Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43Contributeurs

Texte intégral

1Bouchra Benbella est Professeure de l’enseignement supérieur à l’université Moulay Ismaïl, Meknès, Maroc. Elle est membre de la structure de recherche « Communication, Interculturel, Patrimoine et Développement Durable ». Ses domaines de recherche sont le récit de voyage européen au Maroc et les littératures francophones, notamment la littérature maghrébine. Elle a publié plusieurs articles dans des revues et des ouvrages collectifs et trois livres, dont le dernier s’intitule Écrivains maghrébins francophones. Tendances esthétiques et culturelles postmodernes (L’Harmattan, 2020).

2Afifa Beberhi est Professeure émérite à l’université d’Alger où elle a dirigé le département de Français et conduit l’École Doctorale. Docteure Honoris Causa de l’Université de Valenciennes. Nouvellement Présidente du Prix Mohammed Dib, elle a dirigé la collection « Auteurs d’hier et d’aujourd’hui » aux Éditions du Tell (Blida). Auteure de nombreux articles et ouvrages sur les littératures francophones, elle est membre permanent du conseil scientifique du Centre de recherche diocésain des Glycines (Alger).

3Donia Boubaker est Docteure en Littérature française et comparée. Elle enseigne à l’Université de Tunis El Manar (Tunisie). Elle est membre du Laboratoire Analyse Textuelle, Traduction et Communication de l’Université de la Manouba. Ses recherches portent sur les productions littéraires d’auteurs français et francophones de l’extrême contemporain comme Rachid Boudjedra et Laurent Gaudé. Ses travaux, qui intègrent une démarche mythocritique, s’intéressent principalement au thème de l’altérité et aux interactions entre Histoire et fiction. Auteure d’une thèse sur « Écriture fictionnelle et traitement de l’histoire dans l’œuvre de Laurent Gaudé » (dir. Sylvie Brodziak et Fadhila Laouani, Cergy Paris Université / Université de la Manouba, 2017), elle a publié les articles : « Sans-voix, résistance et liberté dans Ouragan de Laurent Gaudé : une mise en fiction de l’ouragan Katrina », in S. Brodziak et Ch. Chaulet-Achour (éds.), Les Écritures francophones de la catastrophe naturelle, Arcidosso, Effigi, 2020, pp. 187-197 et « Les Mille et une nuits influencent-elles encore la création littéraire ? », Diacritik [en ligne], mis en ligne le 17 juin 2020. URL : https://diacritik.com/​2020/​06/​17/​les-mille-et-une-nuits-influencent-elles-encore-la-creation-litteraire/​).

4Belabbas Bouterfas a enseigné la langue française (1976-2000) puis la Littérature à l’Université de Sidi Bel-Abbes jusqu’en 2008. Il est actuellement Professeur à l’université de Ain Témouchent où il est responsable de la Formation Continue des enseignants nouvellement recrutés (depuis 2016) et du domaine des Lettres et Langues étrangères (depuis 2018). Docteur en Littérature comparée (dir. Christiane Chaulet Achour, 2008), il travaille notamment sur le métissage des langues, des genres et des cultures dans le monde francophone. Publications récentes : Littératures francophones : vers l’homme tout-monde ? Éditions Universitaires Européennes, 2016 ; « La Négritude, mouvement poétique majeur, Césaire, un poète majeur. Revue en ligne Mondes Francophones, 23/02/2017 ; « Frantz Fanon, l’héritage de la “Négro-Renaissance” », Revue en ligne Mondes Francophones, 23/02/2017 ; « Le Québec, une singularité dans le monde de la francophonie ? », Revue Algérienne des Lettres, 06/12/2017.

5Christiane Chaulet Achour est Professeure émérite aux Universités d’Alger et de Cergy-Pontoise. Ses recherches couvrent ses domaines de prédilection, ceux des littératures francophones des Suds, étroitement liées aux processus de colonisation/décolonisation et aux enjeux culturels dont elles sont les actrices entre les rives de la Méditerranée. Collaboration régulière à la revue culturelle en ligne Diacritik, depuis mars 2016. On retrouvera les informations la concernant sur son site personnel : http://www.christianeachour.net. Parutions récentes : Dans le sillage de Frantz Fanon, Alger, Casbah éditions, 2019 ; Viols et filiations - Incursions psychanalytiques et littéraires en Algérie, Alger, éd. Koukou, 2020 (avec Faïka Medjahed) ; Les Mille et une nuits aujourd’hui, Arcidosso, Effigi Edizioni, coll. « Littératures Cultures, Sociétés », 2020.

6Jean-Michel Devésa, universitaire et romancier, est Professeur des Universités en poste à Limoges où il enseigne la Littérature française et les Littératures en français des XXe et des XXIe siècles. Parmi ses dernières publications académiques importantes, on peut relever deux ouvrages collectifs qu’il a dirigés : Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, Les Impressions Nouvelles, septembre 2020 ; Carnet africain, Limoges, PULIM, Coll. « L’Un et l’autre en Français », Série 2, décembre 2020. Sur le plan littéraire, après avoir publié trois livres sous nom d’auteur (2008-2011), il a signé un journal (Le Regard de l’Histoire, Journal de Hambourg 2 avril-11 juillet 2012, aux éditions Monplaisir en 2013), deux romans (Bordeaux la mémoire des pierres en 2015 et Une fille d’Alger en 2018, aux éditions Mollat), un récit court (L’Empreinte du souvenir, dans la collection « Bruxelles se conte » de maelstrÖm éditions, en 2018), un recueil de chroniques (Scènes de la guerre sociale, Le Bateau ivre, 2020), plusieurs nouvelles. Son prochain roman, La Vie in absentia, sortira en 2021.

7Laure Lévêque est Professeur de Littérature française à l’Université de Toulon. Elle travaille sur l’écriture de l’histoire dans le long XIXe siècle et s’intéresse notamment à la part des élaborations imaginaires et idéologiques dans la transmission et la construction des référents culturels, aux recompositions symboliques qui travaillent l’imaginaire des sociétés et les idéologies du pouvoir et à la sélection des composantes appelées à former le fonds d’une culture commune. Spécialiste des rapports entre littérature et histoire comme entre littérature et politique, elle s’intéresse à l’écriture des conflits, aux rapports de domination et à la négociation d’une vulgate entre culture dominante et culture dominée. Elle est notamment l’auteur de Le roman de l’histoire (L’Harmattan, 2001), Penser la nation, mémoire et imaginaire en révolutions (L’Harmattan, 2011), Jules Verne, un lanceur d’alerte dans le meilleur des mondes (L’Harmattan, 2019) et, avec Monique Clavel-Lévêque, de Rome et l’histoire. Quand le mythe fait écran, (L’Harmattan, 2017).

8Tiphaine Martin est docteure en histoire et sémiologie du texte et de l’image à l’Université Paris Diderot – Paris VII. Certifiée de Lettres, spécialiste de l’œuvre de Simone de Beauvoir, elle est chercheuse au Laboratoire Babel de l’UFR Lettres, Langues, Sciences Humaines de l’Université de Toulon.

9Lucas Merlos est diplômé de Sciences Po Bordeaux, agrégé d’espagnol et maître de conférences à l’Université Côte d’Azur. Sa thèse de doctorat, intitulée L’Espagne face à son passé : écriture romanesque et stratégies documentaires (Université Grenoble Alpes, 2019), a porté sur l’utilisation et la représentation des sources documentaires dans les romans de la mémoire ainsi que sur l’inscription de ces récits dans le contexte des discours mémoriels et historiques sur le passé récent de l’Espagne contemporaine.

10Dalila Morsly a bâti sa carrière universitaire entre les deux rives de la Méditérranée : de l’université d’Alger (1975-1993) à l’université d’Angers (1995-2011). Ses publications portent sur l’étude des pratiques plurilingues, l’histoire des politiques linguistiques, le plurilinguisme et la langue française en Algérie, mais aussi sur les questions de genre en relation avec les pratiques et représentations linguistiques. Publications récentes ou à paraître : Algérie. 50 ans de pratiques plurilingues, Constantine, Laboratoire SLADD, Revue SLADD, 2017 (avec N. Cherrad) ; « Les politiques linguistiques dans l’humour algérien », in Foued Laroussi, Heikel Ben Mustapha, L.-J. Calvet, un linguiste parmi les siens, Tunis, Publications Fac des Lettres des Arts et des Humanités de Manouba, 2021 ; Alger, Casablanca, Tunis. Quand le plurilinguisme s’écrit dans les métropoles du Maghreb, Limoges, Éditions Lambert-Lucas (à paraître, avec F. Laroussi, A. Mabrour) ; « Idéologies linguistiques en mutation ? Le hirak algérien : ses discours, ses pratiques », Revue Circula, Université de Sherbrooke, Québec (à paraître).

11Hélène Rufat est Professeur de Langue française et de Littératures francophones à l’Université Pompeu Fabra de Barcelone. Elle est membre du CA de la Sociétés des Études Camusiennes et elle a fondé, en 2017, la « Asociación de Estudios Camusianos en España». Dernièrement ses recherches camusiennes s’orientent à la fois vers les aspects libertaires en lien avec l’Espagne et vers les mythes littéraires créés surtout par l’homme de théâtre. Elle est aussi membre des associations de littérature comparée européenne (ESCL/SELC) et espagnole (SELGyC), et participe aux recherches du laboratoire GRIPES (de l’UAB) sur les écritures subversives. Dans ce domaine, elle a publié plusieurs études à propos des altérités dans la « littérature-monde », comme le numéro monographique (nº 8) de la revue Çédille, en 2019, sur « Désir et appartenance : regards croisés » (https://cedille.webs.ull.es/​). Depuis 2021, elle dirige les recherches du projet EGALEF (Études géocritiques sur l’altérité et l’exil dans la littérature-monde en français), subventionné par le ministère espagnol de l’éducation.

12Rachida Saidi est Professeure de l’enseignement supérieur à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines, Université Mohammed Premier d’Oujda. Elle est membre de l’équipe de recherche « Littératures francophones contemporaines : Recherches interdisciplinaires et interculturelles ». Ses recherches portent sur la littérature de voyage au Maroc et la littérature francophone contemporaine.

13Eliza Sasin étudie la Philologie romane, à l’Université de Łódź où elle est Présidente du Cercle Scientifique des Romanistes et membre de la troupe Scaramouche. Elle est également diplômée de l’Université Jean Moulin Lyon 3 dans le cadre du programme Erasmus+.

14Jaouad Serghini est Professeur de l’enseignement supérieur à l’Université Mohammed Premier d’Oujda-Maroc. Ses recherches portent sur la littérature francophone, les questions liées à l’interculturel, la littérature comparée et le dialogue des cultures et des religions. Il est membre permanent du laboratoire « Langues, Cultures et Communication », Faculté des lettres, Oujda ; Membre associé au laboratoire Babel ; membre fondateur du Réseau HESCALE : Histoire, Économie, Sociologie des Cinémas d’Afrique et du Levant, Université de Strasbourg. Il a publié plusieurs articles sur la littérature francophone au Maghreb et en Afrique subsaharienne. Il a codirigé deux numéros de la revue L2C, « Discours contestataire et mouvements sociaux en Afrique et ailleurs » (2019), « La coproduction cinématographique Sud-Sud : Pour une dynamique africaine » (2018). Il a publié un ouvrage intitulé : Les nouvelles tendances du roman maghrébin et subsaharien, Éditions Universitaires Européennes, Sarrebruck, Allemagne.

15Alaf Zaid est professeure de l’enseignement supérieur à l’Université Mohammed Premier d’Oujda, Maroc. Elle est coordinatrice de la structure de recherche « Littérature des Voyages et Littératures Francophones Contemporaines : Recherches Interdisciplinaires et Interculturelles ». Elle enseigne la littérature française et francophone. Elle a publié plusieurs articles sur la littérature francophone au Maghreb et ses nouvelles tendances dans des revues et des ouvrages collectifs, nationaux et internationaux. De la diversité culturelle au dynamisme littéraire : Voix marocaines francophones (2020) est sa première publication chez L’Harmattan.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Contributeurs »Babel, 43 | -1, 297-301.

Référence électronique

« Contributeurs »Babel [En ligne], 43 | 2021, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 19 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/babel/12347 ; DOI : https://doi.org/10.4000/babel.12347

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Babel. Littératures plurielles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Laboratoire Babel
  • Logo Université de Toulon
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search