Navigation – Plan du site

AccueilNuméros197Religious Creolization and Differ...

Religious Creolization and Differentiation

“Double Religiosity”, Generation,and Recognition of Hindus in La Réunion
Créolisation et différenciation religieuses. « Double religiosité », génération et reconnaissance des Hindous à La Réunion
Criollización y diferenciación religiosas. “Doble religiosidad”, generación y reconocimiento de los hindúes en La Reunión
Natalie Lang
p. 35-58

Résumés

Les différenciations religieuses sont aussi importantes que les processus de créolisation dans les sociétés créoles. Prenant comme exemple quatre générations d’une famille réunionnaise, j’illustre comment les pratiques et les identifications religieuses peuvent se développer historiquement, culturellement et socialement dans un contexte créole. L’importance changeante et l’identification aux pratiques religieuses sont liées aux développements politiques et aux relations de pouvoir, allant du contexte colonial à la régionalisation en passant par la départementalisation, qui s’accompagnent de possibilités et d’attentes d’identification culturelle, notamment en tant que Français, Indien, Hindou, Réunionnais ou Créole. Les pratiques religieuses reflètent également l’évolution de l’image des Hindous, de travailleurs sous contrat à entrepreneurs prospères, ainsi que leurs aspirations à la reconnaissance et au statut. La combinaison des approches matérielles et sensorielles de la religion avec le niveau discursif de leurs histoires de vie révèle une relation historiquement complexe entre créolisation religieuse et différenciation.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Growing up with two religions
“Are we still mentally colonized?”
A Tamil and a Christian name
Between first communion and playing the drums
An intergenerational approach on religion in a creole context

Aperçu du texte

Advocates of the study of Creole societies praise its contribution to an anthropology that acknowledges the complexities and processual character of cultural transformation (Hannerz, 1987, Korom, 2003:12, Pourchez, 2013). At the same time, creolization has been criticized for being used extensively without enough precision. Instead of taking it as an analytical tool, scholars have suggested to study how creolization was used and imagined in socio-political discourses in particular places at particular historical moments (cf. Palmié, 2006). Similarly, rather than thinking about religious creolization or syncretism as analytical tools, which would imply examining the mixing of assumed religious entities as defined by authors or authorizing institutions, some scholars see more value in examining such concepts as discursive tools that are used to define religious communities either negatively, as corrupting assumed religious truths, or positively, as tolerant and plural (Van der Veer, 1...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Natalie Lang, « Religious Creolization and Differentiation », Archives de sciences sociales des religions, 197 | 2022, 35-58.

Référence électronique

Natalie Lang, « Religious Creolization and Differentiation », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 197 | janvier-mars 2022, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/assr/66320 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.66320

Haut de page

Auteur

Natalie Lang

Max Weber Centre for Advanced Cultural and Social Studies, University of Erfurt – natalie.koyel.lang@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search