Navigazione – Piano del sito
Περὶ ποιητικῆς

BEAT

Patrick Hubner
p. 243-244

Testo integrale

1Comme le rythme syncopé des voyages dans le Sud Ouest américain,
Dallas Texas, Tucson Arizona, Albuquerque New Mexico,
J’égrène encore le chapelet des noms et des souvenirs,
Reno Nevada, Salt Lake City Utah, Boulder Colorado,
À coup de trajets en Greyhound, de pouce levé sur le bord des highways,
Ligne mélodique des V8 survitaminés,
Coupés body buildés, Dodge Viper, Pontiac Trans Am,
Aux moteurs de camion jouant les graves sous des capots sans fin,
Aux prises d’air surdimensionnées
Avalant dans leurs gueules l’air pour le recracher en fumées et en flammes,
Combis VW retapés
Dans la nostalgie des premiers road-trips
Avec les jeunes hippies défoncés,
Spaced out, chewing on a piece of grass,
Au rythme plus raisonnable du quatre cylindres à plat
Encore refroidi par air,
Harley Davidson aux guidons perdus dans le ciel
Et au bicylindre en V archétypal,
Symphonie mécanique
Servant de bande son aux road movies des cinquante dernières années,
Easy rider avec Dennis Hopper et Peter Fonda,
Macadam à deux voies avec le chanteur James Taylor,
Las Vegas Parano sur la prose délirante et gonzo de Hunter Thompson,
Into the Wild de Sean Penn
Depuis le livre relatant un fait divers tragique
Transcrit par le journaliste Jon Krakauer,
La mort au rendez vous pour un jeune homme
Qui a fait le voyage du Sud au Nord
Mais pour finir dans une carcasse de bus
Perdu dans les solitudes enneigées de l’Alaska.

BEAT
Comme le rythme de la prose spontanée de Kerouac,
Frappée au kilomètre d’On the Road
Dont le tapuscrit déroulé a été exposé au Musée de Lowell,
La ville natale et maternelle de l’apôtre de la Beat Generation
Qui a fini en Floride dans la solitude et l’alcool,
Malgré l’enthousiasme des premiers écrits
Rêvant d’enfin échapper à l’Amérique matérielle,
BEAT comme le rythme endiablé des poèmes de Ginsberg
Au souffle puissant et désespéré,
Criant aussi cette révolte contre l’Amérique matérielle,
Howl, The Fall of America,, Iron Horse,
Recueils de poèmes dédicacés que je conserve pieusement
Depuis sa rencontre il y a trente ans dans le Colorado
Avec pour ambassadeur poétique Rimbaud.

BEAT
Comme la béatitude des Clochards célestes de Kerouac,
À la recherche d’une spiritualité autre que celle de l’Extrême Occident,
Par l’expérience du bouddhisme zen,
Illumination mystique de Satori in Paris de Kerouac toujours,
Paradis artificiels et psychédéliques de Burroughs,
Le troisième apôtre de la Beat Génération
À la recherche de Dionysos ivre de drogue dans Le Festin Nu,
D’une Amérique qui recherche son âme et la perd dans des extases toxiques
Qui auront emporté des demi dieux vivants,
Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain,
Pourtant sur le Chemin de l’Elévation ,
Ou alors de la Descente
Sans oublier le destin tragique du jeune inconnu Chris McCandless,
Ayant tout abandonné de ce que l’Amérique matérielle lui offrait,
Parents, petite amie, confort, jusqu’à sa Datsun noyée dans la boue,
Pour partir comme un vagabond solitaire
Sur les routes des États-Unis vers l’extrême Nord
Et finir au beau milieu de nulle part,
Empoisonné par cette Amérique sauvage
Des grands espaces et des solitudes infinies
Dans le grand Blanc extatique
Dont il avait pourtant rêvé.

2PH, Beat in Western Visions

Inizio pagina

Per citare questo articolo

Riferimento cartaceo

Patrick Hubner, « BEAT », Babel, 39 | 2019, 243-244.

Riferimento elettronico

Patrick Hubner, « BEAT », Babel [Online], 39 | 2019, Messo online il 15 décembre 2019, consultato il 22 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/babel/7383 ; DOI : https://doi.org/10.4000/babel.7383

Inizio pagina

Autore

Patrick Hubner

Université de Toulon - Laboratoire Babel (EA 2649)

Articoli dello stesso autore

Inizio pagina

Diritti d'autore

Licence Creative Commons
Babel. Littératures plurielles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Inizio pagina
  • Logo Laboratoire Babel
  • Logo Université de Toulon
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals