Navigation – Plan du site
Notes critiques

Thérèse posthume

Posthumous Thérèse of Lisieux
Teresa de Lisieux póstuma
Agnès Desmazières
p. 161-172
Référence(s) :

Dauzet Dominique-Marie, Langlois Claude (dir.), Thérèse au tribunal en 1910. Actes du colloque international pour le centenaire du procès de béatification de Thérèse de l’Enfant-Jésus. Lisieux, 3-5 septembre 2010, Paris, Éditions du Cerf, 2015, 444 p.

Guise-Castelnuovo Antoinette, Thérèse de Lisieux et ses miracles. Les recompositions du surnaturel (1898-1928), Paris, Karthala, coll. « Histoire des mondes chrétiens », 2017, 523 p.

Langlois Claude, Les premiers thérésiens : de l’Histoire d’une âme (1898) à la canonisation de Thérèse de l’Enfant-Jésus (1925), Paris, Honoré Champion, coll. « Mystica », 2015, 425 p

Langlois Claude, Thérèse à plusieurs mains. L’entreprise éditoriale de l’Histoire d’une âme (1898-1955), Paris, Honoré Champion, coll. « Mystica », 2018, 685 p.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2022.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

Recompositions du surnaturel
Une hagiographie au féminin
Les défis de l’institutionnalisation de la sainteté

Aperçu du texte

Depuis vingt ans, le champ de l’histoire de la spiritualité se renouvelle au travers de l’étude de la vie et de l’œuvre de Thérèse de l’Enfant-Jésus, ainsi que de leur réception. Histoire littéraire, histoire de la sainteté, histoire des femmes s’y conjuguent, approfondissant notre étude du catholicisme contemporain. En quoi l’histoire de cette jeune carmélite morte à 24 ans dans la petite ville française de Lisieux peut-elle susciter autant d’intérêt et stimuler notre réflexion ? Un dossier des Archives de sciences sociales des religions, intitulé « Theresiana » (2012), dressait un premier bilan à partir des travaux de Claude Langlois sur les manuscrits de Thérèse, où la sainte normande révèle sa vocation d’écrivain.

Dès cette époque, un nouveau champ des études thérésiennes émergeait : l’« après-Thérèse », la postérité de Thérèse. On le doit au travail pionnier d’Antoinette Guise, mené dans sa thèse remarquable, soutenue en 2006, sur « Thérèse de Lisieux et ses miracles : Recomposi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Agnès Desmazières, « Thérèse posthume », Archives de sciences sociales des religions, 188 | 2019, 161-172.

Référence électronique

Agnès Desmazières, « Thérèse posthume », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 188 | octobre-décembre 2019, mis en ligne le 08 janvier 2022, consulté le 14 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/assr/46788 ; DOI : 10.4000/assr.46788

Haut de page

Auteur

Agnès Desmazières

Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris – agnes.desmazieres@centresevres.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals