Navigation – Plan du site

AccueilNuméros20

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

20/2020
Puellae doctae en la corte de los Reyes Católicos (1470-1555): educación, literatura y mecenazgo

Puellae doctae à la cour des Rois Catholiques (1470-1555) : éducation, littérature et mécénat Puellae doctae at the Catholic Monarchs’ Court (1470-1555): Education, Literature and Patronage
Puellae doctae à la cour des Rois Catholiques (1470-1555) : éducation, littérature et mécénat Puellae doctae at the Catholic Monarchs’ Court (1470-1555): Education, Literature and Patronage
Sous la direction de Ruth Martínez Alcorlo
Ce dossier est axé sur les femmes savantes présentes à la cour des Rois Catholiques dans un éventail temporel qui va de la naissance de l’aînée des souverains, Isabelle, à la mort de celle de leurs filles qui connut la plus grande longévité, Jeanne I, reine de Castille. Ces infantes, princesses et reines étaient des sujets politiques, mais également des élèves des meilleurs humanistes, qui les ont éduquées au cours de leurs années de formation intellectuelle, protectrices des arts et mécènes d’œuvres littéraires. En raison de leurs mariages d’État, les quatre filles d’Isabelle et Ferdinand, à savoir Isabelle (1470-1498), Jeanne (1479-1555), Marie (1482-1517) et Catherine (1485-1536), établirent des liens politiques et artistiques avec les cours du Portugal, des Pays-Bas et d’Angleterre, où elles furent admirées pour leur culture et où elles ne devinrent pas seulement un motif littéraire, mais aussi un moteur artistique dans l’Humanisme qui parcourut l’Europe. Les articles contenus dans ce dossier traitent principalement de leur éducation, de la littérature autour d’elles et du mécénat artistique de ces femmes exceptionnelles d’un point de vue multidisciplinaire, qui combine la Philologie, l’Histoire et l’Histoire de l’art.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search