Navigation – Plan du site

Corridors ferroviaires Europe – Asie et coopération internationale :quelles perspectives de développement ?

Europe – Asia rail corridors and international cooperation: what development prospects?
Joël Forthoffer
p. 405-420

Résumés

Le commerce international connaît une forte croissance, notamment sous l’impulsion des pays d’Asie. Les échanges Europe-Asie sont réalisés principalement par voie maritime. En effet, malgré la redécouverte ces dernières années des grands itinéraires terrestres comme le corridor transsibérien, les transports ferroviaires internationaux de marchandises ne représentent aujourd’hui qu’une faible part des volumes transportés. Les investissements d’infrastructure ferroviaire pour de nouveaux corridors dans l’espace eurasien, les efforts d’interopérabilité et d’harmonisation menées par les organisations intergouvernementales et les organismes de coopération ferroviaire seront-ils en mesure de renforcer la compétitivité du transport ferroviaire ?

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Introduction
1. Infrastructures ferroviaires existantes et en projets
2. Le rôle des institutions ferroviaires internationales
3. Perspectives et défis à relever pour un développement des échanges
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

L’expression « route de la soie » a été forgée au XIXe siècle par le géographe allemand Ferdinand von Richthofen pour désigner l’ensemble des routes commerciales, qui depuis l’Antiquité relie l’Asie à l’Europe. Par ces itinéraires circulaient les hommes, les marchandises et les idées ; les caravanes faisaient halte dans des cités commerciales devenues mythiques : Samarkand, Boukhara… Un peu en écho à cette ligne historique, et ouvrant de « Nouvelles routes de la soie », ferroviaires cette fois, la Chine, après avoir saturé sa façade maritime et soucieuse de trouver des alternatives pour ses échanges, développe ces dernières années des trains directs avec plus d’une dizaine de villes européennes en transitant majoritairement par la Russie et l’Allemagne.

L’augmentation de ces flux d’échanges internationaux génère des retombées économiques le long des itinéraires empruntés et suscitent des appétences de trafic. Cependant pour attirer ces flux terrestres il est nécessaire de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joël Forthoffer, « Corridors ferroviaires Europe – Asie et coopération internationale :quelles perspectives de développement ? »Bulletin de l’association de géographes français, 96-3 | 2019, 405-420.

Référence électronique

Joël Forthoffer, « Corridors ferroviaires Europe – Asie et coopération internationale :quelles perspectives de développement ? »Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 96-3 | 2019, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 04 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/bagf/5410 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bagf.5410

Haut de page

Auteur

Joël Forthoffer

Expert ferroviaire auprès du Comité international des transports ferroviaires à Berne, cadre honoraire SNCF, membre de la commission nationale de géographie des transports du CFNG à Paris – Courriel : joel.forthoffer[at]numericable.com

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals