Navigation – Plan du site

AccueilSites archéologiquesGrèce2023PéloponnèseArgos de l’âge du Bronze à l’âge ...

2023
Péloponnèse

Argos de l’âge du Bronze à l’âge du Fer : les dépôts votifs d’époque géométrique et archaïque

Responsables d’opération : Gilles Touchais et Anna Philippa-Touchais
Notice rédigée avec Vicky Vlachou et Xénia Charalambidou

Notes de l’auteur

Autorité nationale présente : Éphorie des antiquités d’Argolide

Numéro de mission : B05

Composition de l’équipe : Xénia Charalambidou (Vrije Universiteit Amsterdam), Yannis Nakas (dessinateur), Anna Philippa-Touchais (Chercheur associée, EFA, UMR 7041), Nikos Sepetzoglou (dessinateur), Gilles Touchais (Prof. émérite Université Paris 1, UMR 7041 ArScAn), Vicky Vlachou (Prof. Université de Thessalonique)

Organismes financeurs : EFA

Établissements porteurs de l’opération : EFA

Texte intégral

1La recherche sur les périodes anciennes du site d’Argos – qui s’était réduite en 2019 à la constitution d’un dossier graphique sur les grands pithoi funéraires géométriques et archaïques issus de fouilles de l’EFA dans la ville basse (fig. 1)1, et qui avait été complètement stoppée en 2020 à cause de la crise sanitaire – a repris en 2021 et 2022. Au cours de ces deux années, outre la préparation des publications2, l’effort a porté principalement sur l’étude du matériel géométrico-archaïque inédit provenant des vieilles fouilles sur les deux acropoles de la ville : d’une part, le dépôt votif fouillé par Vollgraff en 1902 sur le plateau sommital de l’Aspis3, d’autre part, le dépôt analogue exploré à l’intérieur de la forteresse de la Larissa, d’abord par Vollgraff en 1928-19304 puis par Courbin en 19545.

Fig. 1 – A. Pithos archaïque C.27670 ; B. Pithos géométrique C.3967.

Fig. 1 – A. Pithos archaïque C.27670 ; B. Pithos géométrique C.3967.

© G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.

Le dépôt Vollgraff de l’Aspis

Observations générales

Anna Philippa-Touchais

2Le matériel du « dépôt Vollgraff », qui avait été identifié en 2014-2015 dans l’ancienne réserve du musée archéologique d’Argos, dispersé en plusieurs unités, se trouve aujourd’hui dans la nouvelle réserve, réparti entre trois tiroirs dont l’un (Υ86.8111, ex‑W23) contient surtout des vases complets ou fragmentaires – miniatures ou de taille normale – et les deux autres (Y.1846, ex‑Ε1/E81, et Y66.1848, ex‑Ε103) des figurines en terre cuite. Après avoir poursuivi, en 2019, les travaux préliminaires d’identification, de tri, de marquage et de dessin commencés l’année précédente6, on a entrepris, en 2021, de dresser le catalogue détaillé des figurines (A. Philippa-Touchais), tout en complétant le dossier graphique de la céramique.

3Plusieurs recollages effectués en 2021 et 2022 (fig. 2‑5) entre des fragments de figurines appartenant à coup sûr au dépôt (tiroir E81) et d’autres issus d’ensembles dont la provenance est incertaine (tiroir E103, caisse 102) semblent confirmer qu’il faut bien rattacher au dépôt Vollgraff certains éléments qui n’avaient pas été identifiés comme tels. Mais cela confirme aussi qu’au cours de ses pérégrinations ce matériel a sans doute été mélangé, dans des proportions qu’il est malheureusement impossible d’apprécier.

Fig. 2 – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe recollée : partie supérieure (1902/103.36), partie inférieure (1902/85.100).

Fig. 2 – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe recollée : partie supérieure (1902/103.36), partie inférieure (1902/85.100).

© G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.

Fig. 3 – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe recollée : tête (1902/103.9), corps (1902/85.103).

Fig. 3 – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe recollée : tête (1902/103.9), corps (1902/85.103).

© G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.

Fig. 4a‑c – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine de taureau recollée : arrière‑train (1902/85.153), tête et poitrail (1902/102.204).

Fig. 4a‑c – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine de taureau recollée : arrière‑train (1902/85.153), tête et poitrail (1902/102.204).

© G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.

Fig. 5a‑b – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe : Tête et cou (1902/85.107), corps (1902/103.3).

