Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44Contributeurs

Texte intégral

1Elizabeth BOUZONVILLIER est Professeur de Littérature nord-américaine contemporaine à l’Université de Saint-Étienne. Auteure de nombreux articles, elle compte trois monographies : Francis Scott Fitzgerald ou la plénitude du silence (Villeneuve d'Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2000) ; Francis Scott Fitzgerald, écrivain du déséquilibre (Paris, Belin, « Voix Américaines », 2000) ; Louise Erdrich : métissage et écriture, histoires d’Amérique (Saint-Étienne, Publications de l’Université de St-Étienne, « Les Scripturales », 2014).

2Le Professeur Laurence DAVIES est Visiting Senior Research Fellow à King’s College, à Londres, au Royaume-Uni. Il est également président de la Société Joseph Conrad pour le Royaume-Uni. Avec de nombreux autres de ses collègues, il a dirigé la publication des Collected Letters de Conrad, en neuf volumes, ainsi qu’une sélection de cette correspondance. Il travaille, à présent, sur l’ouvrage The Oxford Ford Madox Ford, dont il s’occupe de la section consacrée à la correspondance. La fiction spéculative, la micro-fiction, le millénarisme et l’auteur écossais R. B. Cunninghame Graham font partie de ses autres domaines d’intérêt. Outre ses recherches sur Conrad, Ford et Graham, il a publié, ces dernières années, des articles consacrés à Katharine Burdekin, James Baldwin, Nathaniel Hawthorne, Edgar Allan Poe, Margaret Atwood et au réalisateur Guillermo del Toro.

3Agrégé de l’Université et professeur d’anglais honoraire, Gérard GARCIA a enseigné en classes préparatoires aux grandes écoles commerciales et scientifiques au Lycée Dumont d’Urville, à Toulon, et assuré des vacations en lettres modernes à l’Université de Toulon. Il est membre titulaire de l’Académie du Var et de plusieurs autres associations (dont France-Grande-Bretagne, France-Etats-Unis et Dante Alighieri).

4Anne GARRAIT-BOURRIER est Professeur d’Études culturelles américaines (questions de société et faits culturels des XIX et XX siècles aux USA ; littératures des minorités ethniques aux USA), à l’université Clermont-Auvergne. Elle est l’auteur de trois monographies : L’Esclavage aux États-Unis, du déracinement à l’identité aux éditions Ellipses (2001) ; Les Indiens aux États-Unis : renaissance d’une culture, en collaboration avec Monique Vénuat, aux éditions Ellipses (2002) ; N. Scott Momaday, l’homme ours : voix et regard, CELIS, PUBP (2005) et a dirigé plusieurs ouvrages collectifs dont Passion de la guerre et guerre des passions dans les États-Unis d’Amérique, avec Ineke Bokting, CELIS, PUBP (2008) ; De la Norme à la Marge : expressions mineures et voix rebelles, CELIS, PUBP (2010) ; Minorités isolées en Amérique du Nord : résistances et résiliences culturelles, avec Franck Chignier-Riboulon, PUBP (2013) ; Les Minorités nationales et ethniques : entre renouvellement et permanence, avec Franck Chigner-Riboulon et Stéphane Rosière, revue internationale en ligne BELGEO, n°3/2014. Sa toute dernière publication date d’octobre 2018 : Témoignages de la marge : Cultures et résistances, Kimé (2018), co-dirigé avec Philippe Mesnard. Elle a publié plus d’une trentaine d’articles dont les titres peuvent être trouvés sur http://celis.uca.fr/​IMG/​pdf/​ANNe_Garrait-Bourrier.pdf.

5Spécialiste de l’œuvre du romancier cubain Alejo Carpentier, Fabrice PARISOT est Professeur à l’Université de Perpignan Via Domitia, où il enseigne la civilisation et la littérature hispano-américaines.

6Pierre-François PEIRANO est Maître de Conférences en civilisation des Etats-Unis à l’Université de Toulon. Ses recherches portent sur les Etats-Unis des XVIIIe et XIXe siècles, en lien avec l’histoire des idées et l’écriture de l’Histoire. Il a dirigé la publication de l’ouvrage La Construction de l’Ouest américain dans le cinéma hollywoodien (2017), aux éditions Ellipses.

7Ancien étudiant à Cambridge et Harvard, puis membre de Selwyn College, à Cambridge, Max SAUNDERS occupe le poste d’Interdisciplinary Professor of Modern Literature and Culture, à l’Université de Birmingham, au Royaume-Uni. Il a, auparavant, été Director of the Arts and Humanities Research Institute, à King’s College, à Londres. Il a rédigé les ouvrages suivants : Ford Madox Ford: A Dual Life (1996), Self Impression: Life-Writing, Autobiografiction, and the Forms of Modern Literature (2010) et Imagined Futures: Writing, Science, and Modernity in the To-Day and To-Morrow Book Series, 1923-31 (2019), tous publiés chez Oxford University Press. Il a occupé les fonctions de General Editor (rédacteur en chef) pour les International Ford Madox Ford Studies et a dirigé la publication de plusieurs ouvrages de Ford, dont The Good Soldier (Oxford World’s Classics, 2012), Some Do Not . . . (Manchester: Carcanet, 2010), Selected Poems (Manchester: Carcanet, 1997), War Prose (Manchester: Carcanet, 1999) et, en collaboration avec Dick Stang, Critical Essays (Manchester: Carcanet, 2002). En 2013, il a obtenu un financement (Advanced Grant) du European Research Council, en vue d’un projet sur l’écriture numérique, appelé « Ego-media ». Un ouvrage numérique sera bientôt publié par la Stanford University Press.

8Guo TANG est Maître de Conférences en langue et littérature françaises à l’Université des Études Internationales du Sichuan en Chine. Elle a obtenu son Doctorat en langue et littérature françaises à l’Université Jean Moulin Lyon III en 2014 et a terminé son stage de Post-doc en Études Françaises à l’Université Laval au Canada en 2016. Spécialisée dans le domaine de la Littérature comparée et du genre théâtral, elle s’intéresse plus particulièrement à l’intertextualité et à l’interculturalité. Elle a consacré différents articles à la perception de la Chine par les auteurs français aux XVIIIe et XIXe siècles. Parmi les plus récents : « De l’artifice au réalisme : L'évolution des chinoiseries théâtrales françaises dans la première moitié du XVIIIe siècle » (Dix-huitième siècle, n° 49, 2017), « De l'argumentaire anticapitaliste à l'interprétation humaniste : l'évolution de l'enseignement de La Parure de Guy de Maupassant dans l'enseignement du secondaire Chinois et Littérature » (Éducation et socialisation, n° 43, 2017), « Violence et pathétique dans L’Orphelin de la Chine de Voltaire » (Synergie Chine n° 14, 2019).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Contributeurs »Babel, 44 | 2021, 145-147.

Référence électronique

« Contributeurs »Babel [En ligne], 44 | 2021, mis en ligne le 01 septembre 2022, consulté le 30 janvier 2023. URL : http://journals.openedition.org/babel/12895 ; DOI : https://doi.org/10.4000/babel.12895

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Logo Laboratoire Babel
  • Logo Université de Toulon
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search