Navigation – Plan du site

AccueilNuméros198CatholicismePierre Debray et le Rassemblement...

Catholicisme

Pierre Debray et le Rassemblement des Silencieux de l’Église

La fabrique d’un activisme civilisationnel au sein du catholicisme français
Pierre Debray and the Rally of the Church’s Silent Ones. The Making of Civilizational Activism within French Catholicism
Pierre Debray y la reunión de silenciosos de la Iglesia. La realización del activismo civilizatorio dentro del catolicismo francés
Humberto Cucchetti
p. 109-132

Résumés

Entre la fin des années 1960 et le milieu de la décennie suivante, le catholicisme français est marqué par une expérience à la fois dynamique et complexe ayant alimenté les tensions religieuses et politiques de l’époque. Il s’agit du Rassemblement des Silencieux de l’Église (RSE). Tombée dans l’oubli, cette expérience particulière renvoie à des phénomènes propres à ces années, telles la réception du concile Vatican II ou les revendications défendues par une grande partie du catholicisme de droite. La trajectoire du fondateur du RSE, Pierre Debray, est représentative de l’intellectuel catholique qui accède à une certaine légitimité dans l’espace public. Relevant à la fois de la liturgie, du séculier, des rites et du politique, la rhétorique des Silencieux s’intéresse à une représentation du « peuple de Dieu », où le christianisme s’impose comme une arme essentielle de la dispute civilisationnelle. En défense de l’Occident chrétien, sur la base de stratégies contestataires et collectives, l’idée d’activisme civilisationnel s’avère centrale pour rendre compte de cette trajectoire collective.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction : la « majorité silencieuse », une réappropriation de Vatican II
Le moment contestataire du catholicisme français
Debray, le fondateur
La longue marche des Silencieux
Aux origines du RSE
Un catholicisme conciliaire et contestataire de droite
Le RSE, « majorité silencieuse » ou « minorité radicalisée » ?
Conclusion : le RSE, un activisme civilisationnel

Aperçu du texte

Introduction : la « majorité silencieuse », une réappropriation de Vatican II

Dans un article du Nouvel Observateur daté de la fin de l’année 2016, la journaliste Nathalie Funès s’interroge sur l’avancée des catholiques français qui, depuis la loi Taubira, s’engagent dans un combat public, tantôt politique tantôt religieux, pour défendre un modèle de société qu’ils estiment menacé. Selon l’autrice de l’article, la société française serait le théâtre d’une « résurrection des catholiques » dont témoignerait leur présence lors de différentes manifestations depuis la Manif pour Tous. Au fond, cette visibilité accrue dans l’espace public témoignerait de la volonté des catholiques de ne plus être les « silencieux de l’Église ». L’expression, entre guillemets dans le texte, renvoie à un événement du catholicisme français qui, à la fin des années 1960, avait fait de l’idée de silence et de la prise de la parole des éléments identitaires majeurs pour justifier le passage à l’acte dans le cont...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Humberto Cucchetti, « Pierre Debray et le Rassemblement des Silencieux de l’Église », Archives de sciences sociales des religions, 198 | 2022, 109-132.

Référence électronique

Humberto Cucchetti, « Pierre Debray et le Rassemblement des Silencieux de l’Église », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 198 | Avril-juin 2022, mis en ligne le 04 janvier 2025, consulté le 27 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/assr/66950 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.66950

Haut de page

Auteur

Humberto Cucchetti

CONICET / Instituto de Estudios HistóricosUniversidad nacional de Tres de Febrero (UNTREF), Buenos Aires – hcucchetti@untref.edu.ar

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search