Navigation – Plan du site
Varia

Potentialités et projet d’attractivité du territoire de la ville de Jijel (Algérie)

Potentialities and attractiveness project of the territory of the city of Jijel, Algeria
Yasmine Bouhelouf, Ali Hadjiedj et Jocelyne Dubois-Maury
p. 124-145

Résumés

Ville moyenne, portuaire et touristique, Jijel est confrontée, selon la politique nationale d’aménagement du territoire envisagée pour 2030, au défi d’attractivité. Les autorités publiques qui souhaitent hisser cette ville portuaire au rang de pôle de croissance dans la région nord-est algérien ont réalisé d’énormes efforts pour mettre en place de nouvelles stratégies de développement plus innovantes afin d’atteindre cet objectif. De plus, de nouveaux projets ambitieux ont été lancés ces dernières années dans les différents secteurs, mais les plus structurés n’ont pas abouti faute de politique urbaine attractive dans cette ville. Cette dernière souffre d’autres faiblesses en gouvernance et en gestion urbaine qui nécessitent des interventions urgentes plus rationnelles et ordinaires. Mais cela ne peut se faire qu’à travers une stratégie conçue dans le cadre d’une politique d’aménagement global et intégré, qui devrait prendre en considération toutes les dimensions de l’attractivité (économique, sociale et urbaine). Nous développerons dans cet article le recours au projet urbain d’attractivité comme action globale et négociée pour expliquer la solution qui pourrait assurer un développement et une dynamique territoriale pérenne de cette ville portuaire.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2020.

Plan

Introduction : L’attractivité territoriale, définition et réflexions
1. Jijel à l’épreuve des grands projets de développement territorial
1.1. Présentation de la ville de Jijel
1.2. Un contexte de stabilité politique et de croissance économique envisagée
1.3. Jijel face aux projets de développement de son territoire
2. Méthodologie de la recherche
2.1. Le territoire de Jijel : dispositions potentielles et difficultés de réalisation
2.2. Analyse SWOT : pour un diagnostic qualitatif de la ville de Jijel et de son territoire
2.2.1. Les atouts d’attractivité de Jijel
2.2.2. Défaillance d’attractivité : une instabilité des structures de gestion territoriale et urbaine
2.3. Analyse multicritère (AMC) : l’évaluation de la performance de l’attractivité de Jijel
2.3. À quels enjeux doit répondre le projet urbain d’attractivité ?
Conclusion – Le projet urbain, symbole d’une nouvelle approche de la ville

Aperçu du texte

Introduction : L’attractivité territoriale, définition et réflexions

Depuis les années 1980, on assiste au développement d’une compétition entre villes, et ce tant au niveau national qu’international. C’est ainsi que les villes algériennes déploient des efforts pour développer une stratégie d’attractivité qui se définit comme : « la capacité d’un territoire à attirer et à retenir les activités, les entreprises et les populations, à travers l’existence de facteurs divers qui font qu’un territoire, de par ses caractéristiques propres, exerce un effet d’attraction plus ou moins fort sur les entreprises et les ménages, et leur permet de participer, avec un succès variable, à l’essor de ces derniers ». [Hatem 2004], elle laisse donc une place aux termes de rayonnement, de notoriété, d’effet d’aimant [Bouinot 2002]. On peut alors énoncer que l’attractivité a plusieurs dimensions : attractivité des compétences touristique, économique, résidentielle, environnementale ou culturelle. D’ailleur...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yasmine Bouhelouf, Ali Hadjiedj et Jocelyne Dubois-Maury, « Potentialités et projet d’attractivité du territoire de la ville de Jijel (Algérie)  », Bulletin de l’association de géographes français, 96-1 | 2019, 124-145.

Référence électronique

Yasmine Bouhelouf, Ali Hadjiedj et Jocelyne Dubois-Maury, « Potentialités et projet d’attractivité du territoire de la ville de Jijel (Algérie)  », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 96-1 | 2019, mis en ligne le 15 mai 2020, consulté le 15 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/bagf/4686 ; DOI : 10.4000/bagf.4686

Haut de page

Auteurs

Yasmine Bouhelouf

Architecte-urbaniste. Doctorante Laboratoire de Recherche et d’Etude en Aménagement et Urbanisme (LREAU). Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène (USTHB)/Alger – Courriel : bouhelouf.yasmine[at]yahoo.fr

Ali Hadjiedj

Professeur de géographie et aménagement du territoire, directeur de recherche. Directeur de Laboratoire de Recherche et d’Etude en Aménagement et Urbanisme (LREAU). Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène (USTHB)/Alger – Courriel :  alilreau[at]gmail.com

Jocelyne Dubois-Maury

Professeur à l’Ecole d’urbanisme de Paris (EUP). Laboratoire de recherche Lab ‘Urba – Courriel : duboismaury[at]u-pec.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals