Navigation – Plan du site

L’Iran, puissance régionale émergente

Iran, an emerging regional power
Bernard Hourcade
p. 638-652

Résumés

Depuis l’Accord sur le nucléaire de 2015, la République islamique d’Iran, n’est plus soumise aux sanctions internationales. On assiste à une « renaissance » et non d’un « retour » de l’Iran impérial. Le pays est profondément transformé : un nouveau nationalisme catalyse l’unité du pays, la société est marquée par la socialisation des femmes, et l’islam politique a subi la sécularisation et l’expérience du pouvoir. Désormais, il y a deux « gendarmes » rivaux de part et d’autre du golfe Persique. La République islamique d’Iran et les monarchies pétrolières, dont l’Arabie saoudite, sont deux puissances régionales émergentes qui n’existaient pas il y a quarante ans et dont dépend la sécurité du Moyen Orient.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

1. La nouvelle identité politique de l’Iran
1.1. Nationalisme et territoire
1.2. Le renouveau du nationalisme iranien
2. Dynamiques et potentiels d’un pays affaibli
2.1. Une société blessée et dynamique
2.2. L’économie : un potentiel et une longue route
2. 3. Vers la sortie de l’islam politique ?
3. Iran et Arabie saoudite : deux gendarmes pour un seul golfe

Aperçu du texte

Le 14 juillet 2015, les plus grandes puissances du monde (États-Unis, Russie, Chine, Royaume Uni, France, Allemagne), sous l’égide de l’Union Européenne, ont signé avec l’Iran, après de longues et difficiles négociations, un accord garantissant le caractère non militaire du programme nucléaire iranien et la levée des sanctions économiques internationales qui bloquaient tout développement économique et social de l’Iran. Cet accord technique (connu sous le sigle anglais de JCPOA - Joint Comprehensive Plan of Action ) est en fait un changement politique majeur, car pour la première fois depuis la chute du régime impérial en 1979, les États-Unis reconnaissaient dans les faits, la République islamique d’Iran, avec les autres puissances comme témoins. Après presque quatre décennies d’isolement volontaire - par son hostilité aux États-Unis - ou imposée en retour par la communauté internationale, l’Iran qui a subi la guerre Irak-Iran (1980-1988), entamait alors une nouvelle page de son hist...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Hourcade, « L’Iran, puissance régionale émergente », Bulletin de l’association de géographes français, 94-4 | 2017, 638-652.

Référence électronique

Bernard Hourcade, « L’Iran, puissance régionale émergente », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 94-4 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 17 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/bagf/2463 ; DOI : 10.4000/bagf.2463

Haut de page

Auteur

Bernard Hourcade

Géographe, Directeur de recherche émérite au CNRS, Mondes iraniens, 27 rue Paul Bert 94200 Ivry.– Courriel : bernard.hourcade[at]cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals