Navigation – Plan du site

AccueilSites archéologiquesGrèce2022Grèce du NordPhilippes. Forum (2019)

2022
Grèce du Nord

Philippes. Forum (2019)

Responsable d’opération : Michel Sève
Notice rédigée avec Patrick Weber

Entrées d’index

Établissement éditeur :

EFA

Année de lʼopération :

2019
Haut de page

Notes de la rédaction

Les références sont à la numérotation du Guide du forum de Philippes.

Notes de l’auteur

Date précise de l’opération : 28 mai-4 juin 2019

Autorité nationale présente : Stavroula Dadaki, Éphorie de Kavala

Numéro de mission : G04

Partenariats institutionnels : EFA

Établissement éditeur : EFA

Établissements porteurs de l’opération : EFA

Texte intégral

Données scientifiques produites :
Philippes à l’EFA
« La statue de Fortuna au forum de Philippes et son écrin architectural », par Guillaume Biard, Michel Sève et Patrick Weber

Chroniques de l’EFA :
Philippes - 2019

1La mission, plus courte qu’il n’était initialement envisagé, s’est déroulée du 28 mai au 4 juin avec la participation de Michel Sève, émérite de l’Université de Lorraine, archéologue, et de Patrick Weber, architecte.

2Les objectifs de la mission étaient d’éclaircir la compréhension du côté ouest du forum, en menant à bonne fin l’étude de la pièce aux cinq colonnes (Guide du forum de Philippes, n° 10) et de revoir sur place l’étude du temple Est (temple impérial et du génie de la colonie) et de la curie. Du fait de sa courte durée la mission a dû se concentrer sur le deuxième de ces objectifs, qui paraissait plus facile à atteindre. Son principal résultat est que le niveau inférieur du pronaos de ces deux monuments peut être considéré comme entièrement connu.

3Après d’ultimes vérifications au baldaquin (Guide, n° 11) qui ont permis la mise au point définitive du manuscrit déposé le 20 juin au service des publications, on s’est donc concentré sur l’examen du pronaos en grand appareil de ces deux bâtiments symétriques. Ils le sont en effet dans leur conception, mais pas entièrement dans le détail de leur réalisation : les cotes des divers éléments du temple sont un peu plus fortes que celles de la curie, dans l’ensemble comme dans le détail.

4L’étude de détail du pronaos de la curie jette quelques lumières sur le processus de remaniement du monument entre son premier état (époque de Claude) et son deuxième état (époque de Marc‑Aurèle) : la cella proprement dite semble avoir repris exactement le plan du premier état, mais le pronaos a été élargi et renforcé. Ce point devrait être approfondi, mais l’étude n’est possible qu’à la curie, non au temple.

5Les murs latéraux sont connus depuis longtemps : les portes étaient couronnées d’un arc dont il reste suffisamment de voussoirs pour qu’on puisse les restituer, et deux de leurs montants sont conservés au complet. La partie basse du mur, côté façade, était constituée par le prolongement du piédestal du pilastre d’ante. Entre ce dernier et le montant de porte qui lui faisait face venait s’insérer un unique bloc très massif qui supportait le sommier de l’arc (Guide, fig. 61 et 62).

6C’est l’étude de restitution du mur de refend qui a occupé l’essentiel de la mission. La structure d’ensemble en avait été comprise (voir Guide, fig. 20). En partie basse, il consiste en une porte directement accostée de deux fenêtres coiffées d’une corniche commune, ensemble très analogue au bâtiment à quatre pièces (Guide, n° 3) ; de part et d’autre de la porte, successivement un gros orthostate dont le lit d’attente est traité en appui de fenêtre (fig. 1), puis un autre orthostate, plus haut, dont la partie supérieure présente une saillie en crossette destinée à caler le pied du montant extérieur de la fenêtre.

Fig. 1. Temple Est, orthostate Nord du mur de refend (inv. 50).

Fig. 1. Temple Est, orthostate Nord du mur de refend (inv. 50).

EFA, cl. M. Sève. N849-094

7Nous avons constaté cette année que la porte présentait un fruit de 2 % perceptible sur la face verticale de l’orthostate qui s’appuyait contre elle, et par le traitement en sifflet de la face verticale des montants de fenêtre tangents à la porte. La préparation de la publication demandait un examen de détail rendu compliqué par l’extrême fragmentation des vestiges : 49 fragments inventoriés pour l’encadrement de la porte et des fenêtres de la curie, et 9 fragments pour leur corniche commune ; au temple, respectivement 19 et 5 fragments. Le décor du côté interne (cella du temple, salle de réunion de la curie) est un décor ionique architravé à deux fasces couronnées d’un talon ; les linteaux avaient à leur sommet un encadrement commun (fig. 2).

Fig. 2. Temple Est, angle supérieur droit de la fenêtre Nord, côté interne (inv. 210).

Fig. 2. Temple Est, angle supérieur droit de la fenêtre Nord, côté interne (inv. 210).

EFA, cl. M. Sève. N849-088

8Du côté du pronaos, le décor est beaucoup plus chargé : successivement des postes, un rinceau où alternent grappes de raisin et feuilles de vigne (c’est l’élément le plus caractéristique), un rinceau de rosettes et d’iris, des oves et fers de lance, des rais‑de‑cœur, des palmettes (fig. 3).

Fig. 3. Curie, montant d’une fenêtre du mur de refend (inv. 790).

