Navigation – Plan du site

AccueilNuméros204Comptes rendusAbby Day, Sociology of Religion: ...

Comptes rendus

Abby Day, Sociology of Religion: Overview and Analysis of Contemporary Religion

London, Routledge, 2020, 224 pages.
Enzo Pace
p. 187
Référence(s) :

Abby Day, Sociology of Religion: Overview and Analysis of Contemporary Religion, London, Routledge, 2020, 224 pages.

Texte intégral

1La liste des manuels de sociologie des religions ou de la religion s’est enrichie d’une nouvelle contribution avec ce livre d’Abby Day, professeure de race, ethnicity, culture au Département de sociologie de l’université londonienne Goldsmiths, et connue pour ses études sur la relation entre genre et religion. Au cours des vingt dernières années, la liste s’est en effet étoffée, signe de la vitalité d’une discipline qui, d’un point de vue académique, au moins en Europe, connaît cependant des hauts et des bas. La conception des manuels a dans le même temps changé avec le dépassement de la vision eurocentriste de la discipline. Une société qui devient de plus en plus multiculturelle et multireligieuse implique de réviser concepts, théories, méthodes et techniques de recherche. On doit une réflexion appropriée sur cette évolution cruciale de la sociologie des religions à Peggy Leavitt, Courtney Beder, Wendy Cadge et David Smilde (Religion on the Edge, Oxford University Press, 2012).

2Cette perspective implique notamment l’étude des religions autres que le christianisme, celles qui, pour la généalogie et l’histoire, ont profondément influencé les peuples et les civilisations depuis longtemps dominés par le colonialisme européen. La situation se complique un peu lorsqu’il s’agit de rendre compte du patrimoine de la connaissance accumulé depuis l’époque des classiques de la sociologie de la religion à l’époque moderne. Les principales tendances et résultats de la recherche empirique, quantitative et qualitative, ont produit une quantité de données colossales et d’indicateurs concernant la mesure de la religiosité, entre croyance, pratiques et appartenance. De 2000 à aujourd’hui, les tentatives se sont multipliées pour produire des manuels qui invitent à réfléchir sur des notions devenues problématiques, sur des méthodes obsolètes, et ce, afin d’interroger de nouvelles générations d’étudiants. Un premier recensement établit qu’au moins vingt manuels vont dans ce sens, souvent écrits par des professeurs qui ont une longue expérience d’enseignement grâce à laquelle ils ont pu interagir avec les nouvelles générations, multiculturelles et multireligieuses.

3L’ouvrage de Day est à ranger dans le domaine de l’innovation didactique. Il est conçu comme un outil pour accéder au langage pluriel de la sociologie de la religion. Le choix de partir des thématiques pour parler ensuite des théories me semble méthodologiquement efficace. Le texte comprend quatre sections. Dans la première, après avoir clarifié ce que la sociologie des religions étudie, l’auteure analyse les évolutions de son approche. La deuxième partie est organisée autour de thèmes ou nœuds problématiques : politique et religion, violence et crime, les religions face aux inégalités sociales et à la demande de justice. Dans la troisième, Day aborde respectivement la question du genre et de la sexualité, des générations, de la race, de l’ethnicité et des classes sociales. Enfin, la quatrième partie concentre l’attention sur les religions et les médias, sur la réponse des religions face à la maladie et aux handicaps et sur l’avenir de la religion, entre ceux qui se déclarent non religieux et ceux qui explorent les frontières au-delà des religions historiques. Le texte est complété par un appareil de compléments pour l’usage du livre en séminaire : références à des cas exemplaires, encadrés rappelant les principaux points présentés dans un chapitre, mots clés, tableaux augmentés de conseils pour les exercices de classe et pour le développement des sujets abordés, et enfin, une liste de lectures essentielles. Abby Day montre donc comment un manuel qui dépasse une vision eurocentriste peut être écrit, dans une perspective décoloniale, en donnant la parole aux sujets qui, dans le passé, ont été réduits au silence : les femmes, les personnes de couleur et les chercheurs des pays autrefois colonisés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Enzo Pace, « Abby Day, Sociology of Religion: Overview and Analysis of Contemporary Religion », Archives de sciences sociales des religions, 204 | 2023, 187.

Référence électronique

Enzo Pace, « Abby Day, Sociology of Religion: Overview and Analysis of Contemporary Religion », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 204 | 2023, mis en ligne le 02 février 2024, consulté le 27 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/assr/73494 ; DOI : https://doi.org/10.4000/assr.73494

Haut de page

Auteur

Enzo Pace

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search