Navigation – Plan du site

AccueilNuméros195Usages religieux de la quantifica...Un choix, une mesure

Usages religieux de la quantification

Un choix, une mesure

Controverses sur les statistiques de l’enseignement de la religion catholique en Italie (1986-2016)
One choice fits all: enrolment rates and controversies regarding statistics of Catholic Religious Education in Italy (1986-2016)
Único rasero: tasas de matriculación y controversias sobre las estadísticas de la enseñanza de la religión católica en Italia (1986-2016)
Guillaume Silhol
p. 163-183

Résumés

Service que l’Église rend à l’École pour ses promoteurs, service que l’État rend à l’Église pour ses détracteurs, l’enseignement de la religion catholique en Italie est un cas d’étude du gouvernement du religieux dans les écoles. La quantification controversée de ses publics depuis 1986 souligne les enjeux de catégorisation et de régulation par des indicateurs nationaux et locaux. Le cadrage des inscriptions à ce cours en termes de « choix » individuels, lié à une rhétorique sur la « culture religieuse », a contraint durablement les pratiques de contrôle et d’évaluation à partir des statistiques, ainsi que les débats sur la légitimité de la matière.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Les nombres et les arguments dans la fabrique du nouveau régime de l’IRC
D’une catéchèse-bis à un cours justifié par l’argument de la « culture religieuse »
Rhétorique culturelle et test de popularité
La quantification ecclésiale des publics de l’IRC, 1993-2015
La sous-traitance ecclésiale de la production de données
Les rubriques des annuaires de l’IRC
Interpréter les nombres, contrôler la baisse
Faire parler le « choix »
Des instruments ambivalents
Tombée de rideau ou changement de scène

Aperçu du texte

Les statistiques religieuses peuvent en dire autant sur le religieux que sur l’utilisation des nombres par celui-ci, comme l’illustre le cas de l’enseignement appelé « l’heure de religion » en Italie. En 2015, La Repubblica publie un article sur la non-inscription à l’enseignement de la religion catholique (insegnamento della religione cattolica, IRC), qui concernerait 44 % des élèves dans huit écoles publiques de Bologne, contre une moyenne nationale de 10,3 %, selon une source ecclésiale. Citant des données concurrentes locales de l’Union des athées, agnostiques et rationalistes, la journaliste rapporte leur dénonciation d’un manque d’information sur les activités alternatives à l’IRC, préjudiciable aux libertés des élèves (Di Raimondo, 2015). L’anecdote illustre des usages conflictuels des nombres comme informations, arguments ou instruments de régulation (Hughes, 2017). Ayant succédé à l’enseignement religieux catholique obligatoire sauf demande d’exemption, l’IRC consiste depui...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Silhol, « Un choix, une mesure », Archives de sciences sociales des religions, 195 | 2021, 163-183.

Référence électronique

Guillaume Silhol, « Un choix, une mesure », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 195 | juillet-septembre 2021, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 23 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/assr/59682 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.59682

Haut de page

Auteur

Guillaume Silhol

Mesopolhis (UMR 7064), Sciences Po Aix – AMU – guillaume.silhol12@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search