Navigation – Plan du site

AccueilNuméros195Usages religieux de la quantifica...L’islamisation de l’Afrique entre...

Usages religieux de la quantification

L’islamisation de l’Afrique entre fantasmes et controverses

Un débat avec, contre… et sans les nombres
The Islamisation of Africa between fantasies and controversies. A debate with, against... and without numbers
La islamización de África entre fantasías y controversias. Un debate con, contra… y sin números
Marc-Antoine Pérouse de Montclos
p. 205-219

Résumés

L’article analyse les polémiques que suscitent les débats sur le nombre et la proportion de musulmans en Afrique. À partir du cas du Nigeria, pays le plus peuplé du continent, il montre d’abord qu’il n’y a pas besoin de statistiques officielles pour que se développent des controverses à ce sujet. L’article analyse ensuite des pays dont les recensements posent des questions sur les appartenances confessionnelles. Dans un troisième temps, enfin, il décrypte les différents enjeux juridiques, politiques, électoraux, financiers et diplomatiques que révèlent les efforts de quantification des musulmans en Afrique.

Haut de page

Entrées d’index

Palabras claves :

Islam, África, Nigeria, censo, controversias
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction : pour une analyse raisonnée de la proportion de musulmans en Afrique
Le contexte général de l’islamisation de l’Afrique
Le cas du Nigeria
Des incertitudes qui prêtent le flanc à la polémique
La contestation des résultats des recensements : un enjeu politique et symbolique
Conclusion : vers un débat multiconfessionnel ?

Aperçu du texte

Introduction : pour une analyse raisonnée de la proportion de musulmans en Afrique

L’Afrique fait depuis longtemps l’objet de nombreux fantasmes sur la montée en puissance de l’islam. Diffusé sous des formes très diverses par, tout à la fois, les missionnaires chrétiens, les autorités coloniales, les gouvernements postindépendance et les réformistes musulmans de tous bords, ce récit connaît aujourd’hui un regain de vigueur, car le continent est celui qui enregistre la plus forte croissance démographique au monde, le dernier où la courbe de fécondité finira peut-être par fléchir, d’ici la fin du xxie siècle. Le contexte de la lutte contre le terrorisme dit djihadiste a également contribué à raviver le débat à l’heure où il est de bon ton d’évoquer un choc des civilisations et de parler d’un grand retour du religieux.

Les controverses sur la poussée de l’islam à l’échelle de l’Afrique et du monde ne doivent cependant pas masquer la richesse des discussions à ce sujet à l’intérieur du co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc-Antoine Pérouse de Montclos, « L’islamisation de l’Afrique entre fantasmes et controverses », Archives de sciences sociales des religions, 195 | 2021, 205-219.

Référence électronique

Marc-Antoine Pérouse de Montclos, « L’islamisation de l’Afrique entre fantasmes et controverses », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 195 | juillet-septembre 2021, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 23 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/assr/59747 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.59747

Haut de page

Auteur

Marc-Antoine Pérouse de Montclos

Institut de recherche pour le développement – marc-antoine.perouse-de-montclos@ird.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search