Navigation – Plan du site

Quand les loisirs s’invitent au « Far West », la grande zone commerciale mature de Metz Actisud

When leisure invites itself to « Far West », the big mature commercial area of Metz-Actisud
Colette Renard-Grandmontagne
p. 113-128

Résumés

L’association commerce-loisirs est maintenant bien ancrée dans les megamalls en Amérique du Nord. L’espace ludique peut y être un élément supplémentaire d’attraction de clientèle au service du commerce. Quelquefois, il constitue une destination en lui-même. Éloignée de ces espaces marchands à forte notoriété, l’étude s’intéresse au développement des structures de loisirs dans le territoire banal de proximité qu’est la vaste zone commerciale située en périphérie sud de l’agglomération lorraine de Metz. À quelle (s) logique(s) d’implantation répond le développement des loisirs à Actisud ? Quels en sont les acteurs ? En quoi ce développement modifie-t-il l’organisation, le fonctionnement (y compris ses temporalités) et l’image de la zone ? Quelle synergie entre loisirs et commerces ? Quelles similitudes mais aussi quelles différences éventuelles entre ce terrain d’étude et d’autres zones commerciales françaises et centres ludo-commerciaux ?

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2019.

Plan

Introduction
1. La place des loisirs à Metz-Actisud
1.1. Une zone polygénique, à la gouvernance multiple : le « Far West »
1.2. Identification et localisation des loisirs dans Actisud : la dispersion
2. Développement et diversification de l’offre de loisirs à Actisud
2.1. L’ouverture d’une salle d’escalade indoor
2.2. L’arrivée des escape games
2.3. Saisir l’opportunité d’une vacance commerciale pour s’implanter
3. Quelles pratiques de loisirs à Actisud ?
3.1. A chaque âge, son établissement de loisirs
3.2. Des temporalités décalées par rapport aux commerces : faire vivre la zone le soir et le dimanche
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le couple commerce-loisirs fait désormais florès. Effectivement, il y a déjà plus de trois décennies que l’offre commerciale s’est enrichie outre-Atlantique d’une offre de loisirs, en particulier au sein de centres commerciaux régionaux au Canada (West Edmonton Mall à partir de 1981, les Galeries de la Capitale à Québec) [Lemarchand 2011] et aux Etats-Unis (Mall of America à Minneapolis).

Le retail-tainment est une réalité bien ancrée en Amérique du Nord, qui se renouvelle par la conception du « family entertainment center » (FEC) inspiré du monde des jeux vidéos. C’est ainsi qu’Ubisoft, entreprise française de développement, d’édition et de distribution de jeux vidéos (Assassin’s Creed, Rabbids, Rayman, Just Dance) a ouvert, en 2016, son tout premier FEC, baptisé Rabbids Amusement Center (ou Centre d’Amusement des Lapins Crétins), dans le Mega Centre des Sources à Montréal. Le modèle ludo- commercial s’est diffusé au début du 21e siècle en Espagne (Madrid-Xanadú) en 200...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Colette Renard-Grandmontagne, « Quand les loisirs s’invitent au « Far West », la grande zone commerciale mature de Metz Actisud », Bulletin de l’association de géographes français, 95-1 | 2018, 113-128.

Référence électronique

Colette Renard-Grandmontagne, « Quand les loisirs s’invitent au « Far West », la grande zone commerciale mature de Metz Actisud », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 95-1 | 2018, mis en ligne le 25 juin 2019, consulté le 15 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/bagf/2816 ; DOI : 10.4000/bagf.2816

Haut de page

Auteur

Colette Renard-Grandmontagne

Maître de conférences en géographie, Université de Lorraine, Loterr, EA 7304 – Courriel : colette.renard-grandmontagne[at]univ-lorraine.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals