Navigation – Plan du site

AccueilNuméros139-140.2Rapports (2014-2015)GrèceDélosANR « EIKON »

Rapports (2014-2015)
Grèce
Délos

ANR « EIKON »

François Queyrel, Éric Perrin-Saminadayar, Annick Fenet et Frédéric Herbin
p. 912-916

Notes de l’auteur

Ces missions se sont déroulées du 26 avril au 10 mai 2014 et du 11 au 25 avril 2015, sous la direction de Fr. Queyrel. Outre celui‑ci et Fr. Herbin, l’équipe était composée, en 2014, de A. Fenet, M. Szewczyk (C2RMF, doctorant, EPHE) et B. Annan (doctorant, EPHE) ; en 2015, de É. Perrin-Saminadayar, É. Priol (professeur agrégée stagiaire), C. Nacer-Chérif Decalonne (master, EHESS) et A. Lucotte (master, EPHE).

Texte intégral

  • 61 Voir le rapport publié dans le BCH 138 (2014), p. 769‑771.

1Dans le cadre du programme « Eikon : la vie des portraits grecs » financé par l’Agence nationale de la recherche, ont été poursuivis les travaux entamés à Délos en 201361 au cours de deux campagnes d’étude sur le site et au Musée.

Études des supports de statues-portraits conservés sur le site (Fr. Herbin)

2Sur le site, l’objectif de la mission était de terminer l’inventaire des supports de statues-portraits. Seuls les blocs portant une dédicace ainsi que des semelles pour statue(s) en bronze ou une cuvette d’encastrement pour statue(s) en marbre ont été pris en compte. Fr. Herbin, assisté de plusieurs étudiants, a d’une part vérifié et complété les relevés et descriptions établis lors de la campagne de 2013 ; d’autre part, ont été effectués l’étude et le relevé de tous les autres monuments ayant porté des portraits sculptés qui se trouvent encore sur le site (tabl. 1).

Tabl. 1 – Monuments étudiés en 2014 et 2015.

no ID/IG Localisation Type de monument
1106 Théâtre Couronnement de base quadrangulaire
1110 Portique de Philippe Trois fragments de couronnement de base à orthostates
1555‑1556 Ouest du Portique de Philippe Exèdre à antes
1641b Sud du Portique d’Antigone Fût de base ronde composite
1679 Agora des Italiens Niche (plan général et blocs errants)
1679 Agora des Italiens Niche (élévation et profil)
1688 Agora des Italiens Socle quadrangulaire
1694 Agora des Italiens Socle quadrangulaire
1695‑1697 Agora des Italiens Socle quadrangulaire et éléments de niche
1699 Agora des Italiens Socle quadrangulaire
1715 Agora des Compétaliastes Couronnement de base quadrangulaire composite
1722 Agora des Italiens Fragment
1732 Agora des Compétaliastes Base quadrangulaire monolithique
1733 Agora des Compétaliastes Base à orthostates
1771 Agora des Compétaliastes Base quadrangulaire composite
1854 Portique d’Antigone Base à orthostates
1875 Sanctuaire Syrien Couronnement de base quadrangulaire composite
1899 Samothrakéion Niche
2000 Agora des Italiens Couronnement de base quadrangulaire
2058 Sarapiéion C Socle, corps et couronnement de base ronde composite
2061 Sarapiéion C Couronnement de base quadrangulaire composite
2067 Sarapiéion C Corps et couronnement de base quadrangulaire composite
2070 Sarapiéion C Corps et couronnement de base quadrangulaire composite
2078 Sarapiéion C Corps et couronnement de base quadrangulaire composite
2089 Sarapiéion C Base quadrangulaire à orthostates
2090 Sarapiéion C Corps et couronnement de base quadrangulaire composite
2093 Sarapiéion C Corps et couronnement de base quadrangulaire composite
2095 Sarapiéion C Linteau de la niche de la statue de Diodora
2096 Sarapiéion C Base de la statue de Diodora
2251 Sanctuaire Syrien Base quadrangulaire monolithique
2252 Sanctuaire Syrien Base quadrangulaire monolithique
2500 Sarapiéion C Corps et couronnement de base quadrangulaire composite
2509 Agora des Compétaliastes Couronnement de base quadrangulaire composite
2651 Ouest du Sanctuaire d’Apollon Couronnement de base quadrangulaire
Anépigraphe Sud du Musée Couronnement circulaire sculpté (omphalos et serpent) de grande dimension
Anépigraphes Agora des Italiens Trois plinthes de statue en marbre
Inscription martelée Agora des Compétaliastes Base quadrangulaire composite, dont le fût est orné d’un relief représentant deux dauphins affrontés
  • 62 La première étude a été publiée : F. Herbin, F. Queyrel, « Les monuments attalides du Dromos à Délo (...)

3Parallèlement, Fr. Herbin et Fr. Queyrel ont achevé l’étude architecturale de la base dite « des Galates » (IG XI 4, 1110) et entamé celle de la base d’Épigénès (IG XI 4, 1109) et de la base « en Gamma ». Ces trois monuments, situés dans le Dromos, feront l’objet de deux articles dans le BCH62.

L’Agora des Italiens

  • 63 J.‑S. Gros (École britannique d’archéologie, EPHE), V. Nobs (doctorante, université de Genève‑EPHE)
  • 64 Cote EFA = DELOS 3‑F (1‑9).

4L’une des études de cas du programme « Eikon » porte sur l’Agora des Italiens à Délos. Il s’agit de rassembler les informations sur les statues trouvées à cet endroit, afin de reconstituer la vie des statues-portraits, nombreuses à avoir été érigées en ce lieu. Ces éléments doivent en outre nourrir une base de données qui pourra enrichir le SIG de Délos, développé par l’EFA. Cette base, préparée par J.‑S. Gros, comporte d’ores et déjà, pour les sculptures, plus de 500 fiches établies à Paris par A. Fenet avec l’aide d’une stagiaire d’Eikon, V. Nobs63, à partir des archives Marcadé64.

Musée (Fr. Queyrel)

  • 65 À partir de ses observations, M. Szewczyk a présenté, lors du colloque de Fribourg-en-Brisgau (13‑1 (...)
  • 66 M. Trümper, Die ‘Agora des Italiens’ in Delos. Baugeschichte, Architektur, Ausstattung und Funktion (...)

5Dans cette optique, le travail mené au Musée a porté sur les fragments provenant de l’Agora des Italiens et de ses abords immédiats : Fr. Queyrel a ainsi étudié et revu en 2014 une centaine de fragments de statues cuirassées en pied et à cheval en collaboration avec A. Fenet et M. Szewczyk65 ; puis l’année suivante, avec C. Decalonne et A. Lucotte, une autre centaine de fragments divers. Ces sculptures provenant de l’Agora des Italiens sont dans leur immense majorité restées inédites. L’ouvrage de M. Trümper66 mentionne les fragments d’après les carnets d’inventaire français qu’elle a recopiés sans voir le matériel, sauf rares exceptions : il n’y a ni analyse ni réexamen des pièces et les renvois sont faits aux numéros des fouilleurs, non pas aux numéros d’inventaire, qui seuls signalent les pièces dans le catalogue du Musée ; les descriptions sont celles des fouilleurs, simplement traduites en allemand. Notre travail de vérification et de révision des descriptions de J. Marcadé permet d’envisager maintenant la publication, sur des bases assurées, du corpus de ces sculptures.

Les archives des fouilles de Délos : autour de l’Agora des Italiens (A. Fenet, 2014)

6Dans la continuité de la mission effectuée à l’EFA en juillet 2013 sur les archives afin de remonter aux témoignages des découvreurs et fouilleurs, la nouvelle mission menée par A. Fenet durant une semaine à Délos et quatre jours à l’École a permis de poursuivre le dépouillement des carnets de fouilles et des inventaires des « Athéniens » et d’effectuer des vérifications diverses dans les documents suivants (tabl. 2) :

Tabl. 2 – Liste des archives de l’EFA (Athènes et Délos) examinées lors de la mission 2014.

Cote EFA Intitulé / contenu
+ DEL 2-C 4 carnet Homolle 1878
+ DEL 2-C 5 carnet Homolle 1879
+ DEL 2-C 6 carnet Homolle 1879
+ DELOS 2-C 22 (1904) Bizard : fouilles de la Schola Romanorum (Agora des Italiens)
+ DELOS 2-C 27 (1905) Bizard : fouilles de la Schola Romanorum (Agora des Italiens)
+ DELOS 2-C 64 (1905‑1906) Bizard : matériel provenant des fouilles Schola Romanorum (Agora des Italiens) 1905 + Rue longeant le côté oriental du péribole 1906
+ DELOS 1-1905 En particulier le rapport ms de L. Bizard sur les fouilles de l’Agora des Italiens en 1904 et 1905, avec relevés (2 f.) et un croquis détaillé (1 f.)
+ DEL 2-C 35 carnet Picard 1910

7Le séjour à Délos a en outre permis de voir les copies d’archives conservées dans la maison de fouilles, dont certains originaux semblaient absents des archives de l’EFA à Athènes.

8Ces copies ont été systématiquement photographiées (fichiers numériques en format jpg) et leur contenu analysé en vue de faciliter le récolement avec les documents athéniens. Les observations faites ont été transmises à la responsable des archives de l’École, A. Rohfritsch, ainsi que toutes les photographies classées des copies déliennes.

  • 67 Liste des inv. du Musée qui ont pu être lus dans ce catalogue : Sculptures 1880 = nos 57 ; 71 ; 74  (...)

9Au Musée de Délos, A. Fenet a pu avoir rapidement accès à l’un des catalogues manuscrits du Musée, le catalogue dit « Cavvadias 1882 », afin de consulter quelques notices relatives à des sculptures de l’Agora des Italiens et des environs proches67.

10Grâce au personnel de l’Éphorie, que nous remercions chaleureusement, nous avons pu également établir certaines informations complémentaires (date de découverte, provenance, ancien numéro français) et localiser les objets dans les réserves. Le recoupement et le traitement de toutes ces données ont servi à alimenter sur place la base mentionnée supra et se sont poursuivis à Paris durant les mois suivants.

Épigraphie (É. Perrin-Saminadayar, 2015)

11Pour la partie épigraphique, É. Perrin-Saminadayar et É. Priol ont travaillé sur le terrain, à l’Agora des Italiens, et au Musée. Sur le terrain, l’ensemble des bases et inscriptions conservées in situ ont été étudiées en liaison avec les membres de la mission qui ont dessiné l’ensemble des blocs (voir supra, 1) : une attention toute particulière a été portée à la disposition des textes sur les pierres, dans la mesure où le corpus des ID n’a pas toujours pris en compte cet élément essentiel permettant de faire le lien entre le texte et l’objet. Les textes ont été revus et, pour certains, quelques lectures supplémentaires ont pu être proposées. Un essai d’étude de la main des lapicides qui ont gravé les bases a été entrepris, de façon à mettre celles‑ci en relation avec des textes contemporains conservés au Musée.

12Dans les réserves de ce dernier, il a fallu d’abord retrouver un certain nombre de pierres rangées sur la tranche de manière plus ou moins ordonnée, parfois sans numéro d’inventaire lisible. Une fois les documents retrouvés, il a été possible d’étudier les décrets de l’époque de la seconde domination athénienne dans lesquels une statue a été accordée aux honorandi.

  • 68 Situé près de l’Agora de Théophrastos (GD 49) : J.‑Ch. Moretti, M. Fincker, V. Chankowski, « Les ce (...)

13Enfin, une tempête a mis au jour, à proximité du marché aux esclaves68, deux blocs jointifs d’une exèdre correspondant à une base de statue apparemment inédite sur laquelle une inscription, très érodée, a été remarquée, photographiée et relevée. Il s’agit d’une base mentionnant sans doute plusieurs Romains. Une demande d’autorisation a été déposée pour en poursuivre l’étude en 2016.

Haut de page

Notes

61 Voir le rapport publié dans le BCH 138 (2014), p. 769‑771.

62 La première étude a été publiée : F. Herbin, F. Queyrel, « Les monuments attalides du Dromos à Délos (I) : la “base des Galates” », BCH 139‑140 (2015‑2016), p. 267‑319.

63 J.‑S. Gros (École britannique d’archéologie, EPHE), V. Nobs (doctorante, université de Genève‑EPHE).

64 Cote EFA = DELOS 3‑F (1‑9).

65 À partir de ses observations, M. Szewczyk a présenté, lors du colloque de Fribourg-en-Brisgau (13‑14 mars 2015), une communication intitulée « Quelques cas de transformations de statues-portraits dans des sanctuaires à l’époque hellénistique », maintenant publiée : M. Szewczyk, « Transformation de statues-portraits en contexte de sanctuaire à l’époque hellénistique : un cas d’école et une hypothèse », R. von den Hoff, F. Queyrel, É. Perrin-Saminadayar (éds), Eikones. Portraits en contexte. Recherches nouvelles sur les portraits grecs du ve au ier s. av. J.‑C. (2016), p. 185‑203.

66 M. Trümper, Die ‘Agora des Italiens’ in Delos. Baugeschichte, Architektur, Ausstattung und Funktion einer späthellenistischen Porticus-Anlage (2008).

67 Liste des inv. du Musée qui ont pu être lus dans ce catalogue : Sculptures 1880 = nos 57 ; 71 ; 74 ; 75 ; 77 ; 78 ; 79 ; 83 ; 88‑90 ; 92 ; 94 ; 95 ; 98‑100 alpha ; 108 ; 131‑134 ; 144 ; 147 ; 150 ; 151 ; 168 ; 169 ; 172 ; 173 ; 177 ; 179 ; 183 ; 199 ; 209. – Sculptures 1882 = nos 2 ; 3 ; 8 ; 18 ; 20 ; 21 ; 23 ; 36.

68 Situé près de l’Agora de Théophrastos (GD 49) : J.‑Ch. Moretti, M. Fincker, V. Chankowski, « Les cercles de Sôkratès : un édifice commercial sur l’Agora de Théophrastos à Délos », dans V. Chankowski, P. Karvonis (éds), Tout vendre, tout acheter. Structures et équipements des marchés antiques (2012), p. 225‑246.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Queyrel, Éric Perrin-Saminadayar, Annick Fenet et Frédéric Herbin, « ANR « EIKON » »Bulletin de correspondance hellénique, 139-140.2 | 2016, 912-916.

Référence électronique

François Queyrel, Éric Perrin-Saminadayar, Annick Fenet et Frédéric Herbin, « ANR « EIKON » »Bulletin de correspondance hellénique [En ligne], 139-140.2 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 25 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/bch/464 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bch.464

Haut de page

Auteurs

François Queyrel

EPHE

Articles du même auteur

Éric Perrin-Saminadayar

Université Paul‑Valéry Montpellier 3

Annick Fenet

ANR « Eikon »

Frédéric Herbin

ANR « Eikon »

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de correspondance hellénique

Haut de page
  • Logo École française d’Athènes
  • Logo Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search