Navigation – Plan du site

AccueilNumérosVol. 18 n° 1Éditorial

Texte intégral

1Balkanologie est un espace de publication privilégié pour les activités scientifiques de l’Association française d’études sur les Balkans (AFEBalk). Les Rencontres d’études balkaniques, organisées en juin 2016 à Marseille par l’AFEBalk, événement international phare de l’association réitéré en 2019 et 2022, ont nourri la relance de la revue. Les trois premiers numéros de la nouvelle série, parus en 2020 et 2021 dans le contexte pandémique, en témoignent1.

2La conception du présent numéro, le 7e de la nouvelle série, est cependant un peu différente : contrairement aux numéros habituels, il ne propose pas de dossier thématique. Il réunit des travaux portant sur des objets, questions et périodes historiques diverses, relevant de disciplines et méthodologies variées, présentés lors des quatrièmes Rencontres d’études balkaniques (Marseille, 30 juin-2 juillet 2022), dont il reprend le titre fédérateur de « Balkans connectés ».

3Néanmoins, le numéro offre des pistes de réflexion stimulantes sur les notions de « connexion » et « connectivité » des Balkans et dans les Balkans. Ces notions sont mobilisées en référence à plusieurs discussions théoriques dans les contributions liminaires de Maria Todorova, Georges Prevelakis et Florian Bieber dans la rubrique Forum : issues des deux débats d’ouverture des Rencontres marseillaises, elles questionnent le cadre des études aréales autant que la façon dont la recherche peut éclairer l’actualité. L’entretien collectif avec des organisateurs et organisatrices des Rencontres 2022, proposé par Morgane Dujmovic et Sarah Sajn, témoigne de l’importance de penser des « Balkans connectés » sous l’angle pragmatique, à propos de la pratique de la recherche et de sa transmission.

4Les articles du dossier nous conduisent au cœur d’univers très différents : de la façon dont l’exploitation d’un minerai en Albanie permet d’écrire une histoire connectée de la région sur la longue durée (Nathalie Clayer) à la gestion de l’héritage ottoman dans la Grèce indépendante (Marinela Pateraki) ; de la circulation de la production livresque et intellectuelle entre les États successeurs de la Yougoslavie (Anne Madelain) au traitement et à la perception des migrants sur l’île grecque de Kos après la crise migratoire de 2015 (Kira Kaurinkoski).

  • 2 Voir : l’ouvrage collectif Stubbs Paul (dir.), Socialist Yugoslavia and the Non-Aligned Movement : (...)

5Parmi les près de 80 contributions présentées à Marseille, certaines ont trouvé d’autres espaces de publication, au sein de projets ou de publications collectives (c’est le cas des panels dédiés au mouvement des non-alignés et aux « ancêtres connectés », par exemple)2. D’autres alimenteront ultérieurement des dossiers thématiques de Balkanologie, comme c’est le cas d’une série de textes abordant la notion de goût, prévus pour un prochain numéro en 2024.

6Un article sur la mémoire sonore d’un média radiophonique de la Bulgarie socialiste (Olivier Givre) et deux notes de recherche consacrées à la présence iranienne et chinoise respectivement en Albanie et en Bosnie-Herzégovine (Gianfranco Bria et Robert Dopchie) complètent cette exploration très ouverte des « Balkans connectés ». Enfin, cinq comptes rendus d’ouvrages récents viennent clore le numéro.

7L’enjeu du numéro est donc de réaffirmer le rôle d’incubateur, si nécessaire encore aujourd’hui, que remplit une revue scientifique grâce à un engagement collectif, en particulier celui de son comité de rédaction3. Cet enjeu consiste aussi, comme le rappelle Pierre Sintès dans l’entretien ci-nommé, à « décloisonner » et à « départiculariser » les Balkans, sans pour autant remettre en cause la nécessité des études aréales.

Haut de page

Notes

1 Voir les dossiers : Mémoires performatives : faire des passés et des présents (Balkanologie, vol. 15, no 1, 2020) ; Pour une approche socio-historique de l’action collective dans les Balkans (Balkanologie, vol. 15, no 2, 2020) et Au-delà de la « route des Balkans » : mondes sociaux des circulations (Balkanologie, vol. 16, no 1, 2021).

2 Voir : l’ouvrage collectif Stubbs Paul (dir.), Socialist Yugoslavia and the Non-Aligned Movement : Social, cultural, political and economic imaginaries, Montréal, McGill-Queens’ University Press, 2023 ; le dossier sur les ancêtres connectés à paraître dans la revue Bulletin de correspondance hellénistique. Mondes contemporains.

3 Voir la liste des membres du comité de rédaction de Balkanologie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne Madelain et Detelina Tocheva, « Éditorial »Balkanologie [En ligne], Vol. 18 n° 1 | 2023, mis en ligne le 15 décembre 2023, consulté le 24 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/balkanologie/5064 ; DOI : https://doi.org/10.4000/balkanologie.5064

Haut de page

Auteurs

Anne Madelain

INALCO, Centre de recherche Europes-Eurasie
anne.madelain[at]inalco.fr

Articles du même auteur

Detelina Tocheva

CNRS, Groupe Sociétés, Religions, Laïcités
tocheva.detelina[at]gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search