Navigation – Plan du site

AccueilÀ propos de la revueComités et fonctionnement

Comités et fonctionnement

Le contrôle et l’évaluation par les pairs sont des principes fondamentaux de la publication scientifique. Les auteurs sont tenus, pour tous les documents soumis, de participer à un processus d’évaluation par les pairs et de suivre les directives de publication.

Composition et rôle du comité éditorial

Le comité éditorial se prononce sur tous les projets de publication soumis à l'École française d’Athènes. Constitué de la directrice de l'institution, du président du Conseil scientifique, des deux directeurs·trices des études (antiques et byzantines, et modernes et contemporaines), de la représentante de la Fondation nationale de la recherche hellénique (Εθνικό Ίδρυμα Ερευνών) et du responsable du service des publications, ce comité se réunit régulièrement tout au long de l’année.
Il comprend actuellement :

  • Madame Véronique Chankowski, directrice de l’École française d’Athènes

  • Monsieur Didier Viviers, président du Conseil scientifique de l’École française d’Athènes

  • Madame Ourania Polycandrioti, représentante de la Fondation nationale de la recherche hellénique (Εθνικό Ίδρυμα Ερευνών)

  • Madame Laurianne Martinez-Sève, directrice des études antiques et byzantines

  • Monsieur Gilles de Rapper, directeur des études modernes et contemporaines

  • Monsieur Bertrand Grandsagne, responsable des publications

Évaluation par les pairs

Tous les textes soumis pour publication (thèses des membres, fouilles et opérations s’inscrivant dans les programmes de l’institution, coéditions etc.) font l’objet d’une évaluation par les pairs. Le comité éditorial transmet le texte à des évaluateurs, experts dans la matière traitée, qui font partie de son comité de lecture (qui peut, le cas échéant faire appel à des personnes externes). Le nombre des relecteurs est, au minimum, fixé à deux, départagés par un troisième si leurs avis sont divergents. Ils ont pour mission de juger la qualité scientifique de l’article et la validité méthodologique de la démonstration. Ils rendent alors un rapport qui établit si l’article mérite d’être publié et renvoient leurs critiques et propositions de correction au comité éditorial qui les transmet à l’auteur. Le texte modifié est à nouveau soumis à contrôle jusqu’à son acceptation ou rejet définitif.
Les rapports sont anonymes.

L’évaluation des textes soumis pour publication dans le BCH

Le Bulletin de correspondance hellénique a renouvelé en 2020 son comité de lecture. Instance essentielle à toute revue scientifique, il a garanti toutes ces années la bonne réputation du BCH et la qualité scientifique et éditoriale des textes publiés.
Le BCH évolue. Il a, depuis 2017 et le départ des rapports archéologiques vers une autre publication électronique, le Bulletin archéologique des Écoles françaises à l’étranger, presque doublé sa capacité d’accueil. S’il est le reflet des activités scientifiques de l’École, il continue son ouverture vers d’autres recherches qui expriment le même attachement aux travaux de terrain et à l’étude des sources, et accueille des contributions écrites dans d’autres langues que le français. Avec une publication en ligne qui s’ajoute à la publication papier, il élargit son lectorat et accentue sa diffusion internationale.
Dans cette optique, le rôle central du comité de lecture est réaffirmé et développé. Assurant la meilleure représentation possible des champs disciplinaires de l’École, il regroupera des experts invités à évaluer rapidement les articles proposés à la publication.
Il est composé de :

  • Sophia Aneziri (Πανεπιστήμιο Αθηνών)

  • Michèle Brunet (Université Lyon 2, musée du Louvre)

  • Vincent Déroche (CNRS, UMR 8167 Orient & Méditerranée)

  • Charles Doyen (Université de Louvain)

  • Jean-Yves Empereur (Académie des Inscriptions et Belles Lettres)

  • Sylvian Fachard (université de Lausanne, École suisse d’archéologie en Grèce)

  • Éric Fouache (Sorbonne Université)

  • Charalambos Gasparis (Εθνικό 'Ίδρυμα Ερευνών)

  • Patrice Hamon (Université Paris Sorbonne)

  • Miltiade Hatzopoulos (Aκαδημία Aθηνών)

  • Ralf von den Hoff (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg)

  • Philippe Jockey (Université Paris Ouest, UMR 7041 ArScAn)

  • Margaret M. Miles (University of California)

  • Jean-Charles Moretti (CNRS, Institut de Recherche sur l'Architecture Antique)

  • Cécile Morrisson (Académie des Inscriptions et Belles Lettres)

  • Aliki Moustaka (Αριστοτελείου Πανεπιστημίου Θεσσαλονίκης)

  • Emanuele Papi (Scuola Archeologica Italiana di Atene)

  • Natalia Poulou (Αριστοτελείου Πανεπιστημίου Θεσσαλονίκης)

  • Claude Pouzadoux (Centre Jean Bérard, Naples)

  • Susan Rotroff (University Washington in St Louis)

  • Denis Rousset (École pratique des hautes études)

  • Jean-Christophe Sourisseau (Université d’Aix-Marseille)

  • Gilles Touchais (Université de Paris 1, UMR 7041 ArScAn)

  • Zoï Tsirtsoni (CNRS, UMR 7041 ArScAn)

  • Stéphane Verger (École Pratique des Hautes Études, Museo Nazionale Romano)

  • Jean-Denis Vigne (CNRS, Musée National d’Histoire Naturelle)

Pour toute information : https://www.efa.gr/fr/publications/ethique

  • Logo École française d’Athènes
  • Logo Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search