Navigation – Plan du site

De la « zona del silencio » à la « Reserva de Biosfera de Mapimi » Exemple de discours et pratiques de conservation au Mexique

From “zona de silencio” to “reserva de bisofera de Mapimi”. An example of discourse and practices of conservation in Mexico
Frédérique Blot, Marie-Zoé Wurtz, Ana Besteiro, Alexandra Angéliaume, Javier Ramirez et Victor Reyes Gomez
p. 280-305

Résumés

Cette contribution se propose d’étudier les « arrangements » liés à l’articulation des processus de conservation et de globalisation dans le cas particulier d’une des premières réserves de biosphère d’Amérique Latine et de la première réserve de biosphère Mexicaine, emblème d’un modèle qui se veut « gagnant-gagnant ». L’analyse des conditions d’émergence de cette réserve et l’étude du vécu des habitants permet de montrer que si pour certains habitants, la RBM représente une ressource en accroissant des opportunités de valorisations des activités de l’ensemble des familles, en revanche, pour d’autres habitants, elle constitue un frein à leurs activités et à leurs projets : le développement d’activités minières est par exemple restreint alors même que l’extraction de minerais revêt une importance historique hautement revendiquée dans la région. Et paradoxalement la conservation assurée par la circonscription et la régulation de l’espace pourrait contribuer à occulter des enjeux extérieurs à même de mettre en danger la biodiversité que l’on souhaite protéger.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2018.

Plan

1. La RBM un exemple favorisant les « arrangements », modèle « gagnant-gagnant » de protection de la biodiversité ?
2. Discours. La Réserve de Biosphère de Mapimi – RBM – contée comme modèle « gagnant-gagnant »
2.1. Une introduction orientée à la RBM
2.2. La conservation au Mexique, une construction politique et scientifique inscrite dans le temps
2.3. Les Réserves de Biosphère, expression du modèle de conservation Mexicain « gagnant-gagnant »
3. Pratiques. Ordre et désordre dans le désert de Mapimi
3.1. Construire le désert en ressources, un processus de qualification de l’espace
3.2. La RBM, ressources pour les éleveurs et l’éco-tourisme
3.3. Quand la RBM contraint et limite ce qui fait ressource
4. Quand la régulation spatiale nuit à ce que l’on souhaitait protéger
Conclusion

Aperçu du texte

“México es uno de los países del mundo con mayor diversidad biológica y cultural. Las relaciones entre biodiversidad y culturas colocan a nuestro país en una posición única, que representa al mismo tiempo grandes oportunidades para el desarrollo, complejidad en el manejo de los recursos y una seria responsabilidad ante el mundo.”
[Sarukhán 2006, p. 13]

1. La RBM un exemple favorisant les « arrangements », modèle « gagnant-gagnant » de protection de la biodiversité ?

Cette contribution se propose d’étudier les « arrangements » liés à l’articulation des processus de conservation et de globalisation [Zimmerer 2006, p. 8] dans le cas particulier d’une des premières réserves de biosphère d’Amérique Latine et d’une des premières réserves de biosphère Mexicaine. Davantage connue sous l’appelation de Zona del Silencio – Zone du silence – la Réserve de Biosphère de Mapimi constitue un exemple de dispositif de patrimonialisation de l’environnement globalisé. Le Mexique est considéré comme l’un d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédérique Blot, Marie-Zoé Wurtz, Ana Besteiro, Alexandra Angéliaume, Javier Ramirez et Victor Reyes Gomez, « De la « zona del silencio » à la « Reserva de Biosfera de Mapimi » Exemple de discours et pratiques de conservation au Mexique », Bulletin de l’association de géographes français, 94-2 | 2017, 280-305.

Référence électronique

Frédérique Blot, Marie-Zoé Wurtz, Ana Besteiro, Alexandra Angéliaume, Javier Ramirez et Victor Reyes Gomez, « De la « zona del silencio » à la « Reserva de Biosfera de Mapimi » Exemple de discours et pratiques de conservation au Mexique », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 94-2 | 2017, mis en ligne le 21 juillet 2018, consulté le 26 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/bagf/1457 ; DOI : 10.4000/bagf.1457

Haut de page

Auteurs

Frédérique Blot

MCF en géographie à l’INU Champollion, place de Verdun 81012 Albi, UMR CNRS 5602 GEODE – Courriel : frederique.blot[at]univ-jfc.fr

Marie-Zoé Wurtz

Doctorante en co-tutelle UMR CNRS 5602 GEODE, CIMAV Durango – Courriel : zoe.wurtz[at]gmail.com

Ana Besteiro

Doctorante UMR CNRS 5600 EVS, Université de Lyon – Courriel : agonzalezbesteiro[at]gmail.com

Alexandra Angéliaume

MCF en géographie Université Toulouse Jean-Jaurès, UMR CNRS 5602 GEODE – Courriel : angeliau[at]univ-tlse2.fr

Javier Ramirez

Profesor en sociologia, COLPOS Puebla – Courriel : rjavier [at]colpos.mx

Victor Reyes Gomez

CR INECOL – Instituto de Ecologia AC Chihuahua – Courriel: victor.reyes[at]inecol.edu.mx

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • OpenEdition Journals