Fig. 5a‑b – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe : Tête et cou (1902/85.107), corps (1902/103.3).

© G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.

  • 7 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022.

4Quoi qu’il en soit, le nombre total des objets votifs rattachés au dépôt se monte à 280 environ. Ce matériel s’échelonne entre le Géométrique et l’époque hellénistique mais il date, dans son écrasante majorité, de l’époque archaïque et plus précisément du viie siècle. On notera que c’est aussi le cas du matériel votif trouvé lors des fouilles récentes sur l’Aspis7.

  • 8 Diogo de Souza 2022.
  • 9 Type XVI A/2 de Kilian-Dirlmeier : Klebinder-Gauss 2022, p. 370 et 387 (n° catal. C7).

5L’époque géométrique est représentée par une vingtaine d’objets (soit environ 7 % de l’ensemble) : onze vases de taille normale (dont six déjà publiés8), trois vases miniatures, un pied de modèle de trépied, quatre grenades en terre cuite et une épingle en bronze du même type qu’un exemplaire issu des fouilles récentes du secteur Nord de l’Aspis9.

6Le nombre des objets votifs d’époque archaïque est d’environ 240 (soit environ 85 % de l’ensemble), dépassant de beaucoup celui des objets de toutes les autres périodes. Ils se distinguent par leur grande variété : les figurines prédominent (56 % du matériel archaïque), suivies par les vases miniatures (23 %), les petits objets (13 %) et enfin les vases de taille normale, qui sont les moins nombreux (10 %).

  • 10 Ackermann 2022, nos catal. Ε6, Ε10, Ε159.

7Des époques classique et hellénistique datent environ 24 objets (8,5 % de l’ensemble) : 14 fragments de vases (dont trois déjà publiés10) et une dizaine de figurines. À cela il faut ajouter quatre objets de l’âge du Bronze : un fragment de vase mésohelladique en céramique minoïsante, deux tessons mycéniens et une figurine zoomorphe de la même époque.

  • 11 Philippa-Touchais sous presse.

8Si, par rapport à l’ensemble du matériel votif publié dans le volume 1 des fouilles de l’Aspis, le dépôt Vollgraff n’apporte pas d’élément nouveau en matière de chronologie ni de répertoire, il présente un intérêt particulier dans le domaine de la coroplastie. On y trouve en effet de nouveaux types de figurines, dont certaines à caractère apotropaïque11, qui datent du viie siècle, si l’on en juge par leur technologie mais aussi par leur posture, presque exclusivement debout. Cela témoigne, d’une part, de la richesse et de l’originalité de la production des ateliers de coroplastie argiens à cette époque et, d’autre part, de la diversité des offrandes consacrées alors dans les sanctuaires, à la différence de l’uniformité typologique qui caractérise celles du vie siècle (surtout des figurines féminines assises).

Les figurines en terre cuite

Anna Philippa-Touchais

9En 2022, le catalogue des 116 figurines (110 anthropomorphes et 6 zoomorphes, dont plusieurs chevaux montés) a pu être achevé, de même que la couverture photographique de l’ensemble du corpus. Pour l’instant on a dressé deux catalogues distincts, correspondant aux deux principaux ensembles auxquels appartiennent les figurines (1902/85 et 1902/103). Ces deux catalogues seront ensuite fondus en un seul puisque tout semble indiquer qu’il s’agit d’un seul et même ensemble.

10Outre les recollages déjà évoqués, on a observé que plusieurs figurines issues d’ensembles différents présentaient des traits identiques, surtout dans le modelé du visage (fig. 2), ce qui semble trahir la main d’un même artisan. Ces similitudes pourraient toutefois ne pas refléter seulement des choix technologiques ou des habiletés manuelles identiques, mais aussi le désir de rendre une identité commune des personnages représentés.

  • 12 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022.

11On peut d’ores et déjà formuler plusieurs observations préliminaires, d’ordre qualitatif et quantitatif, sur le matériel votif de ce dépôt, par rapport à celui des fouilles récentes de l’Aspis qui vient d’être étudié et publié12 :

  • 13 Neuf figurines dans le dépôt votif du secteur Nord et 141 dans le reste de l’espace fouillé, Philip (...)
  • 14 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 454, tableau 8.1.
  • 15 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 232, Tableau 5.13.
  • 16 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 228, Tableau 5.12.
  • 17 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 181, Tableau 5.6.
1) Le nombre des figurines (116) censées appartenir au dépôt Vollgraff représente à peu près 40 % de l’ensemble du matériel votif (280 objets), proportion qui est nettement plus élevée que celle qui a été observée dans les fouilles récentes, où l’on compte 150 figurines13 pour un total de 650 objets votifs (dont 438 catalogués14), soit environ 23 %.
2) Parmi les figurines anthropomorphes d’époque archaïque du dépôt Vollgraff (87), les personnages debout (69) l’emportent de beaucoup sur les personnages assis (18), tandis que parmi le matériel des fouilles récentes, les deux positions sont représentées de manière à peu près égale (avec un léger avantage à la position debout)15.
3) Les figurines zoomorphes (16 ex., soit 13,8 % de l’ensemble des figurines), sont dans une proportion très voisine de celle qui a été relevée parmi le matériel des fouilles récentes, où elles représentent 12 % des figurines16.
4) Les figurines d’époques classique et hellénistique (11) sont un peu plus nombreuses que dans les fouilles récentes, qui n’en ont livré que huit17.

12Toutes ces observations nous amènent à nous interroger sur la provenance et la cohérence de l’ensemble étudié, à savoir s’il appartient entièrement à un seul et même dépôt ou s’il résulte d’un mélange avec le matériel votif épars issu des fouilles de Vollgraff au sommet de la colline. On peut espérer que la poursuite de l’étude apportera des éléments de réponse à ces questions.

La céramique

Xénia Charalambidou

13The deposit excavated by Vollgraff in the early 1900s on the Aspis hill contains in its considerable bulk sanctuary material as is evidenced by the number of miniature and diminutive vessels and figurines, as well as clay models (e.g., wreaths, offering tables, a pomegranate model, etc).

  • 18 Cf. Barfoed 2018 on the classification of small‑sized vessels in the Greek world.
  • 19 Supra, n. 12.

14Various miniature and diminutive, “token” votive vessels, predominantly Archaic (7th, 6th centuries BC), are present,18 among them local/regional drinking and closed forms. Other material from this deposit (as well as from another on the same hill19) consists of small shallow hemispherical bowls, abundantly produced by local/regional workshops in the area, which could easily hold a small quantity of foodstuff offered during rituals. The open functional shapes are also present: among ‘drinking vessels’ the commonest are Archaic kotylai, alongside a small number of kantharoi. A few Late Geometric skyphoi are among the earliest finds of the context. The closed functional shapes include some pyxides, fast and slow pouring vessels, and a kalathos of rather big dimensions. Perfume vessels, especially aryballoi, would have also been used for various rituals.

15This deposit does not only offer valuable insights in the range of ritual activities and the agents involved in these practices, the material remains of which were deposited already in antiquity in this context. It can contribute to useful comparisons among votive assemblages between Peloponnesian sanctuaries which are now gradually being revealed also due to recent scholarly attention on this topic. It also offers a significant opportunity to explore modes of production and consumption between major sites in the northern Peloponnese, such as Argos and Corinth. Judging from the finds of the deposit, and despite the disputed political and economic controversy between these two sites, circulation of products may have held well. Thus far, this research focuses on the characterization and identification of the macroscopic features of the finds (fabric, forming and finishing techniques, surface treatment, firing) but a targeted archaeometric analysis is also being scheduled.

Le dépôt Vollgraff de la Larissa

Vicky Vlachou

16Dans le cadre du programme intitulé « L’acropole de la Larissa de l’âge du Bronze à la fin de l’époque archaïque. Fonctions de l’espace et nature des activités », la première campagne d’étude du mobilier du dépôt votif fouillé par Vollgraff à l’intérieur de la forteresse a eu lieu en septembre 2022. Cette première mission d’étude avait pour objectif de préciser la quantité et la nature du matériel céramique provenant du dépôt. On a procédé à un inventaire préliminaire des vases entiers et des tessons, et à la quantification des individus par catégorie de formes (tableau 1a‑b). Ce travail a permis de faire deux observations importantes.

  • 20 Ekroth 2003 ; Touchais, Fachard 2022.

17La première est la forte présence des formes miniatures – surtout des petits bols à décor peint et des dinoi et/ou chaudrons (fig. 6) – qui représentent environ un tiers de l’assemblage. Les bols hémisphériques miniatures, avec leur décor typique de lignes peintes parallèles et/ou croisées (fig. 7), sont un type courant en Argolide : plusieurs centaines d’exemplaires ont été trouvés à l’Héraion d’Argos et à Tirynthe, entre autres sites, ainsi que sur l’Aspis, selon la récente publication du matériel20. Le même type est également attesté à Tégée en Arcadie et à l’Amycléion de Sparte, ce qui témoigne de sa popularité, surtout dans des contextes rituels. Les dinoi et/ou chaudrons miniatures sont moins répandus. Si la taille de ces récipients ne varie guère, leur surface est tantôt sans décor, tantôt soigneusement ornée de motifs linéaires.

Fig. 6a‑b – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de dinoi miniatures.

Fig. 6a‑b – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de dinoi miniatures.

© Vicky Vlachou/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.

Fig. 7 – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de bols miniatures à décor peint.

Fig. 7 – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de bols miniatures à décor peint.

© Vicky Vlachou/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.

18La seconde observation est la grande quantité de canthares (fig. 8), qui représentent eux aussi un tiers de l’assemblage. Le groupe des canthares, ainsi que les quelques tasses à anse verticale, s’ajoutent à la série des vases à boire, qui forment une catégorie assez homogène quant à leur taille, leur typologie et la décoration de leur surface. La forte proportion de canthares est une piste qui mérite une exploration plus approfondie. Le tout est complété par quelques pyxides avec ou sans couvercle, quelques cotyles et calathoi, assez fragmentaires pour la plupart.

Tableau. 1a‑b. Quantification du matériel céramique par catégories de formes.

Tableau. 1a‑b. Quantification du matériel céramique par catégories de formes.

Fig. 8 – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de canthares.

Fig. 8 – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de canthares.

© Vicky Vlachou/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.

Haut de page

Bibliographie

Ackermann 2022
Guy Ackermann, « La céramique des époques classique et hellénistique », in Touchais, Fachard (éd.) 2022, p. 675‑770.

Barfoed 2018
Signe Barfoed, « The use of miniature pottery in Archaic-Hellenistic Greek sanctuaries. Considerations on terminology and ritual practice », Opuscula 11, 2018, p. 111‑126.

Croissant et al., sous presse
Francis Croissant, Anthi Balitsari, Philippe Baeriswyl, Gilles Touchais, Argos. Les fouilles de l’Aphrodision, 1 : Le site et les fouilles. Les niveaux antérieurs au sanctuaire, Athènes, EFA, ÉtPélo, sous presse.

Diogo de Souza 2022
Camila Diogo de Souza, « La céramique géométrique », in Touchais, Fachard (éd.) 2022, p. 81‑119.

Ekroth 2003
Gunnel Ekroth, « Small pots, poor people? The use and function of miniature pottery as votive offerings in Archaic sanctuaries in the Argolid and the Corinthia », in Bernard Schmaltz, Magdalene Söldner (éd.), Griechische Keramik im kulturellen Kontext, Akten des Internationalen Vasen – Symposions in Kiel vom 24.-28.9.2001, Münster, Scriptorium, 2003, p. 35‑37.

Klebinder-Gauss 2022
Gudrun Klebinder-Gauss, « The metal objects from the Geometric and Archaic periods », in Touchais, Fachard (éd.) 2022, p. 365‑402.

Philippa-Touchais, 2022
Anna Philippa-Touchais, « Les figurines modelées d’un sanctuaire archaïque péri‑urbain à Argos (Péloponnèse, Grèce), in Hélène Aurigny, Laura Rohaut (éd.), « Quand on a la terre sous l’ongle ». Le modelage dans le monde grec antique, Aix‑en-Provence, PU de Provence, BiAMA 32, 2022, p. 163‑178.

Philippa-Touchais, Touchais et al. 2020
Anna Philippa-Touchais, Gilles Touchais, Natalie Abell, Anthi Balitsari, Maria Choleva, Julie Hruby, « Argos, fouilles de l’Aspis 2017-2018 », in BAEFE 1, 2020 http://journals.openedition.org/baefe/1752.

Philippa-Touchais, sous presse
Anna Philippa-Touchais, « Αρχαϊκά ειδώλια αποτροπαϊκού χαρακτήρα από την Αργολίδα », in Maria Chidiroglou, Maria Spathi, Jenny Wallensten (éd.), Apotropaia & Phylakteria. Confronting Evil in Ancient Greece, International Conference, Athens, June 23‑25 2021, sous presse.

Philippa-Touchais, Alexandridou 2022
Anna Philippa-Touchais, Alexandra Alexandridou, « The clay votive material », in Touchais, Fachard (éd.) 2022, p. 121‑356.

Touchais, Fachard 2022
Gilles Touchais, Sylvian Fachard (éd.), Argos, les fouilles de l’Aspis 1. Les occupations d’époque historique (viiieiie siècles av. J.‑C.), Athènes, EFA, ÉtPélo. 16, 2022.

Haut de page

Notes

1 Fouilles de P. Courbin, J.‑F. Bommelaer et F. Croissant. Ces vases remarquables, dont certains étaient exposés et d’autres stockés dans les réserves du musée d’Argos, n’avaient jamais été dessinés. On a entrepris leur identification et leur catalogue, bien que certains d’entre eux soient dépourvus de numéro d’enregistrement et que le déménagement du musée pour cause de rénovation les rende désormais inaccessibles jusqu’à une date indéterminée.

2 Touchais, Fachard 2022 ; Croissant et al., sous presse.

3 BCH 31, 1907, p. 156 ; BCH 139‑140, 2015-2016, p. 808 ; Philippa-Touchais, Touchais et al. 2020, § 2.1.

4 BCH 52, 1928, p. 476 ; BCH 54, 1930, p. 480 ; BCH 58, 1934, p. 138‑156 ; BCH 77, 1953, p. 90‑104. pl. 24‑28.

5 BCH 79, 1955, p. 314.

6 Philippa-Touchais, Touchais et al. 2020, § 2.1.

7 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022.

8 Diogo de Souza 2022.

9 Type XVI A/2 de Kilian-Dirlmeier : Klebinder-Gauss 2022, p. 370 et 387 (n° catal. C7).

10 Ackermann 2022, nos catal. Ε6, Ε10, Ε159.

11 Philippa-Touchais sous presse.

12 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022.

13 Neuf figurines dans le dépôt votif du secteur Nord et 141 dans le reste de l’espace fouillé, Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 140 et 228.

14 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 454, tableau 8.1.

15 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 232, Tableau 5.13.

16 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 228, Tableau 5.12.

17 Philippa-Touchais, Alexandridou 2022, p. 181, Tableau 5.6.

18 Cf. Barfoed 2018 on the classification of small‑sized vessels in the Greek world.

19 Supra, n. 12.

20 Ekroth 2003 ; Touchais, Fachard 2022.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – A. Pithos archaïque C.27670 ; B. Pithos géométrique C.3967.
Crédits © G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 522k
Titre Fig. 2 – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe recollée : partie supérieure (1902/103.36), partie inférieure (1902/85.100).
Crédits © G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 443k
Titre Fig. 3 – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe recollée : tête (1902/103.9), corps (1902/85.103).
Crédits © G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 331k
Titre Fig. 4a‑c – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine de taureau recollée : arrière‑train (1902/85.153), tête et poitrail (1902/102.204).
Crédits © G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 401k
Titre Fig. 5a‑b – Aspis, dépôt Vollgraff. Figurine anthropomorphe : Tête et cou (1902/85.107), corps (1902/103.3).
Crédits © G. Touchais, A. Philippa-Touchais/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 436k
Titre Fig. 6a‑b – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de dinoi miniatures.
Crédits © Vicky Vlachou/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 539k
Titre Fig. 7 – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de bols miniatures à décor peint.
Crédits © Vicky Vlachou/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 548k
Titre Tableau. 1a‑b. Quantification du matériel céramique par catégories de formes.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 584k
Titre Fig. 8 – Larissa, dépôt Vollgraff. Choix de canthares.
Crédits © Vicky Vlachou/Éphorie des antiquités d’Argolide/EFA.
URL http://journals.openedition.org/baefe/docannexe/image/7901/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 546k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gilles Touchais, Anna Philippa-Touchais, Vicky Vlachou et Xénia Charalambidou, « Argos de l’âge du Bronze à l’âge du Fer : les dépôts votifs d’époque géométrique et archaïque » [notice archéologique], Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger [En ligne], Grèce, mis en ligne le 26 avril 2023, consulté le 14 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/baefe/7901 ; DOI : https://doi.org/10.4000/baefe.7901

Haut de page

Auteurs

Gilles Touchais

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR 7041 ArScAn

Articles du même auteur

Anna Philippa-Touchais

EFA, UMR 7041 ArScAn

Articles du même auteur

Vicky Vlachou

Université de Thessaloniqu

Articles du même auteur

Xénia Charalambidou

Vrije Universiteit Amsterdam

Haut de page

Responsables d’opération

Gilles Touchais

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR 7041 ArScAn

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Anna Philippa-Touchais

EFA, UMR 7041 ArScAn

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search