Navigation – Plan du site

AccueilSites archéologiquesÉgypte2020La Haute ÉgypteKôm Ombo

2020
La Haute Égypte

Kôm Ombo

Responsables d’opération : Françoise Labrique et Shafia Bedier
Notice rédigée avec Aurélie Terrier

Notes de l’auteur

Année de la campagne : 2019 (1er octobre – 16 octobre)

Numéro et intitulé de l’opération de terrain : 17151 – Le temple de Haroéris et Sobek à Kôm Ombo : relevés photographiques, mission épigraphique, préservation du site

Composition de l’équipe de terrain : L’équipe était composée de Françoise Labrique (épigraphiste, Universität zu Köln), Shafia Bedier (épigraphiste, université Ayn Shams), Ali Abdelhalim (épigraphiste, concepteur des banquettes et du proto-musée épigraphique, université Ayn Shams, Ifao), Islam Alwakeel (épigraphiste, université Ayn Shams), Anna Dékány (épigraphiste, Universität zu Köln), Svenja Dirksen (dessinatrice, Universität Würzburg), Sven Eicke (épigraphiste, Universität zu Köln), Mohamed Gaber (topographe, Ifao), Emmanuel Laroze (architecte, CNRS), Nicolas Leroux (épigraphiste, FNRS), Sara Nabil (épigraphiste, université Ayn Shams), Gaël Pollin (photographe, Ifao), Aurélie Terrier (architecte-archéologue, CNRS, IRAA USR3155, Université de Genève), Janine Traber (dessinatrice, Universität zu Köln) et Mohamed Abdou (intendant de chantier, Ifao). Le ministère des Antiquités était représenté par l’inspecteur Essam Mahmoud et le restaurateur Mohamed Abdelrahim

Partenariats institutionnels : La mission bénéficie du soutien de Universität zu Köln, de l’université Ayn Shams et du ministère des Antiquités.

Sponsors : Deutsche Forschungsgemeinschaft

Texte intégral

1. Problématique et bilan des principaux résultats

1La mission poursuit les travaux épigraphiques qui avaient été interrompus par le décès d’Adolphe Gutbub. Actuellement, un volume est en préparation, consacré à la petite salle hypostyle (PM VI, 186, salle B), dont la couverture photographique est confiée à Gaël Pollin. Au projet épigraphique relancé en 2010 s’ajoutent à présent deux points : construire, à la demande du ministère des Antiquités (MoA), des socles destinés à exposer les blocs restés épars dans le secteur au nord du temple ; et commencer une étude architecturale du monument.

2. Mission d’octobre 2019 au temple de Kôm Ombo

2– Mastabas et dépôt lapidaire. Le travail est étroitement suivi par Ali Abdelhalim, qui a défini le projet et sa réalisation en relation avec l’inspectorat et a conçu et soumis au MoA un modèle de distribution et d’exposition des blocs. Le site d’implantation choisi par l’inspectorat consiste en une grande cavité archéologique. L’intendant de chantier Mohamed Abdou a engagé des spécialistes pour la construction, qui s’est opérée du 2 au 9 octobre.

Spécialistes : Mohamed Hussein Abdallah ; Azeb Hussein Mohamed ; Mohamed Ahmed Kaïd ; Mohamed Mahmoud Mohamed Shiemy.

Quatre mastabas de longueur inégale ont été construits durant cette première campagne.

Fig. 1. État avant travaux.

Fig. 1. État avant travaux.

Mission 2019_4438.

© Ifao. 17151_2019_NDMPF_001

Fig. 2. Ébauche de mise en place.

Fig. 2. Ébauche de mise en place.

Mission 2019_4501.

© Ifao. 17151_2019_NDMPF_002

Fig. 3. Halage.

Fig. 3. Halage.

Mission 2019_5731.

© Ifao. 17151_2019_NDMPF_003

Fig. 4. Une statue de lion a été mise en place.

Fig. 4. Une statue de lion a été mise en place.

Mission 2019_5072.

© Ifao. 17151_2019_NDMPE_001

3Plusieurs pierres lourdes portant des inscriptions ont été placées sur les autres mastabas en attendant d’être disposées selon un programme établi. Une banquette est réservée aux tambours et chapiteaux de colonne. Une corde a été placée autour de l’ensemble pour en interdire l’accès jusqu’à l’année suivante. Les matériaux inutilisés ont été rassemblés en une banquette factice jusqu’à la reprise des travaux.

Fig. 5. État provisoire du musée lapidaire.

Fig. 5. État provisoire du musée lapidaire.

Mission 2019_5908.

© Ifao. 17151_2019_NDMPF_004

Fig. 6. Une corde est tendue autour du site.

Fig. 6. Une corde est tendue autour du site.

Mission 2019_7195.

© Ifao. 17151_2019_NDMPF_005

4Les directeurs des inspectorats de Kôm Ombo et d’Assouan ont exprimé leur grande satisfaction pour ce soutien dans l’aménagement et la protection du site.

5– Travail épigraphique. L’équipe, constituée de Ali Abdelhalim, Islam Alwakeel, Anna Dékány, Svenja Dirksen, Sven Eicke, Françoise Labrique, Janine Traber, a collationné les relevés réalisés depuis la mission 2018 dans la petite salle hypostyle.

6– G. Pollin a achevé la couverture photographique de la petite salle hypostyle : les abaques, architraves et trois colonnes, ensemble qui réclame une manipulation virtuose des échafaudages. Il a ajouté à cette documentation la scène au relief chirurgical et les tableaux axiaux du couloir externe est.

