Navigation – Plan du site

La « touristification » de lieux ordinaires au travers des fêtes gastronomiques

The tourist promotion of ordinary places based on gastronomy festivals
Vincent Marcilhac et Vincent Moriniaux
p. 544-567

Résumés

L’engouement actuel pour les produits « de terroir » a favorisé la mise en valeur touristique de leurs territoires de production. Les fêtes gastronomiques et « gourmandes » organisées autour de productions agricoles et alimentaires locales jouent un rôle important dans le processus de « touristification » de lieux ordinaires. Les événements festifs autour de produits « de terroir », fréquentés par des habitants et des visiteurs attirés par la découverte culturelle et gourmande d’un territoire, sont à la fois un vecteur d’identité territoriale et un outil de développement local. Les exemples du cochon sous toutes ses formes et de la truffe permettent de réfléchir au rôle du produit, ordinaire ou d’exception, dans la mise en tourisme de lieux ordinaires.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

1. Méthodologie
2. Les fêtes de la truffe : l’essor d’un tourisme événementiel autour d’un produit d’exception
2.1. La saisonnalité touristique autour d’un produit de saison, récolté en hiver
2.2. Les acteurs : le rôle central des associations de producteurs
2.3. Dynamique de diffusion des fêtes de la truffe
3. Le cochon : la diffusion d’un tourisme événementiel autour d’un produit d’exception parfois, banal souvent
3.1. La fête villageoise issue de la tradition de la « tuade » du cochon
3.2. Quand le produit sort de l’ordinaire, il entraîne une mise en tourisme de lieux ordinaires
3.3. Dynamiques et diffusion
3.3.1. Créations et renaissances
3.3.2. Effets d’entraînement
3.4. L’avenir de ces fêtes très ordinaires
3.4.1. La commercialisation excessive
3.4.2. La critique des végétariens
3.4.3. L’instrumentalisation politique
Conclusion

Aperçu du texte

Au cours de ces dernières décennies, les festivals ont connu un développement considérable. Ce « phénomène festival » est à replacer dans « l’engouement des collectivités locales pour l’événementiel, surtout dans le domaine culturel » [Benito 2003]. Si ce constat vaut pour les événements artistiques, il vaut également pour les « événements culturels et récréatifs » [Di Meo 2005] organisés autour de la valorisation d’un produit alimentaire emblématique d’un territoire. La renommée du produit dépasse parfois la renommée du lieu. La mode des produits dits de terroir, quand elle rencontre l’engouement pour ces événements culturels et récréatifs, n’est-elle pas le moyen d’une mise en tourisme de lieux ordinaires ? L’objet de cet article est précisément de montrer que les fêtes organisées autour de produits et alimentaires locaux et typiques, jouent un rôle important dans le processus de « touristification » de lieux ordinaires. Pour réfléchir à cette dialectique lieu ordinaire/produit d’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Marcilhac et Vincent Moriniaux, « La « touristification » de lieux ordinaires au travers des fêtes gastronomiques », Bulletin de l’association de géographes français, 95-4 | 2018, 544-567.

Référence électronique

Vincent Marcilhac et Vincent Moriniaux, « La « touristification » de lieux ordinaires au travers des fêtes gastronomiques », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 95-4 | 2018, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 20 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/bagf/4107 ; DOI : 10.4000/bagf.4107

Haut de page

Auteurs

Vincent Marcilhac

PRCE en géographie gastronomique et coordinateur scientifique des pôles de gastronomie et d’hôtellerie de l’Université de Cergy-Pontoise, membre du laboratoire ENeC (UMR 8185), Sorbonne Université – Courriel : vincent.marcilhac[at]u-cergy.fr

Vincent Moriniaux

Maître de Conférences en géographie, UFR de Géographie et Aménagement de la Faculté de Lettres de Sorbonne Université, membre du laboratoire ENeC (UMR 8185), Sorbonne Université – Courriel : vincent.moriniaux[at]paris-sorbonne.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals