Navigation – Plan du site

AccueilNuméros193VariaLe crime de sollicitation réinventé

Varia

Le crime de sollicitation réinventé

Le Saint-Office face aux crimes sexuels des clercs (1916-1939)
The crime of solicitation reinvented. The Holy Office facing the sexual crimes of clerics (1916-1939)
El crimen de solicitación reinventado. El Santo Oficio y los delitos sexuales de los clérigos (1916-1939)
Il crimine di adescamento reinventato. Il Sant'Uffizio di fronte ai crimini sessuali dei chierici (1916-1939)
Agnès Desmazières
p. 177-198

Résumés

Sous l’effet d’une judiciarisation croissante, le crime de sollicitation – qui vise traditionnellement la sollicitation sexuelle par des prêtres de pénitents et pénitentes dans le cadre du sacrement de confession – connaît une mue dans la première moitié du xxe siècle. Le souci de rigueur affiché par le Saint-Office traduit une préoccupation croissante pour les abus sexuels commis par des clercs. Il se heurte toutefois à des résistances locales de la part des évêques et, plus encore, des supérieurs religieux. La sacralité se déplace progressivement du sacrement vers les corps, à commencer par celui des prêtres, mais aussi celui des victimes, surtout si elles sont vierges. L’association, faite dans la procédure du Saint-Office, entre crime de sollicitation et abus sexuels sur mineurs a toutefois contribué à empêcher la mise au jour de la spécificité de ce dernier crime.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Des crimes réservés au Saint-Office
Prévalence du cadre sacramentel
Obstacles à la judiciarisation dans les pays de « mission »
Impunité du clergé régulier et politique généralisée de transfert
La « jeune nubile » ou le déni de la « minorité »

Aperçu du texte

Le crime de sollicitation était tombé dans l’oubli jusqu’à ce que, dans le contexte de la crise de la pédophilie, les avocats américains Daniel J. Shea et Carmen Durso ne divulguent, en 2003, une Instruction cachée du Saint-Office, intitulée « De modo procedendi in causa sollicitationis [De la manière de procéder dans les causes de sollicitation] ». Diffusée en secret à certains évêques en 1922, puis réimprimée en 1963, cette Instruction ne paraît pas dans les Acta apostolicae sedis, périodique officiel du Saint-Siège. Méconnue, y compris par les évêques supposés la mettre en œuvre dans leurs diocèses, elle décrit pourtant la procédure à suivre en cas de dénonciation d’abus sexuels commis par des clercs sur des enfants, mais aussi – et d’abord – de sollicitation de pénitents et pénitentes, adultes comme mineurs, par des prêtres dans le cadre du sacrement de confession.

Le destin récent du crime de sollicitation apparaît dès lors solidaire de celui des abus sexuels sur mineurs, encore...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Agnès Desmazières, « Le crime de sollicitation réinventé », Archives de sciences sociales des religions, 193 | 2021, 177-198.

Référence électronique

Agnès Desmazières, « Le crime de sollicitation réinventé », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 193 | janvier-mars 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 07 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/assr/58731 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.58731

Haut de page

Auteur

Agnès Desmazières

Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris – agnes.desmazieres@centresevres.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search