Navigation – Plan du site

AccueilNuméros194VariasLaïcité et pacifisme

Varias

Laïcité et pacifisme

La mutation contemporaine de la laïcité japonaise
Laicity and Pacifism: The Contemporary Transformation of Japanese laicity
Laicidad y pacifismo: la mutación contemporánea de la laicidad japonesa
Hiroki Tanaka
p. 155-172

Résumés

Après la défaite de la Seconde Guerre mondiale, la laïcité japonaise se met en place avec la Constitution pacifiste d’après-guerre. Cet article interroge sa mutation contemporaine. Il montre qu’elle connaît une transformation corrélative avec le changement radical du pacifisme auquel est identifié le Japon de l’après-guerre. Deux étapes se sont succédé. Dans une première période qui s’étend des années 1950 à 1980, le Japon se trouve dans un régime « pacifico-séparatiste » : les missions militaires à l’étranger et l’exercice de l’auto-défense collective des forces d’autodéfense sont interdits ; le religieux, surtout le shintoïsme, est limité à la sphère privée. Une seconde période, à partir des années 1990, établit un nouveau régime « néopacifico-partenarial ». D’un côté, le pacifisme est transformé : la paix sera désormais maintenue par un engagement militaire plus soutenu, non par la seule renonciation à la guerre. De l’autre, la laïcité japonaise connaît une mutation de la même façon qu’en France : le politique n’hésite pas désormais à coopérer avec le religieux, surtout avec le shintoïsme. Cette double mutation de la laïcité et du pacifisme s’explique par l’érosion collective de la mémoire de la guerre.

Haut de page

Entrées d’index

Palabras claves :

laicidad, Japoón, pacifismo, memoria, posguerra
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Laïcité et pacifisme : deux valeurs constitutionnelles
Le régime pacifico-séparatiste
La laïcité pour le pacifisme
Vers un « pacifisme pro-actif »
Vers une « laïcité partenariale »
La laïcité face à l’amnésie sociale

Aperçu du texte

Laïcité et pacifisme : deux valeurs constitutionnelles

On soutient souvent que la laïcité serait une « exception française » ; s’il est clair que le mot « laïcité » lui-même est indissociable de l’histoire française, force est de constater sa fécondité analytique pour la comparaison et la compréhension des relations politico-religieuses dans d’autres pays. Plusieurs ouvrages récents ont mis au clair la diversité historique et la convergence contemporaine des modèles laïques dans le monde, y compris celui du Japon (Date, 2014), en considérant la laïcité comme idéaltype quadrangulaire construit par deux finalités, la liberté et l’égalité, et deux moyens, la séparation et la neutralité (Baubérot, Milot, 2011 ; Baubérot, Milot, Portier, 2014). Or, une réflexion sur la laïcité seule risque d’être aveugle au fait qu’au Japon la laïcité est étroitement liée à une autre valeur : le pacifisme. Cet article démontre une corrélation et une double mutation de la laïcité et du pacifisme dans le Ja...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hiroki Tanaka, « Laïcité et pacifisme », Archives de sciences sociales des religions, 194 | 2021, 155-172.

Référence électronique

Hiroki Tanaka, « Laïcité et pacifisme », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 194 | avril-juin 2021, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 06 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/assr/59282 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.59282

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search