Navigation – Plan du site

Espaces marginaux et fronts pionniers du tourisme urbain : approcher les ruines urbaines au prisme de la notion d’(extra)ordinaire 

Marginal spaces and frontiers of urban tourism: the ordinary and the extraordinary in modern urban ruins 
Aude Le Gallou
p. 595-612

Résumés

Cet article s’intéresse aux valorisations touristiques émergentes des ruines urbaines contemporaines à partir des cas de Berlin et de Détroit. En s’appuyant sur une discussion des notions d’ordinaire et d’extraordinaire, il analyse les processus de (re)construction spatiale qui accompagnent l’appropriation touristique de ces espaces urbains marginaux. Ce tourisme de ruines interroge en effet l’évolution des imaginaires et des pratiques dont ils font l’objet. Envisagés comme des fronts pionniers d’un tourisme urbain qui s’affirme hors des sentiers battus, les ruines contemporaines mettent ainsi en évidence des enjeux d’appropriation de l’espace urbain qui dépassent la seule sphère touristique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

1. Terrains d’étude et méthodologie
2. De l’exploration urbaine au tourisme de ruines : espaces et pratiques entre ordinaire et extraordinaire
2.1. Exploration urbaine et tourisme de ruines : éléments de définition
2.2. À la conquête d’espaces (infra)ordinaires : les ruines contemporaines comme fronts pionniers du tourisme urbain
2.3. La normalisation touristique d’une pratique alternative, une banalisation de l’extraordinaire ?
3. Espaces ordinaires ou extraordinaires ? La catégorisation des ruines contemporaines comme marqueur d’appropriations spatiales contrastées
3.1. Tourisme de ruines et stratégies institutionnelles : un (extra)ordinaire relatif aux contextes géographiques
3.2. Ordinaire de l’espace vécu et extraordinaire du lieu touristique : le tourisme de ruines comme révélateur de spatialités conflictuelles
Conclusion

Aperçu du texte

Les ruines urbaines contemporaines font l’objet d’un intérêt croissant dans le champ médiatique comme dans les productions artistiques [Vergara 2003, 2016, Marchand & Meffre 2011] et scientifiques [Edensor 2005, Hell & Schönle 2010]. Caractérisés par un désinvestissement matériel et souvent symbolique, ces espaces singuliers occupent une position marginale dans les pratiques et les représentations ordinaires de l’espace urbain, dont ils constituent souvent des angles morts. Les ruines contemporaines sont ainsi habituellement envisagées dans une perspective négative et définies par l’absence des qualités attribuées à d’autres types d’espaces plus que par des qualités qui leur seraient propres [Edensor 2005]. Alors que la reconnaissance de la valeur patrimoniale des ruines anciennes est aujourd’hui communément admise, il en va tout autrement pour bon nombre d’édifices contemporains qui, une fois abandonnés, sont souvent considérés comme des portions d’espace problématiques plus que co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aude Le Gallou, « Espaces marginaux et fronts pionniers du tourisme urbain : approcher les ruines urbaines au prisme de la notion d’(extra)ordinaire  », Bulletin de l’association de géographes français, 95-4 | 2018, 595-612.

Référence électronique

Aude Le Gallou, « Espaces marginaux et fronts pionniers du tourisme urbain : approcher les ruines urbaines au prisme de la notion d’(extra)ordinaire  », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 95-4 | 2018, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 15 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/bagf/4241 ; DOI : 10.4000/bagf.4241

Haut de page

Auteur

Aude Le Gallou

Doctorante en géographie sous la direction de Maria Gravari-Barbas et Boris Grésillon, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Laboratoire EA 7337-EIREST (Equipe Interdisciplinaire de REcherche Sur le Tourisme) – Courriel : aude.le-gallou[at]univ-paris1.fr ou alegallou[at]outlook.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals