Navigation – Plan du site

AccueilNuméros195Usages religieux de la quantifica...La place paradoxale du religieux ...

Usages religieux de la quantification

La place paradoxale du religieux dans les « statistiques juives » au début du xxe siècle

Le cas de Yakov Leshchinsky
The paradoxical place of religion in “Jewish statistics” in the early twentieth century. The case of Yakov Leshchinsky
El paradójico lugar de la religión en las "estadísticas judías" de principios del siglo xx. El caso de Yakov Leshchinsky
Nicolas Vallois
p. 83-104

Résumés

Le mouvement dit des « statistiques juives » ou « sciences sociales juives » désigne l’important développement d’études statistiques des populations juives qui apparaît en Europe et aux États-Unis à partir de la seconde moitié du xixe siècle. Cet article vise à analyser la place occupée par la question religieuse dans les statistiques juives, à partir du cas des travaux de Yakov Leshchinsky, auteur incontournable dans le domaine. Bien qu’elle ne constitue pas un thème important de ses travaux, la religion demeure une préoccupation déterminante pour Leshchinsky, notamment dans les questions démographiques. L’attitude particulière de Leshchinsky vis-à-vis de de la religion et des pratiques religieuses signale aussi une certaine conception des statistiques, partagée plus généralement par les statisticiens juifs de la période en Europe orientale – comme devant être « au service du peuple juif ».

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Des statistiques « pour le peuple juif » en Europe orientale : enjeux culturels et religieux
« Productivisation », maskilim et polémiques anti-religieuses
L’« autel de l’assimilation » : religion et peur du déclin démographique
Des statistiques « pour le peuple juif » en Europe orientale : enjeux culturels et religieux
« Productivisation », maskilim et polémiques anti-religieuses
L’« autel de l’assimilation » : religion et peur du déclin démographique

Aperçu du texte

Introduction

À partir de la seconde moitié du xixe siècle, un fort engouement pour les statistiques apparaît dans les milieux intellectuels juifs en Europe et aux États-Unis. Ce mouvement dit des « statistiques juives » ou « sciences sociales juives » (Efron, 1994 ; Hart, 2000) donne lieu à un important développement d’études statistiques sur les populations juives. Au début, la religion et les pratiques religieuses y occupent une place importante. En effet, il s’agissait souvent, au départ, de collecter diverses informations sur les membres des communautés ou des synagogues, sur le modèle du « registre » (Desrosières, 2005). Ce type d’initiatives se généralise à la fin du xixe siècle en Allemagne, aux États-Unis, en Angleterre et en Russie notamment. Il donne lieu à des compilations périodiques, dans des annuaires ou almanachs, comme le Jewish Yearbook anglais, ou le Statistische Jahrbuch deutscher Juden, à partir de 1905.

Le mouvement des statistiques juives commence à se structurer...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Vallois, « La place paradoxale du religieux dans les « statistiques juives » au début du xxe siècle », Archives de sciences sociales des religions, 195 | 2021, 83-104.

Référence électronique

Nicolas Vallois, « La place paradoxale du religieux dans les « statistiques juives » au début du xxe siècle », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 195 | juillet-septembre 2021, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 23 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/assr/59482 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.59482

Haut de page

Auteur

Nicolas Vallois

CRIISEA, Université Picardie Jules Verne – nicolas.vallois@u-picardie.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search