Navigation – Plan du site

Tempête sur la forêt française : reconstruire les paysages et améliorer la résilience des forêts dévastées

Storm on the french forest: rebuilding landscapes and improving the resilience of devastated forests
Yves Petit-Berghem
p. 21-35

Résumés

Les tempêtes constituent l’un des risques climatiques les plus sévères en forêt. Ce risque est aujourd’hui mieux connu car des programmes de recherche ont apporté un nouveau corpus de connaissances permettant de mieux analyser les dégâts en forêt. Pour autant, quand la forêt s’écroule, vient rapidement la nécessité de reconstituer un paysage et d’en améliorer la résilience. Puisque ce nouveau paysage doit aussi répondre aux attentes sociétales, sa construction ne peut se faire que dans un cadre élargi en tenant compte des enjeux et des spécificités de chaque territoire. Face à la nécessité d’agir ensemble, le paysage peut-il être un levier pour penser autrement la reconstitution et favoriser son appropriation par les populations ? Par la démarche de projet, peut-on encourager le dialogue citoyen et faire parler les acteurs du territoire en insufflant une réflexion commune sur le devenir des forêts ? En s’appuyant sur quelques exemples, la réflexion engagée permet de réfléchir à la constitution d’une forêt qui soit à la fois moins vulnérable face aux risques, plus résiliente dans un contexte de changement, et surtout en capacité de répondre aux attentes de la société.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2020.

Plan

Introduction
1. Quand le risque se transforme en catastrophe
1.1. Un risque majeur en forêt
1.2. Une meilleure connaissance du risque
2. Des paysages impactés qu’il faut reconstruire
2.1. Des paysages mis en scène
2.2. Une perte de repères
2.3. La nécessaire reconstitution
3. Impulser une dynamique de projet
3.1. Le territoire, levier du projet ?
3.2. Des projets aux objectifs variés
4. Une vision à long terme du projet
4.1. Un processus de résilience long et difficile
4.2. Offrir une réponse adaptée
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

En Europe, les coups de vent violents occasionnent des dégâts notables en forêt et la France est l’un des pays les plus exposés en raison de son volume important de bois sur pied. Sur le plan humain, les conséquences sont souvent dramatiques d’autant plus que peu de forêts françaises sont assurées pour des raisons tant structurelles (habitudes de recours à l’État face aux catastrophes naturelles) qu’économiques (la forêt est rarement prépondérante dans le revenu des ménages). Lorsque de grandes tempêtes sévissent, les paysages sont souvent très affectés voire dévastés et la cicatrisation ne peut s’opérer que dans le temps long. Après la catastrophe, un processus de résilience s’enclenche et nécessite de mener des réflexions sur la nécessaire reconstitution. Dans ces réflexions, le paysage en tant qu’objet d’étude peut être un fil directeur qui amène à initier des projets inscrits dans une dynamique territoriale. Ces projets s’inscrivent dans un espace de dialogue multi-a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Petit-Berghem, « Tempête sur la forêt française : reconstruire les paysages et améliorer la résilience des forêts dévastées », Bulletin de l’association de géographes français, 96-1 | 2019, 21-35.

Référence électronique

Yves Petit-Berghem, « Tempête sur la forêt française : reconstruire les paysages et améliorer la résilience des forêts dévastées », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 96-1 | 2019, mis en ligne le 15 mai 2020, consulté le 20 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/bagf/4460 ; DOI : 10.4000/bagf.4460

Haut de page

Auteur

Yves Petit-Berghem

Professeur à l’École Nationale Supérieure de Paysage (ENSP) - Larep (Laboratoire de recherche en projet de paysage), 10 rue du maréchal Joffre, 78000 Versailles – Courriel : y.petitberghem[at]ecole-paysage.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals