Navigation – Plan du site

AccueilNuméros192RecensionsXavier Boniface, Louise Dessaivre...

Recensions

Xavier Boniface, Louise Dessaivre (dir.), Cathédrales en guerre, xvie-xxie siècle

Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Histoire et civilisations », 2020, 281 p.
Giovanni Cavagnini
p. 148-149
Référence(s) :

Xavier Boniface, Louise Dessaivre (dir.), Cathédrales en guerre, xvie-xxie siècle, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Histoire et civilisations », 2020, 281 p.

Texte intégral

1Le long centenaire de la Grande Guerre a donné lieu à plusieurs travaux et manifestations (études, actes de colloques, textes de vulgarisation scientifique) consacrés au patrimoine artistique menacé, endommagé ou détruit par le conflit : pensons par exemple au volume dirigé par Laurence Baudoux-Rousseau, Michel-Pierre Chélini et Charles Giry-Deloison sur Le patrimoine, un enjeu de la Grande Guerre. Art et archéologie dans les territoires occupés, 1914-1921 (Artois Presses Université, 2018).

2Dans ce cadre, les cathédrales tiennent évidemment un rôle crucial, comme le prouve le cas de Reims récemment analysé par l’historien de l’art allemand Thomas Wolfgang Gaehtgens (Die Brennende Kathedrale. Eine Geschichte aus dem Ersten Weltkrieg, Verlag C.H. Beck, 2018). Depuis 2007, l’histoire longue de ces édifices fait l’objet d’une importante collection (« La grâce d’une cathédrale »), dirigée par l’ancien archevêque de Strasbourg Joseph Doré et forte désormais de 23 volumes publiés aux éditions de la Nuée bleue. La commémoration du centenaire a toutefois poussé les chercheurs à s’interroger de façon plus précise sur les vicissitudes des années de guerre, allant au-delà de l’exemple célèbre de Reims.

3Ainsi l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV) et la Société des amis de la cathédrale d’Amiens ont-elles organisé en juin 2017 un colloque international consacré aux Cathédrales en guerre, xvie-xxie siècle. Le colloque s’est tenu à Amiens sous la responsabilité scientifique de Xavier Boniface, professeur d’histoire contemporaine à l’UPJV et spécialiste de l’histoire religieuse de la Grande Guerre. Deux ans et demi après la conclusion des travaux, les Presses universitaires du Septentrion en publient les actes sous la direction de Xavier Boniface et de Louise Dessaivre, directrice des bibliothèques de l’UPJV.

4Le volume recueille seize articles (quinze en français et un en anglais) écrits par des chercheurs européens (italiens, allemands, hollandais et français), spécialistes de domaines différents (philosophie, histoire, histoire de l’art, littérature, archéologie, mais aussi – ce qui n’est pas évident – sciences informatiques). Le but est d’illustrer, à partir de quelques exemples significatifs, le rapport entre cathédrales et guerres en Europe occidentale à l’âge moderne et contemporain. Centenaire oblige, plusieurs contributions se focalisent sur la France de 14-18, même si d’autres conflits (guerre de Trente Ans, guerre franco-prussienne, guerre civile espagnole, Seconde Guerre mondiale) et d’autres scénarios (Italie, Espagne, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni) sont envisagés.

5La complexité du thème est évidente tant est grande, au-delà de la singularité de chaque édifice, la valeur des cathédrales du point de vue religieux, artistique et politique. Afin de mettre en lumière les traits communs et les différences entre les cas analysés, le volume est structuré en trois parties, consacrées respectivement aux destructions, à la mobilisation et aux représentations.

6Le résultat est convaincant et montre la pluralité des approches possibles de l’étude des cathédrales entre guerre et paix. Parmi les apports remarquables du volume, citons le recours fréquent aux sources iconographiques (utilisées par sept auteurs), mais aussi l’utilité des sciences informatiques qui aident Fabio Morbidi et El Moustapha Mouaddib à déterminer la non-intentionnalité des dommages causés par l’artillerie allemande à la cathédrale d’Amiens et témoignent de la démarche interdisciplinaire qui préside à ce collectif. En outre, comme Xavier Boniface le souligne dans sa conclusion (p. 280-281), le volume prouve la fécondité de certaines pistes d’approfondissement et notamment de l’étude des cathédrales comme lieu de réconciliation dans les après-guerres – ce qui a suscité jusqu’ici peu d’intérêt parmi les spécialistes de l’histoire contemporaine.

7Certes, l’ampleur du cadre chronologique et géographique envisagé dans un volume de moins de 300 pages impose une forte sélection des cas analysés, ce qui empêche de se focaliser sur des exemples qui pourtant le mériteraient : pensons à la cathédrale de Sarajevo à la fin du xxe siècle ou à celle de Cologne avant et après 1945. Compte tenu du fait que la France de la Première Guerre mondiale est au cœur du livre, une contribution sur Notre-Dame de Paris aurait été opportune. Regrettons enfin l’absence d’un index des noms, qui aurait été utile.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Giovanni Cavagnini, « Xavier Boniface, Louise Dessaivre (dir.), Cathédrales en guerre, xvie-xxie siècle », Archives de sciences sociales des religions, 192 | 2020, 148-149.

Référence électronique

Giovanni Cavagnini, « Xavier Boniface, Louise Dessaivre (dir.), Cathédrales en guerre, xvie-xxie siècle », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 192 | octobre-décembre 2020, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 09 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/assr/57212 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.57212

Haut de page

Auteur

Giovanni Cavagnini

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search