestine. En s’appuyant en particulier sur des travaux d’histoire moderne et d’historiens de l’art, cet article discute l’articulation entre l’histoire longue des objets, depuis les origines du pèlerinage en Terre Sainte, et les innovations de l’âge moderne, techniques et matérielles.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2022.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

Les changements de l’époque moderne, à l’initiative de la Custodie : lieux, matériaux, techniques
La circulation des objets, entre marché et don
Deux témoignages de l’artisanat de Palestine dans les collections du MuCEM

Aperçu du texte

Le développement de l’artisanat sacré en Palestine est étroitement lié à la pratique du pèlerinage et à l’habitude diffuse parmi les pèlerins de rapporter chez eux des souvenirs des Lieux Saints. Dès l’Antiquité tardive, de nombreux chrétiens entreprennent un voyage périlleux pour se rendre dans les lieux décrits dans l’Ancien et le Nouveau Testaments : la Galilée, Nazareth, Bethléem et surtout Jérusalem. Ils sont poussés par le désir de reparcourir les routes sur lesquelles Jésus a marché, d’être baptisés dans le Jourdain ou, simplement de donner un témoignage de leur foi. Depuis les Lieux Saints, les pèlerins rapportent chez eux des reliques et des objets intimement liés à l’expérience vécue et qui en perpétueront le souvenir. Egeria, une pèlerine qui se rend en Terre Sainte probablement entre la Pâque 381 et celle de 384, appelle ces objets « eulogies » ou « bénédictions » (Geary, 1998 ; Piccirillo, 2007 ; Wharton, 2006 : 27-28).

L’usage de prélever des poignées de terre et des fr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Émilie Girard et Felicita Tramontana, « La fabrication des objets de dévotion en Palestine, de l’époque moderne au début du xixe siècle », Archives de sciences sociales des religions, 183 | 2018, 247-260.

Référence électronique

Émilie Girard et Felicita Tramontana, « La fabrication des objets de dévotion en Palestine, de l’époque moderne au début du xixe siècle », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 183 | juillet-septembre 2018, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 22 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/assr/38865 ; DOI : 10.4000/assr.38865

Haut de page

Auteurs

Émilie Girard

MuCEM-Marseille – emilie.girard@mucem.org

Felicita Tramontana

Université de Warwick – f.tramontana@warwick.ac.uk

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals