Navigation – Plan du site

AccueilNuméros193VariaLa marche d’Arba‘īn en Iran conte...

Varia

La marche d’Arba‘īn en Iran contemporain

Modalités de l’extension d’une temporalité sacrée entre logiques spirituelles et sociopolitiques
The Arba‘īn walk in contemporary Iran. Modalities of the extension of a sacred temporality between spiritual and socio-political logics
La marcha de Arba‘īn en el Irán contemporáneo. Modalidades de la extensión de una temporalidad sagrada entre las lógicas espirituales y sociopolíticas
La marcia d'Arba'īn nell'Iran contemporaneo. Modalità di estensione di una temporalità sacra tra logiche spirituali e socio-politiche
Amélie Neuve-Eglise
p. 199-231

Résumés

La marche d’Arba‘īn, pèlerinage rassemblant chaque année des millions de chiites du monde entier en Irak, attire depuis le début des années 2010 un nombre croissant d’Iraniens. Au-delà de cette présence physique, l’espace-temps au sein duquel ce rituel est vécu et pensé en Iran n’a cessé de s’élargir, investissant progressivement l’ensemble du territoire iranien tout en imprimant sa marque au calendrier liturgique, mais aussi à la temporalité profane. Cette extension du rituel a été rendue possible par un horizon de pensée propre au chiisme, tout en étant nourrie par des enjeux culturels et politiques liés au contexte iranien. Les différents aspects de cette marche mettent en relief le dynamisme de l’écosystème des croyances en Iran, où les frontières entre profane et sacré sont perpétuellement redéfinies et renégociées entre ses acteurs. Ils en soulignent aussi les ambiguïtés, entre quiétisme mystique et engagement politique, attachement à ce monde et attentes eschatologiques, dans un contexte de crise économique interne et de tensions régionales.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Un rituel de clôture réinscrit dans un mouvement d’ouverture : l’élargissement de l’espace-temps de la marche d’Arba‘īn en Iran
Une topographie à la fois inédite et ancrée dans une « tradition »
L’intégration progressive de l’Iran dans l’espace sacré du pèlerinage
Les ressorts de l’extension de la marche : une imbrication de registres et d’enjeux multiples
Un lieu propice à une expérience spirituelle authentique
De ‘Āshūrā’ à la parousie de l’Imām du Temps, la marche comme pratique insérée dans un horizon eschatologique chiite
L’expérience d’un bouleversement des frontières et d’une sociabilité extra-ordinaire
L’occasion d’une présentation maîtrisée de l’art d’être iranien
À la frontière du spirituel et du politique, un désir de diffusion d’une autre image du « chiite iranien »
Des pratiques réflexives à la source d’une extension sémantique de la marche
L’implication croissante de l’État iranien dans l’extension de l’espace et de la temporalité du pèlerinage
Conclusion

Aperçu du texte

Après la fermeture des frontières pendant la guerre Iran-Irak (1980-1988), suivie d’une période de contrôle strict, la chute du régime de Saddam Hussein en 2003 a permis aux Iraniens de regagner, peu à peu, un accès aisé à Najaf et Karbala. Ces lieux saints chiites abritent les sanctuaires de ‘Alī ibn Abī Ṭālib (v. 600-661), gendre du prophète Muḥammad et premier Imām du chiisme, et de son fils, Ḥosayn Ibn ‘Alī (v. 626-680). Ce dernier fut tué avec ses compagnons ainsi que plusieurs membres de sa famille en 680 par l'armée de Yazid à Karbala, et leur martyre occupe une place centrale dans les doctrines savantes et les pratiques rituelles populaires du chiisme. Au plan politique, Ḥosayn personnifie un héroïsme refusant de plier face à un pouvoir usurpateur, tandis que, dans un registre théologico-mystique, son sacrifice inconditionnel fait de lui l’incarnation d’un homme parfait ayant permis de revivifier la religion (Mervin, 2006 : 155). Le fait que la terre de l’ensemble de la vill...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Amélie Neuve-Eglise, « La marche d’Arba‘īn en Iran contemporain », Archives de sciences sociales des religions, 193 | 2021, 199-231.

Référence électronique

Amélie Neuve-Eglise, « La marche d’Arba‘īn en Iran contemporain », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 193 | janvier-mars 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 07 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/assr/58766 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.58766

Haut de page

Auteur

Amélie Neuve-Eglise

Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, Université de Téhéran – amelie.neuveeglise@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search