Navigation – Plan du site

AccueilNuméros200Comptes rendusMarc David Baer, German, Jew, Mus...

Comptes rendus

Marc David Baer, German, Jew, Muslim, Gay. The Life and Times of Hugo Marcus

New York, Columbia University Press, 2020, 320 p.
Mira Niculescu
p. 168-169
Référence(s) :

Marc David Baer, German, Jew, Muslim, Gay. The Life and Times of Hugo Marcus, New York, Columbia University Press, 2020, 320 p.

Texte intégral

1German, Jew, Muslim, Gay. The Life and Times of Hugo Marcus est bien plus que la biographie singulière d’un être à part. En racontant la vie d’Hugo Marcus, l’un des introducteurs majeurs de l’islam ahmadi dans l’Allemagne de l’entre-deux-guerres et l’un des premiers promoteurs des droits des homosexuels, Marc David Baer mêle et dépasse plusieurs de ses principaux thèmes de recherche : l’expansion missionnaire musulmane de l’Empire ottoman à la Turquie et à l’Allemagne, les identités doubles des juifs convertis à l’islam dans ces deux pays, et l’histoire, moins explorée, des musulmans face au régime nazi.

2Le titre est éloquent : au-delà du portrait d’une personnalité avant-gardiste, l’historien propose de dresser celui d’une époque. C’est de l’intérieur, à partir du vécu singulier d’un individu, que l’auteur révèle à la fois un pan méconnu des relations judéo-musulmanes et un visage de la culture allemande après la première guerre mondiale : une culture travaillée, à l’image d’un Goethe islamophile devenu un modèle pour Marcus, entre rêves de fraternités universalistes et poussées orientalistes.

3Intellectuel issu d’une famille juive allemande de petits industriels, cette figure publique plusieurs fois marginale se distingue dès son plus jeune âge par ses écrits promouvant une homosexualité dont il ne se revendiquera pas pour autant personnellement, et par ses rêves d’appartenance pleine à une Allemagne qu’il chérit. Alors que son judaïsme devient un obstacle à son enthousiasme nationaliste, son engagement dans l’islam indien minoritaire du mouvement ahmadi constitue, à ses yeux, la porte d’entrée à la fois vers une utopie de fraternité universelle, et vers l’idéal hellénique de relations pédagogiques pédérastes entre hommes et entre générations.

4La montée du nazisme en Allemagne viendra mettre fin aux activités de Marcus, autrement nommé Hamid, pour l’établissement de l’islam ahmadi en Allemagne. Alors que, contrairement à ses contemporains juifs devenus chrétiens ou bouddhistes, il ne considérait pas sa conversion comme une manière d’échapper à sa condition juive, Marcus voit pourtant cette dernière lui être imposée par les autorités nazies. Celles-ci, l’ayant renommé « Hugo Israël », l’incarcèrent dès 1938 en camp de concentration, d’où il pourra sortir grâce à un paiement de l’organisation musulmane. Il passe le reste de la guerre et de sa vie en Suisse, continuant à militer pour les droits des homosexuels.

5Lire cette biographie à la lumière d’autres portraits récents de juifs allemands de l’entre-deux-guerres convertis à des religions orientales universalistes – tels que l’ouvrage récent de l’historien allemand Sebastian Musch, Jewish Encounters with Buddhism in German Culture. Between Moses and Buddha. 1890-1940, 2019 (voir Niculescu, 2020, ASSR n° 192) –, sera particulièrement heuristique pour le lecteur désireux de comprendre les dynamiques préfigurant le néo-orientalisme occidental contemporain, l’expansion missionnaire de mouvements religieux issus d’Asie, la globalisation culturelle et religieuse, et les politiques d’identités multiples qui se développent en Occident depuis la contre-culture des années 1960 jusqu’à nos jours.

6L’ouvrage de Baer est de ceux qui permettent de comprendre les racines politiques et culturelles de nombreuses dynamiques contemporaines, rappelant au lecteur que, tel un négatif photographique, le marginal peut parler éloquemment de la société qui le produit, y compris lorsqu’il se dresse contre elle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mira Niculescu, « Marc David Baer, German, Jew, Muslim, Gay. The Life and Times of Hugo Marcus », Archives de sciences sociales des religions, 200 | 2022, 168-169.

Référence électronique

Mira Niculescu, « Marc David Baer, German, Jew, Muslim, Gay. The Life and Times of Hugo Marcus », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 200 | octobre-décembre 2022, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 26 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/assr/68266 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.68266

Haut de page

Auteur

Mira Niculescu

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search