7Avec l’aide d’Emmanuel Laroze, il a également réalisé un test sur une colonne du pronaos, en prévision de la mission de 2020.

8– Graffiti. Sara Nabil (démotisante) a repéré un graffito hiératique et plusieurs graffiti démotiques inédits. Leur étude est désormais en cours.

9Ali Abdelhalim a complété pour sa part ses propres relevés de graffiti animaliers. Aurélie Terrier, en compagnie d’Islam Alwakeel et de l’inspecteur Essam Mahmoud, a découvert des graffiti supplémentaires sur le toit.

10– Formation. Sous la direction de S. Dirksen, Islam Alwakeel s’est initié au dessin sur table graphique à l’aide d’Adobe Illustrator. J. Traber s’est quant à elle initiée aux relevés architecturaux sous la férule d’A. Terrier.

11– Étude architecturale et archéologique. A. Terrier est depuis cette année membre de la mission en tant que responsable de l’étude architecturale et archéologique du temple. Financée par la Maison de l’histoire de l’Université de Genève, elle avait cette année à mettre en place la nomenclature et la méthodologie pour les futures études et relevés. En vue des travaux qui débuteront dès l’année prochaine, un réseau de stations a été installé, ce qui a permis un relevé au tachéomètre des deux axes de circulation, de deux des quatre couloirs latéraux d’axe est-ouest (déambulatoires intérieurs et extérieurs) et des gabarits principaux des espaces du temples (naos, pronaos et cour). Ce travail a été réalisé avec la collaboration du topographe Mohamed Gaber. Parallèlement, A. Terrier a procédé au relevé systématique des marques de carrier présentes en plusieurs endroits du temple ainsi qu’aux mortaises conservées. A. Terrier a également pris des mesures pour les gabarits généraux des murs de la salle hypostyle en vue de la publication des textes dans Kôm Ombo III. Enfin, en prévision de l’arrivée de la production pour l’émission de RMC découverte le 23 octobre, A. Terrier a mis en place les cibles pour la photogrammétrie des murs intérieurs ouest de la cella. Pour sa part, E. Laroze, prenant des mesures et continuant ses observations dans le mammisi, y a procédé aux relevés photogrammétriques. 

12Il est prévu que Mohamed Gaber séjourne deux semaines entières à Kôm Ombo en 2020 pour réaliser le plan topographique général du site.

13– Nicolas Leroux a été hôte de la mission cette année pour son projet personnel de collationnement des hymnes-senedj dans le temple majeur. Son séjour est financé par le FNRS (Communauté française de Belgique). Le collationnement est achevé.

3. Publications

14Un volume consacré à la salle médiane (PM VI, 186, salle C) ainsi qu’à ses annexes latérales (chambre d’introduction des offrandes, chambre de l’inondation, laboratoire) a été déposé à l’Ifao, où il paraîtra sous le titre Kom Ombo II, avec pour auteurs Shafia Bedier, Françoise Labrique, Ali Abdelhalim, Anna Dékány, Sven Eicke.

15Ali Abdelhalim, « Notes on the Bandeau-Texts of Columns of Kom Ombo Temple », BCPS 36, 2019, p. 287-304

16Françoise Labrique, Gaël Pollin, « Kôm Ombo », in Laurent Coulon, Mélanie Cressent (éd.), Archéologie française en Égypte, BiGen 59, Le Caire, 2019, p. 182-187.

4. Valorisation de la recherche

17Conférence de Françoise Labrique dans le cadre d’une Journée d’étude organisée par René Preys, Les temples d’époque gréco-romaine à l’Université de Namur, le 10 mai 2019 : « Le projet Kom Ombo ».

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1. État avant travaux.
Légende Mission 2019_4438.
Crédits © Ifao. 17151_2019_NDMPF_001
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/1053/img-1.jpeg
Fichier image/jpeg, 75k
Titre Fig. 2. Ébauche de mise en place.
Légende Mission 2019_4501.
Crédits © Ifao. 17151_2019_NDMPF_002
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/1053/img-2.jpeg
Fichier image/jpeg, 100k
Titre Fig. 3. Halage.
Légende Mission 2019_5731.
Crédits © Ifao. 17151_2019_NDMPF_003
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/1053/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 603k
Titre Fig. 4. Une statue de lion a été mise en place.
Légende Mission 2019_5072.
Crédits © Ifao. 17151_2019_NDMPE_001
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/1053/img-4.jpeg
Fichier image/jpeg, 304k
Titre Fig. 5. État provisoire du musée lapidaire.
Légende Mission 2019_5908.
Crédits © Ifao. 17151_2019_NDMPF_004
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/1053/img-5.jpeg
Fichier image/jpeg, 203k
Titre Fig. 6. Une corde est tendue autour du site.
Légende Mission 2019_7195.
Crédits © Ifao. 17151_2019_NDMPF_005
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/1053/img-6.jpeg
Fichier image/jpeg, 87k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Françoise Labrique, Shafia Bedier, Aurélie Terrier, « Kôm Ombo » [notice archéologique], Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger [En ligne], Égypte, mis en ligne le 01 novembre 2020, consulté le 17 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/baefe/1053 ; DOI : https://doi.org/10.4000/baefe.1053

Haut de page

Auteurs

Françoise Labrique

Épigraphiste, Universität zu Köln

Aurélie Terrier

Architecte-archéologue, CNRS, IRAA USR3155, Université de Genève

Haut de page

Responsables d’opération

Françoise Labrique

Épigraphiste, Universität zu Köln

Shafia Bedier

Épigraphiste, université Ayn Shams

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Le Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search