Navigation – Plan du site

An Episode in the History of an Acoustic Mask

Philadelphia, 1908
Un épisode dans l’histoire d’un masque acoustique. Philadelphie, 1908
Un episodio en la historia de una máscara acústica. Filadelfia, 1908
Stephan Palmié
p. 127-147

Résumés

En 1908, deux frères noirs cubains, tenaient un temple sur l’avenue North Fairmount de Philadelphia, qui paraît avoir combiné la technologie édisonienne du son avec des éléments du répertoire rituel de la fraternité ésotérique masculine Abakuá. Je suggère ici que l’« écho » technologiquement enrichi des frères Leal peut être analysé heuristiquement comme le site d’une convergence remarquable entre les idéologies phoniques et auditives sous-tendant la médiation du divin dans l’Abakuá, et les technologies de transmission acoustique à travers le temps et l’espace – en particulier la téléphonie et la phonographie – qui avaient commencé à reconfigurer les mondes auditifs occidentaux dès la seconde moitié du xixe siècle.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2022.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

Conceptio per aurum: phonation and audition in contemporary Abakua
Ghosts in the machine: making things talk, c.1908
Phonurgia pathetica: Mr. Edison’s transductive cosmology
The phonograph unmasked: high fidelity

Aperçu du texte

“Step into the second floor front room of 21[32] Fairmount avenue and get initiated into the strangest form of worship in Philadelphia”. So begins an article featured on page 1 of the Philadelphia North American of May 1908. And indeed, its author describes what even by the standards of early 20th century Philadelphia’s exuberantly diversified religious landscape must have been quite a remarkable scenery:

a wonderful place filled with altars, war drums, speaking tubes and trumpets. Over in one corner hangs a figure dressed in white satin and crowned with a garish crown of glittering imitation gems. That’s the Queen of Ethiopia and she is worshipped with due solemnity. On the walls are robes of purple and yellow, masks of strange design, and brushes to sweep away the evil spirits.

Speaking in near accent-free English, the journalist’s interlocutor, a “powerfully built” black Cuban “of about 45 years” named Timothy Leay, amiably explains:

I am Ejamba, the leader. I show the true way; our...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stephan Palmié, « An Episode in the History of an Acoustic Mask », Archives de sciences sociales des religions, 187 | 2019, 127-147.

Référence électronique

Stephan Palmié, « An Episode in the History of an Acoustic Mask », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 187 | juillet-septembre 2019, mis en ligne le 07 janvier 2022, consulté le 12 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/assr/46061 ; DOI : 10.4000/assr.46061

Haut de page

Auteur

Stephan Palmié

University of Chicago – palmie@uchicago.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals