Navigation – Plan du site

AccueilNuméros191L’argent des fidèlesOrigen, desarrollo y muerte de un...

L’argent des fidèles

Origen, desarrollo y muerte de un patronato laico

La iglesia de San Isidro en Buenos Aires (siglos xvii-xx)
Origine, évolution et mort d'un patronage laïc. L'église San Isidro de Buenos Aires (xviie-xxe siècles)
Origin, development and death of a lay patronage. The church of San Isidro in Buenos Aires (17th-20th centuries)
Origine, sviluppo e morte di un mecenatismo laico. La chiesa di San Isidro a Buenos Aires (secoli xvii-xx)
Roberto Di Stefano
p. 165-186

Résumés

Dans la seconde moitié du xixe siècle, le gouvernement de la province de Buenos Aires a procédé à l'expropriation du patronage de San Isidro, transférant à l'Église catholique le temple, les images et autres biens et à la municipalité les bâtiments annexés à l’église, les terres du saint et le cimetière. L’histoire de ce patronage laïc, qui a duré jusqu’à la fin du xixe siècle, offre une riche analyse de l’administration de la fondation et des changements survenus dans les relations entre familles de mécènes, pouvoir civil et pouvoir ecclésiastique. L’article montre que la laïcisation de l’Argentine a conduit à l'expropriation de biens faisant l’objet d’un patronage laïc et qu’elle a privé les mécènes des mécanismes d'intervention qu’ils utilisaient, mettant ainsi fin à un monde ancien qui prévoyait l'interpénétration du spirituel et du temporel, du sacré et du profane, la recherche à la fois du salut et de la prééminence sociale, enfin la pluralité des droits sur une même chose. Le cas étudié ici, et d'autres similaires, devraient nous faire douter des interprétations qui revendiquent l’universalité des processus d’expropriation qui profitent systématiquement à l’État au seul détriment de l’Église.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Acassuso, inversor en lo sagrado
San Isidro en el siglo xviii
El templo y las tierras en el siglo xix
La expropiación
Epílogo

Aperçu du texte

En 1617 Felipe III fundó la gobernación del Río de la Plata con Buenos Aires por ciudad capital, y en 1620 una bula de Paolo V creó la diócesis de la Santísima Trinidad – llamada vulgarmente del Río de la Plata o de Buenos Aires – con sede en la misma ciudad. Los territorios de la nueva gobernación y del nuevo obispado coincidieron hasta la creación del virreinato del Río de la Plata en 1776. Tras la Revolución de 1810 y la declaración de la independencia de las Provincias Unidas en 1816, el gobierno central se desmoronó en 1820 y las provincias, incluida la de Buenos Aires, reasumieron su soberanía. Diversos intentos de unificar el país fracasaron a lo largo del siglo xix, hasta que en 1862 la reunión de la Confederación Argentina y del Estado de Buenos Aires dio lugar a la República Argentina. Coincidentemente el obispado, que había sido sufragáneo de la metropolitana de Charcas, fue elevado a sede arzobispal en 1865, con lo que al Estado nacional correspondió una Iglesia nacional...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Roberto Di Stefano, « Origen, desarrollo y muerte de un patronato laico », Archives de sciences sociales des religions, 191 | 2020, 165-186.

Référence électronique

Roberto Di Stefano, « Origen, desarrollo y muerte de un patronato laico », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 191 | juillet-septembre 2020, mis en ligne le 04 janvier 2023, consulté le 27 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/assr/51941 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.51941

Haut de page

Auteur

Roberto Di Stefano

Universidad Nacional de La Pampa – distefanoster@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search