Navigation – Plan du site

AccueilSites archéologiquesGrèce2020CycladesMilo : l’acropole (la colline du ...

2020
Cyclades

Milo : l’acropole (la colline du Prophète Élie) - 2018

Responsables d’opération : Alain Badie et Jean-Charles Moretti

Entrées d’index

Établissement éditeur :

EFA

Année de lʼopération :

2018

Lieux :

Milo

Chronologie :

Antiquité grecque
Haut de page

Notes de l’auteur

Autorité nationale présente : Éphorie des Cyclades

Numéro de mission : I34

Établissements porteurs de l’opération : EFA

Texte intégral

1À l’invitation de P. Pantou et avec le soutien de l’éphorie des Cyclades, de l’École française d’Athènes et de l’Institut de recherche sur l’architecture antique nous avons poursuivi du 19 au 28 septembre 2018 l’étude engagée en 2016 des vestiges antiques situés dans la cité de Milo sur la colline du Prophète Elie. Le travail a principalement consisté à faire des vérifications pour les mises au propre des relevés (fig. 1) et à progresser dans la rédaction de deux articles, l’un destiné aux actes du colloque sur les Cyclades qui s’est tenu au mois de novembre 2017 au Musée byzantin d’Athènes et l’autre au BCH.

Fig. 1. La plaque de caissons 10 : relevé au 1/10 reproduit au 1/20.

Fig. 1. La plaque de caissons 10 : relevé au 1/10 reproduit au 1/20.

J.‑J. Malmary, A. Badie.

2Un travail spécifique a été entrepris sur les archives de C. Haller von Hallerstein conservées à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg. Haller fit des séjours à Milo en 1816 et 1817, années durant lesquelles il fouilla le théâtre (fig. 2). En 1817, il le fit avec des ouvriers venus d’Athènes qu’il fit loger dans le monastère de Saint Élie. Il y a dessiné, remployés ou erratiques, plusieurs blocs : une plaque de caissons (n° 10 dans notre inventaire), un fût de granit (9), une corniche à denticules et modillons (14) et une frise en doucine (7) que nous y avons retrouvés, mais aussi d’autres blocs qui n’y sont plus : un fût de colonne de marbre blanc, un petit piédestal, un caisson avec une rosette et un chapiteau avec une unique couronne de feuilles dressées. Pour le bloc le plus souvent mentionné par les voyageurs, un fragment de fronton portant une dédicace sur sa corniche horizontale (IG XII 3, 1100), il a recopié le dessin de Fauvel actuellement conservé à la Paris (BnF, Gb 15b Pet Fol, f. 90, n° 185 r), sans doute parce que le bloc, actuellement perdu, avait alors déjà été emporté. Les carnets de Haller constituent le dossier d’archive le plus riche actuellement disponible sur la colline du prophète Élie. Leur prise en compte nous a permis de préciser notre connaissance de l’occupation du site à l’époque antique et de son évolution à l’époque moderne. Les dessins qu’ils contiennent assurent, plus que les descriptions des voyageurs, la présence ancienne sur le site de plusieurs des éléments architecturaux que nous y avons trouvés et étudiés. Ils apportent un nouvel argument en faveur de l’hypothèse selon laquelle ces blocs proviennent des monuments érigés dans l’antiquité sur la colline.

Fig. 2. C. Haller von Hallerstein, croquis avec représentation de la plaque de caissons 10.

Fig. 2. C. Haller von Hallerstein, croquis avec représentation de la plaque de caissons 10.

BNU de Strasbourg, MS.2.724,2,25, Chemise intitulée « Milo » contenant des notes et des dessins au crayon effectués à Milos et Siphanto de septembre 1816 à juin 1817, feuillet 439, page de gauche.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1. La plaque de caissons 10 : relevé au 1/10 reproduit au 1/20.
Crédits J.‑J. Malmary, A. Badie.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/1962/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 632k
Titre Fig. 2. C. Haller von Hallerstein, croquis avec représentation de la plaque de caissons 10.
Crédits BNU de Strasbourg, MS.2.724,2,25, Chemise intitulée « Milo » contenant des notes et des dessins au crayon effectués à Milos et Siphanto de septembre 1816 à juin 1817, feuillet 439, page de gauche.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/1962/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 778k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Badie, Jean-Charles Moretti, « Milo : l’acropole (la colline du Prophète Élie) - 2018 » [notice archéologique], Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger [En ligne], Grèce, mis en ligne le 23 décembre 2020, consulté le 25 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/baefe/1962 ; DOI : https://doi.org/10.4000/baefe.1962

Haut de page

Auteurs

Alain Badie

IRAA, CNRS, AMU, LL2, Lyon, UPPA

Articles du même auteur

Jean-Charles Moretti

IRAA, CNRS, AMU, LL2, Lyon, UPPA

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d’opération

Alain Badie

IRAA, CNRS, AMU, LL2, Lyon, UPPA

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Jean-Charles Moretti

IRAA, CNRS, AMU, LL2, Lyon, UPPA

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Le Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search