Navigation – Plan du site

AccueilNuméros198Ethnographies impliquéesRepenser l’orthodoxie à partir de...

Ethnographies impliquées

Repenser l’orthodoxie à partir de ses marges

Essor, fonctionnement et défis d’une communauté de Juifs ultra-orthodoxes underground
Rethinking Orthodoxy from its Margins: Growth, Functioning and Challenges of an Underground Community of Ultra-Orthodox Jews
Repensar la ortodoxia desde sus márgenes : crecimiento, funcionamiento y desafíos de una comunidad Judía ultraortodoxa underground
Jessica Roda
p. 52-82

Résumés

Cet article propose de repenser l’ultra-orthodoxie et l’espace normatif religieux depuis sa marge, définie comme une communauté underground composée de sortants et de double- lifers, c’est-à-dire d’individus s’étant secrètement éloignés du système normatif ultra-orthodoxe. À partir de l’exploration du rôle d’Internet dans l’effritement progressif de ses frontières et en mobilisant les concepts de scène et de coulisse de Goffman pour analyser les relations et les actions non conventionnelles, l’orthodoxie est conçue comme un palimpseste, illustrant la manière dont la marge la redéfinit de manière constante. Première ethnographie collaborative multi-située en Amérique du Nord de l’ultra-orthodoxie juive incluant des individus de la communauté en double vie et « sortants », cette réflexion s’inscrit dans les travaux explorant la diversité interne, les relations avec l’extérieur et les changements de l’orthodoxie, à travers l’émergence de groupes de « dissidents de l’intérieur ».

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Une ethnographie multi-située aux appartenances multiples
Interactions hors-normes et constitution d’une communauté underground
Internet ou l’effritement des frontières religieuses
Internet ou quand l’underground influence la norme
Vers une redéfinition et une mutation de l’orthodoxie ?

Aperçu du texte

Friendship as method […] comes with a new set of obligationsthat do not pave a smooth, comfortable road.When we engage others’ humanity, struggles, and oppression,we cannot simply shut off the recorder, turn our backs, and exit the field.Anyone who takes on this sort of project must be emotionally strongand willing to face pressure, resistance, backlash, and perhaps even violence(Tillmann-Healy, 2003 : 743).

Les Juifs haredim – que l’on désigne aussi comme ultra-orthodoxes – comprennent deux principaux groupes : les hassidim et les litvish (ou mitnagdim, originalement les opposants aux hassidim). Objets de fascination, leur traitement par les médias est souvent caricatural, simpliste et sensationnaliste (Roda, 2020). À ce titre, l’expérience des « sortants » de l’orthodoxie, qui se définissent comme OTD (Off the Derech), a été particulièrement exploitée pour le grand public, car elle permet d’obtenir un point de vue interne. De nombreux documentaires et séries télévisées aux récits d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jessica Roda, « Repenser l’orthodoxie à partir de ses marges », Archives de sciences sociales des religions, 198 | 2022, 52-82.

Référence électronique

Jessica Roda, « Repenser l’orthodoxie à partir de ses marges », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 198 | Avril-juin 2022, mis en ligne le 04 janvier 2025, consulté le 27 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/assr/66767 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.66767

Haut de page

Auteur

Jessica Roda

Georgetown University – jessica.roda@georgetown.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search