Navigation – Plan du site

AccueilNuméros29

29 | 2023
Pour une histoire sémantique du politique

Études sur la res publica
A Semantic History of Politics. Studies about res publica
Sous la direction de Virginie Hollard et Romain Meltz

L’ouvrage de Claudia Moatti Res publica. Histoire romaine de la chose publique, paru en 2018, entreprend de reconsidérer la notion romaine de res publica en cherchant à sortir de la traduction par « République ». La res publica ne peut être définie ni comme une abstraction ni comme un régime politique. Trois conceptions émergent de l’étude de Claudia Moatti, celles-ci cohabitant dans une vision antique de la res publica : la res publica comme pratique de la légalité, la res publica comme ensemble institutionnel, la res publica comme gouvernance.

Cet ouvrage marque une rupture dans l’historiographie contemporaine sur l’histoire politique de la Rome antique. Au centre de ses apports, se situe la question de la méthode suivie par l’autrice qui pose une tout autre manière d’envisager un concept politique antique et qui place au premier plan les questions de la langue et de l’anthropologie qui se dessinent en toile de fond. Pour comprendre ce qu’est la res publica, il faut resituer le mot dans son environnement et voir toutes les associations, constellations, agrégations mais aussi les dérivations qui donnent toute son épaisseur sémantique au concept.

Ce dossier se fixe un double objectif : étudier la question du rapport entre la langue et les pratiques politiques à laquelle nous invite l’ouvrage de Claudia Moatti et interroger la manière dont le concept de res publica a été reçu par la postérité.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search