Navigation – Plan du site

Les géographes et la nature aujourd’hui : un point de vue sans conclusion

Geographers and nature today: a viewpoint without conclusion
Nicole Mathieu
p. 344-360

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2020.

Plan

Introduction
1. Mon histoire épistémologique du rapport des géographes à la nature
2. Quelle conclusion tirer de l’actuelle effervescence disciplinaire sur la nature ?
2.1. Première question : que peut-on dire sur la culture géographique de cette génération ?
2.2. Deuxième question : adjoindre de nouveaux objets pensés naturels garantit-il le renouvellement de la géographie et son apport à la question du rapport humains/natures ? Ou autrement dit : le « regard » des géographes sur la nature est-il heuristique quand il se porte sur de nouveaux « objets de nature » ?
2.3. D’où la dernière question qui conclura mon texte : y-a-t-il un « regain épistémologique » de la géographie « tout court » selon l’expression de Marie-Claire Robic ? La réactivation de ses savoir-faire en physique conjugués à ceux de l’humaine peuvent-ils peser dans la construction d’un « sustainable knowledge » ?

Aperçu du texte

Introduction

Ce n’est pas tâche facile d’être en position de « texte final » du dossier « Les géographes et la nature : regards nouveaux » issu de la journée d’études de l’AGF le 29 septembre 2018. Il y a en effet comme une contradiction entre les deux enjeux qui justifient sa présence au sein de ce numéro du BAGF. C’est d’une part le besoin de réagir – en la nuançant – à la première phrase de l’appel à communication que reprend Bertrand Sajaloli dans son introduction : « Longtemps la nature fut ignorée ou contournée par la géographie ». Ainsi, ce ne serait qu’à partir des années 1990 que, par étapes liées aux enjeux environnementaux et à la thématique des risques, on observerait, en géographie, un retour à la « nature » qui ne serait « plus tenue à distance », si bien qu’aujourd’hui émergeraient de « nouveaux regards » de géographes sur la nature dus à un renouvellement de ses « objets » lui-même adossé à l’usage de « nouveaux outils ». Or, de mon point de vue, « la question de la n...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicole Mathieu,
« Les géographes et la nature aujourd’hui : un point de vue sans conclusion »
Bulletin de l’association de géographes français,
96-2 | 2019,  344-360.

Référence électronique

Nicole Mathieu, « Les géographes et la nature aujourd’hui : un point de vue sans conclusion »
Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 96-2 | 2019,
mis en ligne le 10 octobre 2020,
consulté le 25 février 2020.
URL : http://journals.openedition.org/bagf/5244 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bagf.5244

Haut de page

Auteur

Nicole Mathieu

Directrice de Recherche, UMR 7533, LADYSS - Laboratoire Dynamiques Sociales et recomposition des espaces – Courriel : Nicole.Mathieu[at]univ-paris1.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals