Navigation – Plan du site

AccueilNuméros194VariasL’art délicat de la contestation ...

Varias

L’art délicat de la contestation respectueuse

Une éthique catholique de la contraception en Belgique francophone (1950-1975)
The delicate art of respectful protest. A Catholic ethics of contraception in French-speaking Belgium (1950-1975)
El delicado arte de la protesta respetuosa. Una ética católica de la anticoncepción en la Bélgica francófona (1950-1975)
Juliette Masquelier
p. 91-110

Résumés

En se basant sur l’étude de deux organisations de pastorale familiale impliquant des couples laïcs (le Centre national de pastorale familiale et la revue Feuilles Familiales) et d’une organisation d’Action catholique féminine spécialisée (les Ligues ouvrières féminines chrétiennes), cet article examine l’élaboration et la diffusion en Belgique francophone dans les années 1960 d’une morale conjugale catholique basée sur l’intention des époux·ses et ouverte à la contraception. Il montre comment cette proposition pastorale, opérant une sécularisation de l’intime, a favorisé des attitudes de contournement de l’encyclique Humanæ Vitæ (1968), mais aussi comment elle a permis de limiter certaines sorties du religieux en revendiquant une catholicité distanciée des prescriptions morales cléricales en matière de sexualité. Dès le début des années 1970, cette contre-norme catholique devient la base d’une éthique familialiste de la contraception diffusée par des organisations catholiques à l’échelle nationale grâce au soutien de l’État, dans un contexte de mobilisation contre l’avortement.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

De nouveaux prescripteurs de normes pour une nouvelle morale
Catholicité d’une dissidence
Une éthique catholique de la contraception pour lutter contre l’avortement
Conclusion : la contraception, une hétérodoxie tolérée

Aperçu du texte

Cette étude est née d’une absence inattendue. En menant des entretiens exploratoires auprès de femmes ayant fait partie de mouvements belges d’Action catholique féminine en milieu populaire entre 1960 et 1990, je me suis aperçue que la parution, en 1968, de l’encyclique Humanæ Vitæ formulant une interdiction stricte de la contraception, n’avait pas laissé auprès d’elles le souvenir marquant auquel je m’attendais. Et pourtant, ce mouvement d’apostolat exclusivement féminin, créé dans les années 1920 pour faire des femmes de milieux populaires de bonnes mères, de bonnes ménagères et de bonnes chrétiennes, montrait encore dans les années 1960 un fort attachement à l’institution ecclésiale, à la pratique catholique et à l’enracinement religieux de leur action sociale. Pour autant, les trajectoires de vie que me racontaient ces femmes me semblaient nettement différer entre celles qui s’étaient mariées dans les années 1950 et 1960, dont l’accès à l’information contraceptive était des plus...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Juliette Masquelier, « L’art délicat de la contestation respectueuse », Archives de sciences sociales des religions, 194 | 2021, 91-110.

Référence électronique

Juliette Masquelier, « L’art délicat de la contestation respectueuse », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 194 | avril-juin 2021, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 06 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/assr/59132 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.59132

Haut de page

Auteur

Juliette Masquelier

Centre Interdisciplinaire d’Étude des Religions et de la Laïcité, Université Libre de Bruxelles – juliette.masquelier@ulb.be

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search