Fig. 3. Curie, montant d’une fenêtre du mur de refend (inv. 790).

EFA, cl. M. Sève. N849-014

9La corniche à consoles de type ionique présente le même contraste : côté interne, probablement lisse ; côté externe, successivement des feuilles de chêne liées de place en place par un ruban disposé en oblique, rais‑de‑cœur, palmettes circonscrites, oves, palmettes et fleurs de lotus (fig. 4 et 5).

Fig. 4. Curie, extrémité́ Nord de la corniche avec réservation pour la console (inv. 753).

Fig. 4. Curie, extrémité́ Nord de la corniche avec réservation pour la console (inv. 753).

EFA, cl. M. Sève. N849-030

Fig. 5. Curie, console ionique du mur de refend (inv. 1704).

Fig. 5. Curie, console ionique du mur de refend (inv. 1704).

EFA, cl. M. Sève. N849-018

10En partie haute il y avait un attique de deux pilastres à demi-colonnes engagées entre deux pilastres quadrangulaires d’extrémité (fig. 6 et 7).

Fig. 6. Curie, pilastre d’extrémité de l’attique (inv. 620).

Fig. 6. Curie, pilastre d’extrémité de l’attique (inv. 620).

EFA, cl. M. Sève. N849-037

Fig. 7. Curie, pilastre de l’attique (inv. 689).

Fig. 7. Curie, pilastre de l’attique (inv. 689).

EFA, cl. M. Sève. N849-035

11Les deux pilastres centraux ont un chapiteau de type ionique très plat décoré sur les côtés de feuilles d’eau au lieu de balustres ; les pilastres d’extrémité en sont dépourvus (fig. 8).

Fig. 8. Temple Est, chapiteau du pilastre de l’attique (inv. 5).

Fig. 8. Temple Est, chapiteau du pilastre de l’attique (inv. 5).

EFA, cl. M. Sève. N849-108

12On dispose de plusieurs séries de blocs dont l’extrémité traitée en double biseau pour pénétrer dans un mur perpendiculaire assure qu’ils appartenaient au mur de refend, mais leur attribution exacte pose encore des problèmes de restitution mal résolus, en particulier une double série de blocs traités en épistyle combinant une architrave ionique à trois fasces et une frise lisse, mais de deux épaisseurs différentes, incompatibles entre elles. La série la plus basse, à 37‑38 cm d’épaisseur, pourrait avoir servi à couronner les portes cintrées des murs latéraux et prolonger les linteaux de la porte et des fenêtres dans le mur de refend, et la plus haute, à 44 cm d’épaisseur, à couronner l’attique à trois baies du mur de refend, mais ces attributions restent à vérifier (fig. 9). Si l’attribution de la série basse se confirme, elle permettrait de fixer d’une façon certaine la hauteur du premier niveau du pronaos. Celle de l’attique ne peut être connue précisément, puisqu’aucun de ses pilastres n’est conservé en entier. Cette question ne peut être traitée qu’avec celle de la hauteur de la façade, puisque l’architrave de façade recevait l’extrémité de la poutraison du pronaos qui reposait de l’autre côté sur le sommet du mur de refend.

Fig. 9. Curie, bloc de couronnement probable des arcs latéraux (inv. 939).

Fig. 9. Curie, bloc de couronnement probable des arcs latéraux (inv. 939).

EFA, cl. M. Sève. N849-066

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1. Temple Est, orthostate Nord du mur de refend (inv. 50).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-094
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-1.JPG
Fichier image/jpeg, 594k
Titre Fig. 2. Temple Est, angle supérieur droit de la fenêtre Nord, côté interne (inv. 210).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-088
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-2.JPG
Fichier image/jpeg, 632k
Titre Fig. 3. Curie, montant d’une fenêtre du mur de refend (inv. 790).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-014
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-3.JPG
Fichier image/jpeg, 595k
Titre Fig. 4. Curie, extrémité́ Nord de la corniche avec réservation pour la console (inv. 753).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-030
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-4.JPG
Fichier image/jpeg, 527k
Titre Fig. 5. Curie, console ionique du mur de refend (inv. 1704).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-018
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-5.JPG
Fichier image/jpeg, 551k
Titre Fig. 6. Curie, pilastre d’extrémité de l’attique (inv. 620).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-037
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-6.JPG
Fichier image/jpeg, 647k
Titre Fig. 7. Curie, pilastre de l’attique (inv. 689).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-035
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-7.JPG
Fichier image/jpeg, 578k
Titre Fig. 8. Temple Est, chapiteau du pilastre de l’attique (inv. 5).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-108
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-8.JPG
Fichier image/jpeg, 607k
Titre Fig. 9. Curie, bloc de couronnement probable des arcs latéraux (inv. 939).
Crédits EFA, cl. M. Sève. N849-066
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/4454/img-9.JPG
Fichier image/jpeg, 408k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Sève, Patrick Weber, « Philippes. Forum (2019) » [notice archéologique], Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger [En ligne], Grèce, mis en ligne le 18 mars 2022, consulté le 02 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/baefe/4454 ; DOI : https://doi.org/10.4000/baefe.4454

Haut de page

Auteurs

Michel Sève

Professeur des universités, Émérite en histoire grecque de l’Université de Lorraine (Metz)

Articles du même auteur

Patrick Weber

Architecte

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Michel Sève

Professeur des universités, Émérite en histoire grecque de l’Université de Lorraine (Metz)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Le Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search